Principal » voitures » Mia : la petite électrique française va ressusciter en Hongrie

Mia : la petite électrique française va ressusciter en Hongrie

Nous savions déjà que le constructeur automobile suisse Fox Automotive avait l'intention de relancer l'emblématique Mia sur le marché. Dans un récent communiqué de presse, il annonce désormais la création d'une ligne de production en Hongrie. Les premiers exemplaires en production de la nouvelle Mia EV 2.0 sont promis pour le printemps 2020.

La succursale créée par Fox Automotive pour ressusciter Mia est située dans l'ouest de la Hongrie, à Komarom, près de la frontière avec la Slovaquie. Une région populaire auprès des fabricants de batteries asiatiques tels que SK Innovation, Samsung SDI et Inzi Controls (un OEM coréen) l'ont choisie pour établir leur usine européenne de cellules...

Cependant, la nouvelle Mia ne sera pas équipée de batteries asiatiques; ses packs lithium-ion seront fournis par une autre société suisse: Lion Smart.

L'usine dédiée à la construction de la Mia sera dirigée par Ekkehard Philipp, ancien directeur et directeur financier d'une usine Mercedes-Benz en Hongrie. Les chaînes de montage ont une capacité de production annuelle de 12 000 voitures. Destiné au marché européen, les premiers exemplaires de la Mia EV 2.0 devraient être livrés début 2020. Fox nous dit également qu'elle négocie des partenariats stratégiques avec des équipementiers et des groupes financiers en Corée, en Inde, en Allemagne et en Hongrie...

Sur son site internet, le constructeur suisse annonce 3 versions de sa compacte: la citadine Mia d'une longueur de 2,87 m pourra transporter 2 passagers en plus du conducteur, dont le siège sera central comme dans la première génération. Les portes latérales coulissantes seront toujours pertinentes. Un «wagon» légèrement plus long (3,19 m) aura une banquette pour 3 passagers à l'arrière. Son coffre sera également un peu plus grand (420 litres). Enfin, la version «utilitaire léger» aura un volume utile de 1 500 litres avec un siège monoplace ou 1 200 litres avec 2 sièges. Veuillez noter qu'il est déjà possible d'enregistrer des précommandes sur le site. Cela révèle également que la nouvelle "batterie légère" - dont la capacité n'est pas révélée - permettra une autonomie de 200 km et qu'il sera possible de la recharger complètement en 3 heures dans une simple maison à 220V / 16A..

Pour rappel, le constructeur français Mia Electric a fait faillite en 2014. En 2015, la marque, les droits et les brevets ont été acquis par un acheteur anonyme qui les a ensuite revendus à Fox Automotive...

Recommandé
Laissez Vos Commentaires