Principal » guide conso » Voitures électriques et hybrides : les immatriculations de mars en détails

Voitures électriques et hybrides : les immatriculations de mars en détails

Avec près de 1400 unités vendues, la Tesla Model 3 était la deuxième voiture électrique la plus enregistrée en mars...

Avec respectivement 5 510 et 1 807 unités vendues, les voitures électriques et les hybrides rechargeables se sont plutôt bien comportés malgré les conséquences de la pandémie. Un aperçu des modèles les plus populaires du mois de mars grâce aux données du baromètre mensuel d'Avere France. 

Électrique: ZOE et Model 3 à venir

Après un début d'année centré sur le jeu ZOE / VS e-208, le Tesla Model 3 arrivera à la fête en mars. Favorisée par la traditionnelle accélération des livraisons à la fin de chaque trimestre et la poursuite des livraisons malgré la pandémie, la Tesla Model 3 est arrivée deuxième en mars avec 1385 exemplaires enregistrés. Toujours en tête malgré la réduction d'un mois des mesures de confinement, Renault ZOE a totalisé 1744 unités vendues sur la période..

Poussée à la troisième place, la Peugeot e-208 a accumulé 756 immatriculations au cours du mois, tandis que la DS3 Crossback e-tense occupe la quatrième place avec 210 unités sur la route...

Avec une bonne avance sur ses rivales, la Renault ZOE a accumulé plus de 10000 immatriculations au cours du trimestre.

+ 146% sur le trimestre

Au cours du trimestre, plus de 25 000 voitures électriques ont été immatriculées en France, soit une augmentation de 146% par rapport à l'année dernière. Sur toutes les voitures vendues depuis le début de l'année, la part de marché de l'électricité est de 7,11%.

Avec plus de 10 000 exemplaires vendus, la Renault ZOE représente 40% des immatriculations depuis le début de l'année. Avec la Peugeot e-208 et la Tesla Model 3, ils complètent le podium avec respectivement 5788 (22%) et 2534 unités vendues (10%).

Plug-in Hybrid - Première place pour DS7 Crossback e-Tense

Dans le segment des hybrides rechargeables, la DS 7 Crossback e-tense a pris la première place pour le deuxième mois consécutif. Avec 329 unités vendues, le SUV premium bénéficie d'un avantage confortable sur ses cousins ​​lion. 174 et 137 unités enregistrées, respectivement, les PHEV 508 et 3008 se sont classés deuxième et troisième en mars.

Avec 329 unités vendues, la DS 7 Crossback e-tense était le modèle hybride rechargeable le plus populaire en mars 2020

Plus de 9500 inscriptions depuis le début de l'année

Avec une augmentation de 143% par rapport au premier trimestre de 2019, l'hybride rechargeable fait preuve d'un enthousiasme similaire à celui de la voiture électrique. Au cours des trois premiers mois de l'année, plus de 9 500 véhicules ont été immatriculés. Représentant 17% des ventes du segment, le DS 7 Crossback e-tense arrive en tête de liste et compte plus de 1600 enregistrements..

Suivi par les hybrides rechargeables 508 et 3008 avec les registres 1449 et 1074 respectivement. Avec plus de 4100 unités vendues, les trois modèles PSA représentent à eux seuls 43% de toutes les immatriculations effectuées depuis le début de l'année..

Utilitaire: l'imbattable Kangoo ZE

Avec 422 inscriptions en mars, la compagnie d'électricité souffre également de l'interruption brutale des livraisons. Au classement général, sans changements majeurs par rapport aux mois précédents. Avec 227 unités vendues, le Kangoo ZE reste largement en tête. Vient ensuite la version 2 places de la ZOE et du Nissan e-NV200, qui ont respectivement 70 et 66 immatriculations...

Au cours du trimestre, la compagnie d'électricité a totalisé environ 1800 inscriptions, soit 9% de moins qu'au premier trimestre de 2019..

Une situation plus tendue en avril ?

Si la voiture électrique a réussi à limiter les dégâts en mars, le pire est attendu en avril. Pour Cécile Goubet, Déléguée Générale d'Avere France, l'électricité a en partie bénéficié "de l'accélération des commandes fin 2019 en anticipation des évolutions de bonus initialement applicables fin mars 2020". Une situation qui sera très différente en avril. "Il faut être prêt à voir la situation empirer en avril car, mis à part les longs retards de livraisons, l'impact sur les commandes risque d'être très fort", déclare le représentant d'Avere France.

Recommandé
Laissez Vos Commentaires