Principal » voitures » Interview : la stratégie d’électrification de DS expliquée par Yves Bonnefont

Interview : la stratégie d’électrification de DS expliquée par Yves Bonnefont

Lors du Mondial de l'Automobile de Paris, Automobile-Propre a pu s'entretenir avec Yves Bonnefont, directeur de la marque DS. L'occasion de faire le point sur l'arrivée du futur DS 3 Crossback e-tense et d'échanger sur la stratégie d'électrification du groupe qui prévoit d'arrêter le lancement de nouveaux véhicules 100% thermiques d'ici 2025.

«Le plan produit de la marque prévoit que tous nos modèles auront leur version électrifiée à partir de cette année. Du pur électrique comme dans le cas de la DS 3 Crossback e-tense ou plug-in hybrid avec DS 7 Crossback e-tense », rappelle le directeur de la marque premium de PSA que nous avons pu rencontrer à Paris lors du Mondial de l'Automotor.

DS 3 Crossback e-tense: TCO identique à Thermal

«La DS 3 Crossback e-tense est avant tout une voiture construite sur une nouvelle plateforme; la plateforme multi-énergies du groupe (eCMP nldr) qui est capable de proposer des moteurs électriques sans compromettre l'habitabilité du véhicule», précise Yves Bonnefont, qui cite un lancement "dans environ un an" et un coût généralement similaire au thermique.

«On travaille beaucoup sur la manière de rendre le prix kilométrique tout compris comparable entre le thermique et l'électrique. L'électricité est quelque part où j'investis dans une batterie, puis j'économise du carburant», souligne le représentant DS, en énumérant les autres. bienfaits de l'électricité: couple instantané, silence, absence de vibrations et forme de «liberté de mouvement», car de nombreuses grandes villes envisagent de restreindre ou de limiter l'accès à leur centre-ville.

Pour proposer une solution attractive, la marque s'appuiera notamment sur des offres de crédit-bail ou de location longue durée. «Batterie + voiture. Vous avez l'ensemble prêt à l'emploi pour une location mensuelle. Ensuite, nous aiderons nos clients à calculer les économies qu'ils vont réaliser en termes d'énergie pour qu'ils se rendent compte que, pour tout le mois, c'est un budget équivalent entre électricité et chaleur. "Yves Bonnefont nous dit.

Dans le même temps, la marque travaille également sur l'écosystème et lance de nouveaux services. «Nous savons que certains clients s'inquiètent toujours de l'autonomie. Nous avons une offre qui leur permettra d'utiliser de temps en temps un véhicule thermique s'ils en ont besoin », cite-t-il en exemple...

Fin des thermiques en 2025

«Chez DS, nous continuerons à lancer un nouveau modèle chaque année», explique Yves Bonnefont. «Chacun de ces nouveaux modèles aura sa version électrifiée. Soit purement électrique, soit hybride rechargeable et parfois même les deux », précise-t-il..

«À partir de 2025, nous irons plus loin et aurons plus que des accords électrifiés. Nous arrêterons de lancer des moteurs purement thermiques pour lancer uniquement des moteurs hybrides électriques ou rechargeables. C'est une stratégie DS basée sur différents groupes technologiques. Nous avons systématiquement une longueur d'avance en matière d'électrification », conclut-il..

Recommandé
Laissez Vos Commentaires