Principal » sport auto » GT Tour : un crash qui défraie la chronique…

GT Tour : un crash qui défraie la chronique…

Ce week-end était la première course du championnat de France FFSA GT et prototype sur le circuit de Nogaro. Première course qui s'est caractérisée par un hors-piste plus qu'impressionnant de Sacha Bottemanne au volant de la Ferrari F458 Italia n. 17 de l'équipe StrategiC est entré en contact avec la Ferrari no. 7 par Eric Mouez.

Quelques informations sur les circonstances de l'accident !

Selon les membres de l'équipage, l'accident s'est produit avec la Ferrari de Sacha Bottemanne à environ 230 km / h. Dans les vidéos tournées de l'extérieur, on peut voir que la Ferrari no. 17 de l'équipe StratégiC se déplacera légèrement pour entrer en collision avec la Ferrari no. 7 par Eric Mouez.

Acte volontaire ou involontaire? Les réseaux sociaux sont en feu !

Il n'a pas fallu longtemps aux médias sociaux pour se déclencher après cette scène de cauchemar! Un acte volontaire selon certains qui n'hésiteront pas à vaincre le pilote du GT Tour Sacha Bottemanne, tandis que d'autres prendront sa défense..

Une vidéo clarifiera tout un peu plus tard dans la journée, il s'agit d'une dash cam de Sacha Bottemanne sur son F458 Italia n ° 17 où l'on voit clairement qu'il n'y a pas de manœuvre à risquer qui sera à la charge du pilote, son aucune main ne bouge un peu, on ne peut jamais le voir tourner la roue pour changer comme vous pouvez le voir dans la vidéo réalisée avec les caméras externes.

...

C'est un problème mécanique ?

Rappelons que 30 minutes plus tôt, c'était le pilote Nicolas Misslin qui était à bord de la Ferrari n ° 17 de l'équipe StratégiC et il semble qu'il ait lui aussi eu des problèmes avec la voiture au départ. 'Entrée dans les stands, y effectuant également une "manœuvre risquée" selon certaines personnes qui n'hésiteront pas à justifier leur geste sur le site officiel du GT Tour..

La voiture a eu un comportement suspect tout le week-end, des problèmes mécaniques impliqués? Pourtant, il reste en attente.

...

S'il fallait donner notre avis ?

Sacha Bottemanne dans sa Ferrari F458 Italia no. 17 avait creusé un écart considérable avec 8 secondes par tour par rapport à la Ferrari no. 7 par Eric Mouez. Alors oui, il est difficile d'imaginer que le pilote aurait pris des risques imprudents pour «tromper» le pilote Eric Mouez. Le pilote Sacha Bottemanne a été un peu plus rapide que Eric Mouez, Eric Mouez qui n'a pas hésité à refermer plusieurs fois la porte à Sacha Bottemanne qui, rappelons-le, a été plus rapide que 8 secondes! Bien que tout comportement soit bon pour la critique, c'est le sport automobile, malheureusement c'est le jeu, mais un jeu relativement risqué! La course laisse peu de place aux sensations, mais on regarde toujours l'intérêt d'Eric Mouez à vouloir arrêter Sacha Bottemanne à tout prix, l'obligeant parfois à mettre les roues sur le vibromasseur.

Tout est bien qui finit bien !

Malgré la violence de son accident, le pilote Sacha Bottemanne est sorti très rapidement de la Ferrari avant d'être soigné par le service médical du circuit. En conséquence, le pilote a été dépisté à l'hôpital de Mont-de-Marsan, d'où il est parti hier soir avec seulement quelques bleus, selon le communiqué du GT Tour....

L'équipe Abcmoteur souhaite au coureur Sacha Bottemanne un prompt rétablissement, dans l'espoir de le revoir prochainement en piste !

Recommandé
Laissez Vos Commentaires