Principal » actualités » Suzuki Swift Sport 2018 : Relève assurée?

Suzuki Swift Sport 2018 : Relève assurée?

Suzuki Swift Sport, un nom qui résonne avec tous les fans de petites bombes abordables au caractère ludique. Cette quatrième génération (mais troisième importée chez nous) de Swift porte des vêtements de sport et succombe à la mode pour des remises. Nous mettons la version suralimentée du petit japonais au volant !

En sportswear

Suzuki a donné à la Swift Sport un style qui ne passe pas inaperçu. Diverses touches de faux carbone sur les pare-chocs et les bas de caisse, les doubles sorties d'échappement et par exemple,, une peinture jaune qui ne manquera pas d'attirer votre attention (Ne vous inquiétez pas, des couleurs plus classiques sont également disponibles.) L'intérieur n'est pas loin derrière avec un volant aplati, des badges rouges ou même très beaux sièges baquets avec un excellent support. Mais si toute cette équipe suggère un vrai fan de virolo, la réalité est un peu différente..

Avant tout efficace

Clé dans la poche, on appuie sur le bouton de démarrage. Puis le moteur démarre. Le son sortant des drains est une petite déception.. Tout à fait normal, il ne réveille pas l'émotion attendue en nous en comptant les tours. Dès que la route commence à tourner, le le châssis est très efficace.

L'attaquant mord la corde pour ne pas lâcher prise, même si c'est parfois un peu difficile à digérer pour tout le couple. Le dos, quant à lui, reste collé et ne se décourage pas. C'est propre, net et impeccable, mais les fans de l'ancienne GTI en bas du jeu auront faim de plus..

L'amorti incroyable, plus doux que par le passé, manque un peu d'adhérence lors de la phase d'arsouille franc. Les fans du circuit et de l'asphalte parfaitement lisse seront un peu déçus, mais sur les routes pas toujours parfaites que nous avons affrontées, notre bas du dos est apprécié !

Un moteur dans l'air du temps

Le 1.4 BoosterJet à 4 cylindres et 140 CV (qui travaille déjà sous les capots de S-Cross et Vitara S

...

) apporte tout le dynamisme dont vous avez besoin à cette nouvelle Swift Sport. Il annonce de 0 à 100 km / h en 8,1 secondes et la vitesse maximale est de 210 km / h. Perte de poids Même 80 kg est là pour quelque chose et laisse passer la petite Suzuki sous la tonne (970 kg).

Par rapport à la version précédente, l'ajout du Turbo se fait sentir avec un couple de 230 Nm (contre 160 Nm) disponible à partir de 2500 tr / min. Alors évidemment, les envolées lyriques de l'ancien bloc atmosphérique appartiennent désormais au passé, la zone rouge à partir de 6000 tr / min. Mais plutôt, récupérations d'énergie vous permet de relancer efficacement à partir des courbes.

La boîte de vitesses est bien organisée et semble avoir été conçue pour tout faire en troisième vitesse... Mais quand il s'agit d'effet de levier, c'est amusant à utiliser. Le contrôle des vitesses est fluide et précis. Pour être pointilleux, on aurait pu souhaiter un voyage un peu plus court.

Portefeuille

Offert à 20700 €, le Swift Sport est généreux, Suzuki sans options. GPS, caméra de recul, connexion Mirror Link / Apple CarPlay / Android Auto, climatisation automatique, sièges sport chauffants, entrée sans clé + démarrage, tout est standard. Le constructeur japonais ne lésine pas non plus sur la sécurité avec l'activation automatique des feux de route, je régulateur de vitesse adaptatif, assistance au maintien de voie ou freinage d'urgence.

L'aspect esthétique comprend les roues de 17 pouces ainsi que la décoration carbone sur les seuils, le pare-chocs avant ou le faux diffuseur. La peinture métallique est également incluse dans le prix. ! Le seul supplément de notre modèle d'essai, la doublure de toit en carbone et les coques de rétroviseurs, a été fabriqué par un fournisseur de services tiers...

La consommation moyenne de carburant de notre test bien développé est proche de 9 litres, une moyenne qui peut bien sûr être réduite avec un pied droit plus léger. Cependant, le petit réservoir de 37 litres nécessitera un ravitaillement en carburant sur les longs trajets. Un avantage, et probablement la raison principale, de la transition de l'ancien 1.6 atm au nouveau 1.4 BoosterJet est limite Émissions de CO2 à 125 g / km selon le cycle NEDC. Pas pire en ces temps d'exagération fiscale étant donné que le montant de l'amende s'élève à 113 euros jusqu'à la fin de l'année pour passer à 140 euros en 2019 avec le nouveau taux. Profitez-en maintenant si vous le pouvez car le NEDC vit ses derniers instants et sera bientôt remplacé par le cycle WLTP plus proche de la réalité et donc plus sévère..

conclusion

Cette Swift Sport est très convaincante à conduire. mais cependant, elle s'éloigne de l'esprit GTI des générations précédentes pour devenir une petite GT. L'amortissement plus doux que jamais permet une plus grande polyvalence, tout comme le moteur turbo disponible directement à partir du tachymètre. L'équipement complet est dans cette image: plus bourgeois que radical. Les efforts de Suzuki pour réduire le poids de son dernier modèle n'ont pas encore été soulignés. Et si finalement, les clients de cette nouvelle Swift Sport n'étaient pas les adeptes de la première génération apparue 10 ans plus tôt ?

Recommandé
Laissez Vos Commentaires