Principal » actualités » La Ligue contre la violence routière triche sur les réseaux sociaux ?

La Ligue contre la violence routière triche sur les réseaux sociaux ?

Si vous regardez des sujets télévisés liés à la sécurité routière, vous avez probablement entendu Chantal Perrichon qui est responsable d'une association: la Ligue contre la violence routière (LCVR). Fondé il y a trente ans, il est fier de la prévention, tandis que son discours un sujet controversé et presque exclusivement sur la vitesse.

La page Facebook de la Ligue contre la violence de rue semble avoir reçu un coup de pouce

...


Une petite augmentation du nombre de fans? Vous êtes flashé !

Le seul problème avec le LCVR semble être sa crédibilité. Alors que le vôtre adhésion est aussi inconnu que lui montant des subventions versées par l'État, Il semble que le nombre de fans sur Facebook pour la page "Ensemble avec Chantal Perrichon, Ligue contre la violence routière LCVR" a été manipulé.

Dix fois le nombre de "j'aime" (du Maroc

...

) dans quelques jours !

En fait, depuis la création de la page Facebook le 25 mai 2011, il y en a eu peu 300 J'aime. Quelle surprise de voir que depuis 2014 ce nombre a augmenté

...

de dix à plus de 3000 fans !

Bonne progression, mais ce sont les vrais fans qui ont cliqué pour soutenir le LCVR? ?

En regardant l'activité de la page. Les mentions J'aime dans les messages proviennent toujours des mêmes personnes et beaucoup d'entre elles sont des pages d'amis. Sans compter que la discussion est monopolisée par la page elle-même, qui en profite pour supprimer et bannir les commentateurs opposés..

Quand on regarde de plus près les statistiques sur la page, on constate qu'entre le début et la fin janvier 2014, les "likes" ont augmenté de 900% ! La semaine la plus populaire est le 19 janvier - aucun événement particulier ne correspond à cette date - et surtout deux autres indicateurs suggèrent qu'il s'agit d'un cas de fraude et / ou d'achat de fans.. La plupart des abonnés vivent à Casablanca et ont entre 18 et 24 ans ! Deux éléments incompatibles avec le LCVR opérant en France et on serait surpris de savoir que ces jeunes Marocains s'intéressent à Chantal Perrichon

...

Même «succès» pour une autre page du LCVR !

Les surprises ne s'arrêtent pas là! Le responsable des réseaux sociaux LCVR en aurait également profité augmenter une autre page Facebook détenue par le titre "Pour la réduction des limites de vitesse".

Page de réduction à 80 km / h dans le réseau secondaire. Il est difficile d'imaginer à quel point cela peut réussir quand plus des 3/4 des Français sont contre selon un sondage Ifop.

Le même scénario ici, comme une fois de plus on est passé d'une activité quasi inexistante à une explosion de clics. Les fans arrivent soudainement début janvier 2014, donc ce flux s'arrête tout aussi rapidement à la fin du mois.. Les adeptes sont toujours de Casablanca et ont entre 18 et 24 ans

...

La manipulation est encore plus visible ici. !

Compte Twitter récent (1er décembre 2013) et ses 8 abonnés

Pour une association qui prétend lutter contre la violence routière, affirmant haut et fort que 1% de la vitesse moyenne permet d'économiser 4% des morts dans le monde (preuve des chiffres que cette affirmation est fausse!), Cette tricherie n'est pas une chose graves et les prive du peu de crédibilité qu’ils avaient. Reste à voir si ces derniers auront toujours de nombreux installations occupent la scène médiatique (TV, presse, politiciens,

...

) ?

Fermeture prochaine ?

>> Le LCVR a réagi. Lisez le reste de la recherche ici.

Recommandé
Laissez Vos Commentaires