Principal » actualités » Étude : les chiffres officiels d’émissions de CO2 inférieurs à la réalité !

Étude : les chiffres officiels d’émissions de CO2 inférieurs à la réalité !

Une étude de l'International Council for Clean Transport (ICCT) montre que les chiffres officiels d'émissions de CO2 fournis par les constructeurs automobiles sont bien inférieurs à la réalité.

En fait, il existe un écart moyen de 25% entre les données annoncées et les rejets réels. Pour aggraver les choses, cet écart se creuse depuis qu'il était de 10% en 2003. Les résultats de cette étude sont basés sur des enquêtes portant sur environ un demi-million de voitures en Europe. Ce sont à la fois des véhicules privés et des voitures intégrées dans les flottes d'entreprise..

Les différences les plus importantes sont celles des berlines de luxe des constructeurs allemands. BMW est la marque dont les chiffres annoncés sont les plus éloignés de la réalité, avec une différence moyenne de 30%. Par ailleurs, l'ICCT observe un biais de 28% chez Audi et 26% chez Mercedes. Le constructeur le plus «honnête» est Toyota avec 15%. Quant aux marques françaises, Renault et PSA tournent autour de 16%.

La principale raison de cette différence entre les données annoncées et la réalité est l'influence du style de conduite et des conditions sur les émissions de CO2. En effet, il est normal que les émissions réelles d'une voiture varient en fonction de ces facteurs et que les chiffres officiels ne sont donc que des estimations. Cependant, l'ICCT montre que les constructeurs ont saisi l'opportunité de réduire autant que possible les émissions lors des tests en choisissant les bons pneus et surfaces de roulement....

Ainsi, la réduction moyenne des émissions de CO2 annoncée par les constructeurs entre 2002 et 2010 est également tronquée: de 167,2 g / km il y a onze ans, les chiffres officiels étaient tombés à 140,4 g / km il y a trois ans. , pour une diminution totale moyenne de 26,8 g / km. Cependant, l'étude ICCT établit que de cette diminution, 9,1 g / km sont dus à de nouvelles méthodes d'essai

...

Alertés sur ce dossier, les producteurs, notamment allemands, ont promis de réagir et d'être plus transparents. Les divulgations ICCT pourraient également encourager l'Union européenne à réformer les méthodes de test. En outre, l'Union a déjà fixé des objectifs de réduction des émissions de CO2 d'ici 2020. Les résultats de cette étude les rendront plus difficiles pour les producteurs...

...

Recommandé
Laissez Vos Commentaires