Principal » stratégie » PSA équipe ses sites de bornes de recharge pour véhicules électriques

PSA équipe ses sites de bornes de recharge pour véhicules électriques

En installant des points de ravitaillement en électricité, León entend favoriser le passage de ses employés aux voitures électriques.

Le Directeur des Ressources Humaines et de la Transformation, Xavier Chéreau, explique que cette action s'inscrit dans l'engagement de PSA dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elle constitue également un soutien à «l'offensive électrifiée du groupe lancée en 2019», lit-on dans le communiqué publié le 1er octobre 2020...

365 terminaux Wallbox de 7 kW sont déjà opérationnels, sur les 500 qui seront finalement mis en service sur 49 sites du Groupe dans 12 pays européens.

Ce programme, qui a débuté l'année dernière, devrait se poursuivre jusqu'à la fin de 2021..

PSA s'est entouré d'Izivia (filiale d'EDF) et de Total pour l'installation et la gestion de ce parc d'infrastructures de recharge. Cet équipement permettrait de faire le plein "à un prix comparable au prix de la recharge dans les réseaux publics externes".

Opinion de l'auteur

Plusieurs choses m'inquiètent, pas forcément positivement, dans le communiqué de presse informant de l'installation de ces 500 terminaux.

Tout d'abord, l'annonce elle-même, car elle prévoit la mise en service de bornes de recharge sur les sites PSA pour les salariés de PSA. Cette information ne trouve plus sa place dans les magazines internes du groupe..

Puis le nombre de terminaux: 500 pour 49 sites dans 12 pays européens. Cela signifie en moyenne 10 terminaux par site et 41 terminaux par pays. Environ 10 000 personnes viennent travailler à l'usine Peugeot Sochaux rien qu'en temps normal, y compris les intérimaires. L'équipement est en effet très modeste! Surtout pour en parler si longuement.

Et le coût? Pour 500 exemplaires, le poids économique unitaire d'une Wallbox ne devrait pas peser plus de 500 euros pour un groupe puissant comme PSA. Soit 300 000 euros au total. A titre de comparaison, le budget publicitaire annuel de Peugeot est d'environ 100 millions d'euros. Et tant pis pour Citroën.

Cette initiative de rechargement des véhicules des salariés dépend généralement du comité social et économique..

Pourquoi une gestion de matériel externe? Pourquoi facturer les salariés alors que de nombreuses entreprises qui n'ont pas forcément de connexion directe à la mobilité électrique proposent ce service ?

J'aimerais savoir ce que les employés de PSA pensent de ce programme..

Philippe SCHWOERER

Recommandé
Laissez Vos Commentaires