Principal » actualités » Et si la pompe à essence venait jusqu’à vous ?

Et si la pompe à essence venait jusqu’à vous ?

Les personnes qui chauffent au mazout ont l'habitude d'apporter du carburant dans leurs maisons. Et pourquoi ne pas faire la même chose avec le diesel et sans plomb? ?

Les stations-service de demain seront mobiles? ?

Imaginez ne plus avoir à vous soucier de trouver une pompe dans les zones à faible couverture des stations-service, de perdre du temps à attendre aux heures de pointe et de parcourir des kilomètres inutiles? C'est ce que proposent les jeunes entreprises aux États-Unis.

Ils sont appelés, par exemple, Booster Fuels (illustration source) ou WeFuel. Ces entreprises iront directement chez leurs clients pour les ravitailler. Vous n'avez pas à attendre dans la voiture pour vous faire soigner. Utilisation d'une application smartphone dédiée, il est possible de demander le ravitaillement et de laisser la voiture après avoir pris soin de laisser la trappe à carburant ouverte. Le chauffeur d'un petit camion citerne ira à l'heure convenue faire le plein en faisant les courses, par exemple.

Un SMS vous informera une fois la transaction terminée, avec le montant débité sur votre carte de crédit. Cependant, le prix du litre est-il exorbitant? Le service supplémentaire fourni peut le suggérer. En réalité, Ces nouvelles entreprises achètent le précieux liquide en gros volumes pour faire baisser le prix. et parfois même être en dessous des prix indiqués sur les affiches fixes. Ils ont également l'avantage de n'avoir pas de siège, seulement une flotte de véhicules.

Une station-service à la montagne.

Ce nouveau marché, qui a attiré l'attention aux États-Unis en début d'année, pourrait connaître un succès considérable compte tenu des avantages qu'il offre. Les seuls inconvénients sont d'avoir une place de parking suffisamment dégagée pour permettre au camion-citerne de se garer et de ne pas avoir peur du vandalisme car la porte de carburant peut être ouverte par n'importe qui..

En France, ce système serait un réel avantage pour les habitants des zones désertiques en raison du nombre de stations-service que l'on trouve de moins en moins sur le territoire chaque année... Actuellement, il faut en moyenne 40 km pour faire le plein de l'une des 11000 installations existantes.

...

alors qu'ils étaient près de quatre fois plus nombreux en 1980 !

Recommandé
Laissez Vos Commentaires