Principal » voitures » L’hybride 48 volts va t-il électrifier l’automobile ?

L’hybride 48 volts va t-il électrifier l’automobile ?

Après le groupe motopropulseur hybride «classique», hybride rechargeable et 100% électrique, l'hybride 48 volts «léger» veut s'imposer comme une solution pour réduire les émissions de CO2 de la voiture. Une technologie annoncée comme étant très bon marché et facile à installer qui pourrait très bien devenir un standard à bord des futurs modèles thermiques..

Les véhicules fonctionnant exclusivement à l'essence ou au diesel disparaîtront-ils rapidement au profit de l'hybride «léger»? Avec le durcissement progressif des réglementations anti-pollution imposées aux industriels et la nécessité croissante d'introduire une problématique environnementale dans les nouveaux modèles, cette technologie pourrait devenir la norme....

Plusieurs équipementiers automobiles se sont lancés dans l'hybride 48v: Bosch, Delphi, Continental, Faurecia et le français Valeo, pour lesquels cette technologie pourrait réduire les émissions de CO2 d'un véhicule de 20% dans le cycle NEDC. Un système relativement simple, composé d'un alternateur de démarrage de 48 volts avec électronique intégrée et d'une puissance de 4 à 8 kW.

Alternateur de démarrage Valeo 48V

Mini batterie

Ce nouvel alternateur remplace celui historiquement installé à bord et entraîne les roues via une courroie extrêmement robuste. Le véhicule est également équipé d'une petite batterie de 48 volts, d'un convertisseur 48 / 12v, d'un inverseur et d'un boîtier de commande pour la chaîne de transmission et le moteur. La capacité de la batterie est généralement très faible et se recharge rapidement en récupérant l'énergie du freinage..

Le moteur électrique redistribue alors l'énergie aidant le véhicule lors des phases de démarrage et d'accélération, sans permettre un entraînement entièrement électrique. L'avantage de la technologie réside avant tout dans son prix, autour de 800 euros, mais aussi dans sa facilité d'installation. En plus de la courroie et du câblage nécessaire entre les différents composants, il suffit de régler la partie logicielle du moteur pour obtenir un système d'exploitation..

0,4 litre d'essence tous les 100 kilomètres économisés

D'un point de vue environnemental, le Mild Hybrid ne fait pas de miracles. Selon des tests réalisés sur un prototype Peugeot 207, l'Hybride Valeo «pour tous» réduit les émissions de CO2 de 15,5% par rapport au modèle essence 1,6 L sans équipement. Dans le Renault Scenic Hybrid Assist, cela se traduit par un bénéfice annoncé de seulement 0,4 L / 100 sur le cycle combiné...

Cependant, le peu de poussière de dioxyde de carbone économisé permet aux fabricants d'enregistrer des niveaux d'émission inférieurs de 20 à 30 g / km. Ceci est important étant donné que la législation européenne exigera en 2020 de ne pas dépasser 95 g de CO2 par kilomètre, sous peine de lourdes amendes (95 € par gramme de dépassement multiplié par le nombre de véhicules concernés)..

Indispensable pour se conformer aux futures réglementations anti-pollution

Par conséquent, l'hybride doux pourrait être adopté à bord de tous les véhicules thermiques en quelques années. Il n'est peut-être même plus proposé en option, car il est devenu un incontournable pour la conformité réglementaire et rivalise avec les vrais systèmes hybrides, hybrides rechargeables et entièrement électriques...

Selon Michel Forissier, directeur de la recherche et du développement de la division moteurs Valeo, interviewé par Le Monde, l'adoption massive de l'hybride léger réduira ses coûts de deux ou trois. années. Il estime la part du marché mondial équipé à 10% d'ici 2025, soit 10 à 12 millions de véhicules par an...

1000 euros pour l'option hybride doux dans un Renault Scenic

Plusieurs constructeurs proposent déjà des moteurs assistés par l'hybride «léger». A noter le choix de certaines marques de le proposer dans les moteurs diesel, totalement à l'opposé d'une période où ce carburant est de moins en moins répandu et fortement critiqué..

Le Scenic_dCi 110 Hybrid_Assist de Renault a un prix de départ de 30 400 €, soit 1 000 € de plus qu'un modèle sans équipement. Le moteur diesel 4 cylindres gagne 10 kW de puissance soit 13,6 chevaux pour une consommation annoncée de 3,5 L / 100. La marque diamant annonce également qu'elle proposera prochainement une assistance hybride dans le moteur dCi110 de ses Méganes.

Un turbopropulseur électrique pour Audi

Chez Audi, l'hybride léger conçu par Valeo ne peut alimenter qu'un turbocompresseur électrique à bord du puissant SQ7 TDI et économiser 10% sur le carburant, selon l'OEM. Cependant, le futur Q8 pourrait embarquer, en plus du compresseur, le système de propulsion léger de 20 kW et une batterie de 0,9 kWh. Probablement disponible en version sportive, l'option réduirait la consommation de carburant d'environ 1L / 100.

Groupe motopropulseur hybride léger de 48 volts

Blur light hybride dans PSA

Le groupe PSA, qui devait lancer cette année l '«éco hybride», n'a plus donné de nouvelles après avoir testé environ 3 000 prototypes équipés. Les Peugeot 308, 508, 5008 et 3008, ainsi que les Citroën C4, DS4 et C5 avaient été testées il y a quelques années. La technologie semble avoir été abandonnée avec l'air hybride, le fabricant se concentre désormais sur ses futurs hybrides rechargeables qui seront lancés en 2019....

Batterie inférieure à 0,5 kWh pour Suzuki Baleno SHVS

Le Mild Hybrid est également disponible chez Suzuki, à bord du Baleno et pour un supplément de 2660 € par rapport à la configuration moins chère. Son prix élevé est surprenant car il s'agit du système le moins performant disponible sur le marché. La citadine essence "SHVS" dispose d'un alternateur de démarrage de 2,3 kW et d'une batterie 12 volts de moins de 0,5 kWh. Un appareil arrêter et démarrer Cependant, vous pouvez couper le moteur en dessous de 15 km / h et rouler quelques mètres sur l'électrique. Le constructeur annonce une consommation moyenne de 4L / 100 dont 0,7L économisé grâce à l'hybride.

De nombreux fabricants sont très intéressés par l'hybride 48 volts. Entre autres, Volkswagen souhaite l'intégrer dans la nouvelle version de sa Golf GTI. Fiat serait également en train de le rechercher pour sa 500, tandis que Mercedes souhaite l'utiliser pour alimenter le compresseur de climatisation et améliorer le refroidissement du moteur. Enfin, en 2016, Honda a annoncé qu'elle proposerait le système hybride léger Delphi à bord de la Civics...

Recommandé
Laissez Vos Commentaires