Principal » voitures » Retromobile 2020 : L’électrique au cœur de l’histoire automobile

Retromobile 2020 : L’électrique au cœur de l’histoire automobile

De l'électricité au salon des véhicules classiques, ce n'est pas nouveau! Mais le fait que FFVE montre exclusivement des modèles de batteries de traction et que des fabricants comme Porsche, Peugeot, DS et Skoda emboîtent le pas avec un câble électrique en tant que moteur de leur histoire automobile est la première fois. La modernisation était également représentée à Rétromobile (5-9 février, Paris Porte de Versailles) avec la marque R-Fit du 2CV Méhari Club Cassis.

FFVE

Tous les clubs de voitures anciennes qui organisent des événements ouverts au public doivent être membres de la Fédération française des véhicules classiques, ce qui leur donne une légitimité..

C'est cette organisation qui se bat pour défendre les intérêts des collectionneurs et passionnés des deux roues, des voitures et des camions d'hier. En particulier, en négociant avec les pouvoirs publics pour ajuster les limites de circulation de ces véhicules et en tant qu'acteur clé dans la collecte des documents d'immatriculation.

La FFVE est la mémoire, le présent et l'avenir de toute l'histoire de l'automobile, dont l'électromobilité est l'un des domaines qui domine autant que les autres. Et c'est pourquoi dans un prochain article nous partagerons avec vous les propos de son PDG, Laurent Heriou, recueillis dans une interview exclusive pour Automobile Propre.

Krieger, Bugatti, Rosengart

...

Sur son stand à Retromobile 2020, la FFVE exposait 4 voitures et 1 scooter électrique produits dans une gamme de 1908 à 1942.

Habituellement exposée au musée des 24 Heures du Mans, la limousine électrique Krieger 1908 remonte à une époque où l'on s'interrogeait encore sur la technologie (vapeur, électrique, huile) qui prévaudrait dans les voitures. court et moyen terme. A quelques mètres de là, la Bugatti Type 56 (1931), recherchée par le même employeur, s'est présentée pour s'installer dans sa zone industrielle et ses environs..

Parmi les 2, sur le stand FFVE, un coupé Rosengart Supersept Sutosix de 1938 équipé d'un moteur électrique ajouté en 1940 et bien visible dans un coffret en bois. Une seule de ces voitures a révélé son courage lors de notre passage: l'une des 200 Tudor CGE produites entre 1941 et 1942.

Enfin, sur deux roues, un scooter électrique Socovel produit en Belgique entre 1941 et 1943, dans un contexte de rationnement d'essence. Tous ces modèles nécessitent un examen plus approfondi des éléments à venir spécifiques...

PSA

Chez Peugeot, la voiture électrique a été présentée comme une continuation dans l'histoire de la marque. D'abord, avec une VLV (voiture de ville légère) de 1941 parfaitement alignée avec le stand FFVE. Une 106 équipée d'une batterie nickel-cadmium, produite pendant quelques années à partir de 1996, témoigne de la distance parcourue par le Leone avec électromobilité sur plusieurs décennies, à l'exception des travaux expérimentaux..

Autre maillon avant d'arriver à l'actuelle Peugeot e-208 également exposée à Rétromobile: le concept EX1 2010, type roadster biplace à 4 roues motrices, avec le gros plan arrière.

Et la Peugeot e-Legend qui s'est approprié le style de l'ancien coupé 504 à propulsion électrique? Il était là avec quelques exemplaires à vendre

...

pour 45 euros. Une présence réduite à une échelle d'environ 1/43..

Enfin, à quelques mètres de là, DS exposait son incroyable concept X E-Tense asymétrique, entre roadster et coupé de luxe..

Porsche

"Porsche - Pionnier de la mobilité électrique". Pour justifier le nom de son stand, Porsche a présenté 2 voitures à 120 ans d'intervalle: la Lohner-Porsche Semper Vivus 1900 et la Taycan Turbo sur nos routes..

