Principal » actualités » L’UGAP prend en main le développement des bus à pile hydrogène

L’UGAP prend en main le développement des bus à pile hydrogène

C'est dans le cadre des Journées de l'Hydrogène dans les Territoires, organisées il y a quelques jours à Marseille (13), que la centrale d'achat publique a annoncé son projet de soutien au plan 1.000 bus.

Avec le soutien de Mobilité Hydrogen France, cette nouvelle feuille de route prévoit une flotte de 1 000 bus électriques à pile à hydrogène en circulation en France à l'horizon 2023. Un chiffre bien plus ambitieux que les 200 poids lourds H2 du Plan National l'hydrogène a été révélé en juin 2018.

Concrètement, l'UGAP proposera à ses clients, collectivités, d'imaginer ensemble des offres qui rendront visible le volume de véhicules attendu aux constructeurs sur les 4 prochaines années. Ceci afin de motiver les industriels intéressés par le développement et l'introduction de modèles sur le marché français qui feront ensuite l'objet d'achats groupés...

Pourquoi ces compagnies de bus devraient-elles être impliquées dans un tel scénario? Tout simplement parce que plus de 25000 véhicules sont vendus via UGAP chaque année..

Par ailleurs, la centrale d'achat avait déjà procédé de la même manière, il y a dix ans, pour accélérer l'émergence d'une nouvelle génération de véhicules électriques. L'appel d'offres lancé en avril 2010 a été remporté par Renault pour la fourniture, en 4 ans, de 15 637 Kangoo Z.E., et par Peugeot, pour une commande de 3 074 iOn à livrer dans la même période...

Recommandé
Laissez Vos Commentaires