Principal » guide conso » Mini : la John Cooper Works grimpe à 231 ch

Mini : la John Cooper Works grimpe à 231 ch

En 2015, Mini nettoiera sa gamme. Plusieurs modèles avec des ventes réservées devraient être mis de côté, à commencer par le coupé et le roadster. Le Paceman est également sur la sellette. Mais il y aura aussi des nouvelles l'année prochaine. L'entreprise britannique fait également un pas en avant et en présente aujourd'hui un: le nouveau John Cooper Works. Pour le moment, seule la trappe 3 portes de dernière génération est concernée. Mais les 5 portes devraient suivre.

Avec 231 ch, le nouveau John Cooper Works est la Mini de série la plus puissante jamais produite.

243 km / h maximum.

La refonte de la Mini plus épicée (hors versions spéciales) était très attendue, car le petit Anglais s'occupe désormais de l'Audi S1 ​​(voir notre test). C'est un autre gros duel en 2015 après celui entre Mercedes GLE Coupé et BMW X6! Aléatoire ou pas, la nouvelle JCW affiche la même puissance que la citadine des anneaux: 231 ch ! Dans le processus, il devient le modèle de production le plus puissant de l'histoire de Mini. Le couple maximal est de 320 Nm (23% de plus que le modèle précédent). Il peut être atteint à partir de 1250 tr / min..

Le quatre cylindres 2.0 TwinPower Turbo est monté transversalement. Il est dérivé de celui que l'on trouve sous le capot de la Cooper S (192 ch) Le client peut choisir entre une boîte manuelle à 6 rapports et une boîte de vitesses Steptronic à 6 rapports avec leviers de changement de vitesse.. Avec le manuel, vous passez de 0 à 100 km / h en 6,3 secondes (0,2 seconde de moins pour le Steptronic). La vitesse maximale est de 243 km / h. Côté récupération, nous sommes passés de 80 à 120 km / h en seulement 5,6 secondes.

Il est toujours un idiot

Par rapport à l'ancienne JCW, il y a de nombreux changements sous la carrosserie car la Mini a changé de châssis entre-temps. Mais rassurez-vous, on retrouvera toujours les sensations de conduite dactylographie karting. Le JCW est livré de série avec une suspension sport. Il reçoit un essieu arrière à bras multiples. la Le système de freinage a été conçu avec le spécialiste Brembo.. Les bornes sont peintes en rouge. la Mini Driving est livré automatiquement. Permet de faire varier les lois d'amortissement, d'accélération, de direction et d'acoustique moteur. Différents modes sont disponibles, selon que vous recherchez le confort ou la sportivité. Grande différence avec la S1: cette Mini a une traction avant alors qu'Audi a une traction intégrale de série.

L'aspect extérieur reste proche de celui de la Cooper S. Bien sûr, il y a des différences: les antibrouillards sont remplacés par des prises d'air, la calandre a une bande rouge, les seuils ont été modifiés. A l'arrière, le pare-chocs a été repensé, ainsi que le becquet sur le coffre et le double échappement central. Comme les autres minis, ce nouveau modèle a un côté légèrement gonflé et un peu trop chargé, ce qui ne doit pas faire l'unanimité.

Prix ​​encore inconnu

Quand nous sommes montés à bord, nous avons découvert sièges conducteur et passager avec appuie-tête intégrés. Ils sont recouverts d'un revêtement "Dinamica / tissu" rouge et noir. Le cuir est facultatif. Le volant et le levier de vitesses portent le logo John Cooper Works. La manivelle est en acier inoxydable et la garniture de pavillon est anthracite. L'instrumentation a également été redécorée. Notez que vous êtes maintenant face au conducteur.

Le prix de la récolte JCW 2015 n'est pas encore publié.





Recommandé
Laissez Vos Commentaires