L'ancêtre exposé n'est pas un pur électricien. Il s'agit d'un hybride standard, également connu sous le nom de prolongateur d'autonomie électrique. La même architecture que la Renault Kangoo Elect 'Road et certaines versions de la BMW i3.

Dans la Semper Vivus, un moteur Daimler 4 cylindres recharge les batteries qui alimentent les deux moteurs électriques, chacun installé sur l'une des roues avant. Quelques mois plus tôt, Jakob Lohner et Ferdinand Porsche avaient présenté un premier modèle 100% électrique.

Sur le stand du constructeur allemand, il était plus facile de contourner le Semper Vivus que de monter dans le Taycan Turbo littéralement volé. En contraste frappant également avec la Peugeot e-208 qui a parfois semblé longtemps délaissée dans cet antre dédié à la passion de l'automobile...

Skoda

À la fin d'une histoire qui a commencé il y a 125 ans, Skoda a présenté son concept de SUV électrique Vision E, qui a rencontré un énorme succès à Retromobile. Une agréable surprise de trouver cette voiture ici, car les citadines modernes Citigo et iV électrifieront les routes européennes cette année...

Pour la marque tchèque, la Vision E, qui annonce la version coupé du SUV Kodiaq, rappelle une feuille de route annoncée il y a environ 3 ans et qui prévoit le lancement de 5 voitures électriques d'ici 2025..

Il n'y a pas de vieille traction de batterie sur le support Skoda, mais un vélo classique.

Quadricycles électriques basés sur les anciens

Lors de l'édition 2020 de Rétromobile, 2 entreprises françaises ont présenté leurs modèles de quadricycle électrique construits sur la base de voitures anciennes et légendaires. Tout d'abord, le Nosmoke, qui étend le concept du Mini Moke développé à l'origine pour répondre à une demande de l'armée britannique pour un véhicule militaire léger et un parachutiste. Comme la Jeep américaine robuste. Déjà en 1963, la machine s'adressait au grand public, au point de devenir l'un des symboles de la série télévisée The Prisoner. Dans quelques jours, nous publierons une interview de Luc Jaguelin, qui préside au sort de la société Nosmoke..

Dans le même esprit, la 2CV Méhari Club Cassis a montré son Eden qui est basé sur le traditionnel Méhari offert à Citroën par le comte Roland Paulze d 'Ivoy de la Poype, héros de la Seconde Guerre mondiale et visionnaire industriel.

R-Fit

Sur le stand de la 2CV Méhari Club Cassis, la grande nouveauté a été la présence de la marque R-Fit qui promeut la conversion électrique de la Citroën 2 CV -y compris les camionnettes-, et de la Méhari d'origine, pour un budget à partir de 13900 euros, taxes incluses, installation incluse, sur un socle en parfait état. Les kits utilisés pour la modernisation bénéficient de l'expérience d'Eden.

Membre de l'AIRe (Acteurs de l'industrie de la modernisation électrique), la société est pleinement informée de la prochaine parution des textes qui autoriseront cette opération en France sous conditions, notamment le passage impératif par un artisan habilité. . R-Fit sera l'un d'entre eux.

A Rétromobile, nous avons interviewé Stéphane Wimez, PDG de 2CV Méhari Club Cassis sur le sujet. Nous publierons également vos commentaires dans quelques jours..

Les véhicules électriques font parler les gens

De nombreux visiteurs du salon Rétromobile ont été surpris par une si forte présence de véhicules électriques, y compris des modèles récents ou sur le point de prendre nos routes. Sans parler des plus petites reproductions pour enfants. Alors que de nombreux commentaires ont été faits pour exprimer des doutes sur les mérites d'un futur véhicule électrique, la plupart des véhicules électriques présentés sur le site ont connu un succès au début du salon....

Vous avez jusqu'à ce dimanche 9 février 2020 pour le visiter, dans son cadre classique à la Foire de la Porte de Versailles à Paris.

Recommandé
Laissez Vos Commentaires