Principal » actualités » Une journée de formation au pilotage avec ORECA!

Une journée de formation au pilotage avec ORECA!

Le mardi 15 mai, ABCmoteur s'est rendu sur le circuit du Driving Center à l'invitation du groupe ORECA pour fêter le cinquième anniversaire de ce centre quelque peu «spécial» situé dans le circuit Paul. Ricard! Au programme? Quelques belles célébrations en cours apprendre les techniques de pilotage (freinage ou même exercices de trajectoire) encadrés par pilotes instructeurs qualifiés, tout cela à bord de deux voitures qui lui ont été prêtées:Araignée Abarth 124 et le Porsche Cayman ! Rassurez-vous, ce n'est qu'une collation légère, le rapport de notre journée est

...

Maintenant !

Le Driving Center qui est ?

Le Driving Center a été inauguré en mai 2013. Il s'agit d'un circuit entièrement modulaire de 1.6 kilomètres qui s'adapte à tous les publics mais aussi à toutes les activités pour tous types d'événements. Un circuit deux-en-un qui permet également apprendre les bases du pilotage quels exercices relèvent prévention routière. En effet, ça l'estun parcours multifonctionnel en voiture et en moto avec de nombreux axes de développement dédiés à la sécurité routière.

Le Driving Center en profiteun bâtiment réactif où la vie est belle avec une grande réception et salle à manger mais aussi et surtout les plus importantes une salle de réunion permettant supervision de la qualité en excellent état par les pilotes-instructeurs. Le bâtiment s'ouvre directement sur la piste, vous pouvez donc profiter du spectacle lorsque vous ne conduisez pas. Pour un second contact avec le lieu, il nous a encore une fois convaincus! Une fois nos affaires triées, l'heure du café et des bonbons, il était temps de commencer la journée! Et quelle journée, mes amis! Nous avons eu la chance de pouvoir en profiter cours de pilotage en entreprise. 

L'offre de formation de pilote en entreprise proposé par la société Oreca se traduit par une journée complète de formation de 9h00 à 17h00., une journée pleine d'émotions que nous allons vous raconter tout de suite !

ÉTAPE 1: Commencez avec le véhicule et organisez différents ateliers! (9h00 - 12h00)

Une fois notre affaire résolue, les pilotes-instructeurs nous rejoignent dans la salle de briefing pour la mise en place des premiers ateliers, ce qui nécessite quelques rappels importants. Ces séminaires visent à comprendre les techniques de conduite telles que le freinage et les trajectoires. N'oubliez pas que ce sont des étapes nécessaires ici, car la plupart du temps les participants sont des "débutants" qui n'ont jamais parcouru le circuit auparavant. !

Après quelques références techniques et théoriques par les moniteurs sur l'importance de prendre en compte angle de braquage Oui freinage, Les deux affectent grandement nos conseils, il est temps de passer à la pratique, ce qui s'avérera très instructif! Il est environ 9h30 du matin lorsque nous nous dirigeons vers la première voiture de la journée qui est l'Abarth 124 Spider pour accéder à la première activité. Veuillez noter que c'est le premier contact avec cette voiture que nous n'avons jamais testé auparavant..

Pour le premier séminaire, nous sommes allés àzone plate à faible adhérence 200 mètres de long où les moniteurs nous ont appris à effectuer le freinage d'urgence. Différentes vitesses de départ (50, 60, 70 et 80 km / h) ont été prévues et la surface a été aspergée d'eau. L'objectif ici est de mieux comprendre et comprendre le comportement de la voiture en fonction de la vitesse à laquelle nous roulons..

Après avoir effectué les quelques tours d'essai sur le plat avec peu d'adhérence, nous répétons le même exercice mais cette fois en surface sèche pour voir à quel point la différence de freinage est évidente! Ces structures sont principalement, sinon uniquement dédiées à la sécurité routière, elles permettent de mieux comprendre et d'anticiper certains comportements ou réactions qui pourraient survenir dans notre vie quotidienne....

