Principal » guide conso » Voiture électrique : Volkswagen fait évoluer ses cellules batteries

Voiture électrique : Volkswagen fait évoluer ses cellules batteries

Le patron des batteries de Volkswagen, Frank Blome, vient de dire que le constructeur allemand va commencer à utiliser des éléments à 80% de nickel, au lieu de 65%, pour ses voitures électriques...

Jusqu'à présent, les cellules NMC à cathode lithium-ion utilisées par le groupe Volkswagen et d'autres fabricants contenaient 65% de nickel, 20% de manganèse et 15% de cobalt...

On savait déjà que la prochaine génération de batteries de traction lithium-ion NMC réviserait ces pourcentages à 80%, 10% et 10% respectivement. Ceci, notamment en raison des différents problèmes que pose l'extraction du cobalt. Les chercheurs s'efforcent de minimiser leur implication, voire de l'éliminer.

Ce n'est pas la seule raison qui pousse un constructeur comme Volkswagen à évoluer technologiquement au niveau de la batterie. «Nous travaillons en permanence sur de nouvelles améliorations, notamment au bénéfice des coûts, de l'autonomie et des temps de charge», explique Frank Blome...

Parmi les innovations notables mises en avant par le cadre, l'utilisation d'anodes en silicium d'ici 2024, pour augmenter la capacité énergétique. Avec une accélération de la demande de batteries pour accompagner le changement de voiture électrique, le coût des cellules passerait en dessous du seuil de 100 dollars (93 euros) le kilowattheure...

Frank Blome vise cependant un peu plus loin avec les batteries à semi-conducteurs que Volkswagen travaille à développer avec son partenaire QuantumScape, dans l'espoir de dépasser la densité énergétique de 1 000 Wh / kg....

Recommandé
Laissez Vos Commentaires