Principal » voitures » Tesla : le danger c’est le pilote, pas l’Autopilot

Tesla : le danger c’est le pilote, pas l’Autopilot

Les derniers jours ont été marqués par une vague médiatique autour du premier accident mortel impliquant le pilote automatique. C'était inévitable. Cependant, le coupable reste le conducteur.

...

Si l'enquête se poursuit sur les circonstances exactes de l'accident mortel survenu il y a 15 jours, je suis convaincu d'une chose: le danger vient des conducteurs et non du pilote automatique lui-même. aussi.

Après avoir testé le système sur plusieurs centaines de kilomètres, j'ai pu le comprendre. En général, le système de conduite autonome de Tesla fonctionne très bien sur les autoroutes et dans les voies bien balisées. C'est aussi vraiment incroyable !

Cependant, il existe encore des situations difficiles à gérer et auxquelles on peut s'attendre. Le système est sur le point d'être appris et perfectionné.

Dans mon cas, c'est l'ombre d'un muret situé au milieu d'une route à 4 voies qui a fait dérailler le système, me forçant à reprendre le contrôle. Rien de grave, mais cela confirme que le conducteur doit rester vigilant. C'est aussi l'instruction donnée par les équipes de construction..

Une autre situation m'a semblé dangereuse lorsque je voyageais avec quelqu'un qui était nouveau sur Autopilot. Après plusieurs dizaines de minutes de conduite en pilote automatique, il a désactivé le système. Pendant que nous parlions, il a abaissé le niveau d'alerte en pensant que le pilote automatique était toujours activé. Après quelques frayeurs, il s'est rendu compte que le système était en panne.

...

Troisième et dernier exemple. Ce pilote de Tesla Model S qui a avoué conduire parfois sur pilote automatique et iPad à genoux. Cela vous permet de traiter vos emails et autres activités plus ou moins utiles..

Dans chacun de ces cas, ce n'est pas la technologie qui engendre le risque mais l'utilisation faite par le conducteur. C'est donc une question d'éducation et de sécurité routière.

Tesla a sa part de responsabilité dans la sensibilisation du grand public et je pense que le constructeur ira de l'avant sur ce point. Je pense même qu'il devrait essayer de se positionner comme une référence en pédagogie de l'auto-conduite.

D'un autre côté, crucifier Autopilot dans les médias est une erreur et demander sa suppression est stupide. Combien de journalistes qui écrivent à ce sujet ont déjà essayé Autopilot ?

Les tests que j'ai pu réaliser avec le pilote automatique et les discussions que j'ai eues avec les propriétaires m'ont convaincu que cet appareil est une opportunité pour la sécurité de nos voitures. Nous devons laisser Tesla et d'autres fabricants faire progresser ces technologies et apprendre aux conducteurs à les utiliser de manière responsable. Ce sera le plus difficile

...

Recommandé
Laissez Vos Commentaires