La deuxième activité était sans doute la plus amusante de la matinée, car vous devriez connaître les avantages de la piste Driving Centerun cercle de rayon constant permettent une reproduction à l'identique du comportement d'un véhicule en contact direct avec la glace. Nous effectuons les premiers tests avec toutes les aides activées. Le résultat était impressionnant car nous n'étions plus un avec la voiture, au point d'être aux commandes du véhicule. Rappelez-vous cependant que ces aides peuvent parfois nous éviter des situations difficiles et il est vrai que l'ESP, l'ABS et toutes les béquilles électroniques ont bien fait leur travail à l'époque. Cependant, avec les aides désactivées, garder l'Abarth 124 Spider sur sa trajectoire d'origine est devenu un véritable défi. Nous ne nous mentirons pas, c'était vraiment dur! Rappelez-vous que l'Abarth 124 Spider est un système de propulsion qui a rendu l'opération encore plus délicate.

Voici l'exemple en images:

L'Abarth 124 Spider court à la tâche !

Des dérives qui nécessitent une concentration extrême!

Un dernier avant de partir !

Une fois l'activité terminée, les pilotes-instructeurs ont décidé de lancer le " pilotage sportif«Nous avons pu démarrer les tours de reconnaissance sur l'Abarth 124 Spider avec une voiture pilote juste devant nous. Le pilote-instructeur, à bord du Porsche Cayman, nous a ainsi ouvert la voie pour comprendre les trajectoires mais surtout pour connaître le circuit. L'occasion de se rendre compte que cette piste est définitivement plus "technique" que "rapide". En fait, elle a été conçue principalement pour apprendre les notions de base de la conduite, c'est une piste difficile, même si cela n'enlève rien à son charme..

Une Fiat 124 Spider "diabolisée"

L'Abarth 124 Spider est la version très décomplexée de la Fiat et ça se voit! Même si vous prenez le design extérieur de son cousin plus sage, cependant, il se distingue par sa livrée. On retrouve ici une couleur bicolore (deux tons pastel et trois teintes métalliques au choix), un avant qui se démarque avec le noir du capot qui monte vers le coffre, quatre échappements, des jantes frappantes, l'apparition d'un aileron arrière

...

En tout cas, vous l'aurez compris, l'Abarth affiche les couleurs et la discrétion que la Fiat 124 peut incarner, vous ne savez pas! Quant à l'intérieur, on a naturellement retrouvé les gènes Mazda mais on a noté le look d'un bouton sportif qui en dit long sur la philosophie de la voiture..!

Et en parlant de philosophie

...

L'Abarth 124 Spider est équipée d'un moteur 1,4 turbo 170 chevaux qui est en position longitudinale. La voiture a une propulsion arrière et est équipée deun différentiel mécanique à glissement limité. Important sur la piste, la beauté ne pèse que 1,060 kg sec ! Les modèles de test en ont profitéune transmission automatique à six rapports ce que nous trouvons cependant un peu trop "sage" à notre goût! Pourtant, une fois lancée sur la piste, l'Abarth a montré son caractère et quel caractère! Un vrai poids plume qui vous permet d'être dans votre élément sur la piste grâce à un cadre équilibré qui le rend très ludique en entrant dans les virages sans exagérer..

Nous étions fascinés par son moteur, le 1.4 turbo de 170 ch remplissait parfaitement sa fonction et le son qui l'accompagne ne laisse pas indiscret. Une voiture qui veut être en mode Sport ludique sans être trompeur, ce qui le rend accessible à tous les publics. Le mode Sport montre votre intérêt et change complètement le comportement de la voiture avec des montées plus brusques, une direction qui se veut plus directe mais aussi précise. L'Abarth 124 Spider nous a impressionnés par son cadre et sa maniabilité! Elle aime un contrôle de traction commutable et un différentiel à glissement limité pour une sécurité optimale. la Étriers de frein à quatre pistons Brembo Il nous a convaincus par sa morsure et n'a pas faibli malgré une utilisation intense pendant la journée. Avec eux Lampes à suspension Bilstein, L'Abarth 124 Spider embrasse pleinement sa philosophie si bien connue des amateurs de "Scorpion". Ce que nous supposons beaucoup moins de nous-mêmes, cependant, est le prix

...

