Principal » guide conso » La première Ferrari Sergio livrée à Abu Dhabi

La première Ferrari Sergio livrée à Abu Dhabi

Lors de l'édition 2013 du Salon de Genève, le stand Pininfarina a accueilli le concept car sculptural Sergio. Moins de deux ans plus tard, Ferrari a annoncé une production ultra-exclusive de six unités basée sur la 458 Spider! Le premier exemplaire a été livré aux Emirats Arabes Unis, lors d'un événement de marque sur le circuit de Yas Marina à Abu Dhabi..

Très proche du concept

D'un point de vue stylistique, il n'y a que deux différences majeures entre le concept Sergio et la version de production. La première est que l'arrière adopte des échappements de style 458 Speciale au lieu du triple échappement du concept. La seconde est que Ferrari a choisi d'équiper son roadster d'un pare-brise qui, si la ligne originale n'est pas déformée, a pour effet de rendre l'ensemble un peu moins proportionné que le concept.

Rappelons que Lamborghini avait été plus audacieuse en proposant l'Aventador J avec seulement deux petits pare-brise. Cependant, nous n'irritons pas notre plaisir, tous les autres éléments de design sont présents à la fois dans le concept et le Sergio !

On retrouve ainsi la partie avant creuse et très fine, l'arche qui intègre des prises d'air pour refroidir la boîte de vitesses et les bords dorés contrastent avec le rouge intense du corps. Il y a aussi la ligne de peinture noire allant des rebords latéraux à l'arche. L'intérieur de chacun des six exemplaires a été soigneusement personnalisé par son propriétaire..

Haute performance

Lorsque le cheval de course le plus célèbre de la production automobile mondiale apparaît dans un atelier de carrosserie, vous pouvez vous attendre à de la sportivité. Et à partir de cette partie, vous devez faire face aux six acheteurs de Sergio.

Le roadster, en fait, fonctionne sur le bloc 458 Speciale et Speciale Aperta. Cela signifie un V8 atmosphérique qui produit pas moins de 540 Nm de couple et 605 chevaux à 9000 tr / min ! De 0 à 100 km / h n'est qu'une formalité, cela ne prend que trois secondes.

Une attention particulière a également été portée à l'aérodynamique avec une lame avant qui fonctionne en conjonction avec le ventilateur d'extraction situé à l'arrière de la voiture. Les deux sont responsables de la canalisation de l'air et de la création d'un vide sous la voiture pour augmenter la force d'appui...

Maranello n'a pas jugé approprié de rendre public le prix de la Ferrari Sergio, mais la rumeur dit qu'il a été négocié pour un minimum de trois millions d'euros. Evidemment quand on aime on ne compte pas !

Recommandé
Laissez Vos Commentaires