Principal » sport auto » Plus d’un siècle de sportives Renault retracé à travers 14 autos

Plus d’un siècle de sportives Renault retracé à travers 14 autos

La plupart d'entre nous connaissent les modèles de la gamme Renault RS représentés par Clio et Mégane. En revanche, si vous avez moins de trente ans ou n'avez aucune connaissance de l'automobile datant du début du XXe siècle., le salon du sport de Losange à Rétromobile est fait pour vous !

Du premier Grand Prix de l'histoire à la monoplace électrique

Comme chaque année, le parc des expositions de la Porte de Versailles accueille le salon de l'automobile classique pendant cinq jours (du 3 au 7 février). Renault est à l'honneur dans le Hall 1: une quinzaine de voitures ayant participé aux compétitions sont répartis sur un stand de 700 m2! Je vous propose donc un petit tour découverte après ma visite samedi dernier avec Arnaud.

...

Les années 1900 à 1930

L'histoire sportive de Renault commence en 1906 avec le type AK qui a remporté le premier Grand Prix de l'histoire de l'automobile! Le pilote Ferenc Szisz a terminé premier sur le circuit de la Sarthe après deux jours et 1238,16 km avec son moteur six cylindres de près de 13 litres de cylindrée et 90 CV avec transmission manuelle. 3 rapports. Le poids de 998 kg permet une vitesse de pointe de 154 km / h. La carrosserie de ce roadster est vraiment rudimentaire, on peut difficilement imaginer la résistance requise par l'homme qui l'a conduit. !

Notez la manivelle pour démarrer le moteur

L'intérieur est

...

exotique !

Dans les années 1920, la mode était synonyme de disques et d'anneaux de vitesse (Montlhéry

...

) qui vont avec lui. Du coup, Renault lance les 40 ch en 1926. Une voiture particulièrement encombrante! Très long (5,60 m) et aérodynamique (1,45 m de large), son six cylindres en ligne de 9 litres de 140 ch lui permet de déplacer ses 2 tonnes à 190 km / h !

La position de conduite est presque sur les roues arrière. !

La décennie suivante marque l'engagement du constructeur français dans les rallyes. Nervasport s'est distingué en 1935 en remportant le rallye de Monte Carlo. Cette combinaison noire cache un huit cylindres en ligne de 5,4 litres et 110 ch pour 1,6 tonnes.

Le Nervasport complète le Reinastella plus orienté vers le confort et le luxe

1950

Les années 50 viennent après deux guerres mondiales. Renault est donc passé à des voitures plus petites et plus populaires. D'abord avec la 4CV, puis avec la Dauphine. Ces deux modèles ont un petit quatre cylindres avec moins de 1 litre de cylindrée et une trentaine de chevaux pour un poids plume (environ 600 kg). Cependant, les victoires seront belles d'ici là la 4CV reportera les 24 Heures du Mans 1951 dans sa catégorie et la Dauphine 1958 le Monte-Carlos devant 302 autres équipages !

Les passages de roue sont bien mis en valeur. !

Le moteur est dans le coffre !

Cette période de l'histoire de l'automobile a également été une période record à Bonneville Salt Lake aux États-Unis. En 1956, Renault y apporte l'Etoile Filante, équipée d'une turbine comme dans l'aéronautique. La vitesse maximale enregistrée en 5 km est insensée: 308,85 kilomètres par heure !

1970

L'aventure et les succès se poursuivent dans les rallyes de Renault, qui remporte en 1974 sa première manche du Championnat du Monde des Rallyes avec le coupé Renault 17. Celui que l'on voit sur les photos est le dernier produit et aussi le plus réussi merci. utilisation d'éléments en aluminium.

Mélodies alpines sous cet angle ?

En 1978, Alpine fait gagner Renault. En rallye avec la Renault 5 Alpine groupe II pilotée par Jean Ragnotti et en endurance avec La Renault Alpine A442B qui arrive n ° 1 aux 24 Heures du Mans ! Deux magnifiques voitures avec une décoration rappelant un beau passé

...

Belle nageoire de requin !

1980

Autre discipline des «années 80»: le Dakar! Les frères Marreau réussissent très bien en rallye-raids. Leur fragile Renault 4 était déjà menaçante en 1979 et en 1982 la Renault 20 turbo 4 × 4 leur a permis de s'imposer. !

Après l'endurance, voici la Formule 1. Renault sera très fort en 1983 avec la RE40 avec une broche turbo V6 de 1,5 litre

...

650 chevaux ! Alain Prost monte régulièrement sur le podium. Gagnez le Grand Prix de France et Spa.

La largeur des "rouleaux" est cohérente !

Le volant de Jean Ragnotti fonctionne très bien avec la Superproduction Renault 21 1988 conçue pour le Championnat de France Blockbuster. Dès le début, les victoires se sont succédées avec 6 victoires (dont 3 pour Ragnotti) sur 10 courses. Cette berline de 430 ch impressionne par sa faible garde au sol, ses grandes prises d'air et son kit carrosserie conçu pour une aérodynamique efficace...

Vous ne verrez jamais la R21 de la même manière !

Des années 2000 à aujourd'hui

En 2006, la Formule 1 R26 a remplacé la R25 qui avait eu une belle carrière. Fernando Alonso sera à nouveau redoutable avec de nombreuses victoires et podiums. En fin de saison, cela se traduit par un titre pilotes et constructeurs.. !

Cette R26 est toujours aussi belle !

Dix ans plus tard, Renault s'implique fortement Formule E, une compétition 100% électrique de la FIA. L'équipe e.dams a remporté le premier titre par équipe de l'histoire de la discipline avec son Z.E. dont Renault Sport a assuré le développement à Viry-Châtillon.

Nous avons hâte que le 23 avril arrive! Rencontre aux Invalides !

Cette même semaine, Marc vous a présenté la nouvelle voiture R.S.16 Renault, qui revient pleinement en F1. L'histoire continue !

...

Quelques Alpines pour finir dans l'ordre: l'A366, le M65 et l'A310:



Recommandé
Laissez Vos Commentaires