42 000 € pour cette version en BVA ! 2000 euros de moins pour la version avec boîte manuelle

...

Il n'y a rien à dire, prends-le sans sourciller!

Petit cadre en oignon pour cette Abarth 124 Spider!

PHASE 2: Conduite sportive sur piste avec la Porsche Cayman 981 (14h00 - 16h00) 

Après le déjeuner au restaurant panoramique du circuit Paul Ricard où nous avons pu manger juste à côté de la table de Jean Alesi en admirant les genoux de Pagani Zonda R, Ferrari FXX K et autres CLK GTR (rien que ça !!), nous sommes revenus. attaquer les hostilités pendant la deuxième partie de la journée. Nous avons fait une autre séance sur l'Abarth 124 Spider pendant 5 tours avant de prendre place à Porsche Cayman 2.7 981!

C'est le Cayman de deuxième génération (981) qui a ensuite bénéficié d'un "bloc moteur à l'ancienne", un moteur six cylindres de 275 chevaux! Avec un poids à vide de 1385 kilogrammes., le Cayman maintient toujours un rapport puissance / poids intéressant!

Intérieur sobre mais efficace comme toujours avec Porsche!

La fascination d'une Porsche? Cela fonctionne dès que vous ouvrez la porte! On se faufile dans la cabine, c'est là comme d'habitude, on est sans voix, c'est pourquoi l'environnement dans lequel on se retrouve est si suggestif ! Un compteur de vitesse gradué jusqu'à 9000 tr / min avec une zone rouge à 7500 tr / min, l'inimitable sélecteur de vitesses, une finition exemplaire avec une attention remarquable aux détails et pour couronner le tout, leclé de contact gauche. Nous sommes définitivement dans une création de Zuffenhausen !

Premiers tours sur le Cayman!

Hors des stands, nous avons commencé nos premiers tours sur le Cayman. On entend le six bémol, une voix métallique et mélodieuse que l'on reconnaît! Surpris par les Caïmans? Oui, c'est à cause de sa facilité d'utilisation, en fait, que ce soit les commandes ou la direction, tout semble si simple! Le Cayman respire la sécurité et la tranquillité d'esprit à bord, ce qui nous pousse parfois à appuyer plus fermement sur la pédale d'accélérateur!

Le Cayman devient fou sur la piste!

Les modèles d'essai bénéficiaient du volant multifonction, ils n'étaient donc pas équipés de palettes mais des fameux "boutons". Nous avons donc décidé de rester en mode automatique sans rencontrer de problèmes lors de notre séance de conduite. La boîte de vitesses PDK est une vraie merveille, elle bénéficie d'un excellent timing qui ne fait même pas regretter l'absence des palettes sur la roue, donc ses vitesses sont merveilleusement bien espacées. Véritable explosion à plus de 4000 tr / min, le six cylindres plat en demande de plus en plus !

Le Cayman nous a conquis par son plaisir de conduire. Équilibré, il a enchaîné les courbes avec réactivité et sans contraintes. Nous mettrons en valeur leur comportement extraordinaire sans négliger leur confort. Quant à la boîte PDK, même en mode automatique et en mode «sport plus», elle remplissait parfaitement sa fonction accompagnée d'un six cylindres plat astucieux et capricieux! Bientôt

...

A la rédaction on est amoureux!

Nous remercions Oreca pour l'invitation et l'accueil chaleureux qu'il nous a réservé, ainsi que pour la conduite de cette journée animée par une équipe fantastique, attentive et professionnelle...









Recommandé
Laissez Vos Commentaires