Principal » voitures » Europe : la voiture électrique a représenté 4,3 % du marché au 1er trimestre 2020

Europe : la voiture électrique a représenté 4,3 % du marché au 1er trimestre 2020

Dans la période janvier-mars 2020, les immatriculations de voitures 100% électriques et hybrides ont explosé dans un marché en forte baisse en raison de la crise des coronavirus..

Mi-avril, l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) a fait le point sur le premier trimestre 2020. Déjà fragile, le marché a stagné en mars avec une baisse de 26,3% des immatriculations par rapport à 2019. 4 , 15 millions de véhicules, les 27 pays de l'Union plus le Royaume-Uni, la Norvège, la Suisse et l'Islande se sont retirés à 3,05 millions. Mais dans cet environnement sombre l'électrique a un bon vent..

L'Allemagne remporte l'or 2020 ?

Selon les statistiques fournies par l'ACEA, qui a collecté des données de tous les pays de l'hémisphère, l'augmentation est spectaculaire. Les voitures entièrement électriques sont passées de 82 362 à 130 297 en un an. Avec une augmentation de 58%, ils représentent désormais 4,3% des ventes.

En volume, l'Allemagne prend le trône avec plus de 26 000 unités (+ 63%) suivie par la France et ses 25 960 véhicules électriques (+ 146%). La Norvège, pays pionnier en Europe, tombe à la troisième place avec une baisse de 12% à 18 655 véhicules, sous la pression du Royaume-Uni qui a triplé ses ventes à plus de 18 000 voitures. Après un rebond important en 2019, les Pays-Bas restent bloqués en 2020, avec + 1% à 8626 voitures..

VOIR EURO 20
Infogramme

Les hybrides rechargeables sont encore plus populaires au début de 2020. Les volumes ont plus que doublé au premier trimestre, en hausse de 126%. Les inscriptions sont passées de 43 221 à 97 013, avec une participation de 3,2%. L'Allemagne est la championne de la discipline avec plus d'un quart des entrées, emmenées par ses producteurs locaux. Le Royaume-Uni, la Suède (de nombreux Volvos connectés), la France avec 9423 unités et la Norvège suivent..

Les hybrides non rechargeables conventionnels poursuivent également leur progression. Avec une augmentation de 48%, ce sont plus de 310 000 qui ont trouvé preneur entre janvier et mars 2020. Dans ce domaine, c'est par le canal que la motorisation a eu le plus de succès (68 211). L'Allemagne (63 121) et l'Italie (34 717) suivent. Au total, 10,2% des voitures neuves étaient des hybrides sur le Vieux Continent.

Une baisse attendue au deuxième trimestre

Toutes les prévisions ne sont toujours pas claires pour le reste de 2020. Le confinement dû à l'épidémie de Covid-19 a culminé en avril. Par conséquent, presque tous les pays se sont effondrés en termes de ventes. L'électricité en France a reculé de 62% en avril par rapport à l'année dernière.

En mai, la plupart des usines ont repris et des mesures de décontamination ont été progressivement déployées à travers l'Europe. Cependant, malgré les offres et les remises substantielles, le marché ne devrait pas revenir longtemps à sa forme pré-coronavirus...

Recommandé
Laissez Vos Commentaires