Principal » stratégie » Taxi électrique : Le Royaume-Uni teste la recharge par induction

Taxi électrique : Le Royaume-Uni teste la recharge par induction

3,4 millions de livres (près de 4 millions d'euros) sont mis sur la table pour réaliser cette expérience en situation réelle.

Propriété de la ville de Nottingham et mis gratuitement à la disposition des chauffeurs professionnels, 10 taxis électriques fournis par Nissan et LEVC et équipés pour le ravitaillement en batterie sans fil en électricité, visiteront la région pendant 6 mois..

Fabriqué en partenariat avec Cenex (association indépendante pour la promotion de la mobilité à faibles émissions), Sprint Power qui avait pour mandat de développer l'architecture de charge par induction en association avec la compagnie pétrolière Shell, la ville de Nottingham, l'opérateur Energy Station de recharge de stationnement, Université de Coventry, Transport for London (Autorité des transports publics du Grand Londres). Le but de l'expérimentation est de garantir la validité de ce choix avant d'ouvrir l'accès au service aux véhicules électriques...

Le gouvernement britannique s'appuie fortement sur les taxis pour rendre l'utilisation des véhicules électriques évidente aux automobilistes et à travers le pays. De son côté, la ville de Nottingham espère, entre autres actions, atteindre la neutralité carbone d'ici 2028.

Plusieurs mesures destinées aux chauffeurs de taxi les incitent à s'équiper de mannequins: exonération des droits d'accise, aide aux achats, etc....

Recommandé
Laissez Vos Commentaires