Principal » voitures » Essai Hyundai Nexo : galères et avantages de l’hydrogène

Essai Hyundai Nexo : galères et avantages de l’hydrogène

Quoi de plus controversé que l'hydrogène dans le domaine des transports «plus propres»? Solution future pour certains, ultra-polluante pour d'autres: Au milieu des débats, certains industriels continuent d'explorer la technologie. C'est le cas de Hyundai, qui vient de lancer son deuxième SUV à pile à combustible: le Nexo.

Recharge en quelques minutes, longue portée et zéro émission polluante: tels sont les principaux arguments utilisés pour promouvoir l'hydrogène dans les voitures. Au-delà des enjeux environnementaux légitimes et, en particulier, du lourd impact de la production, du transport et de la distribution d'hydrogène, nous avons souhaité tester les performances d'un véhicule utilisant cette technologie. Dernier modèle disponible sur le marché, nous sommes montés à bord du Hyundai Nexo pour un aller-retour entre Paris et Rotterdam sur l'autoroute..

Difficulté à recharger depuis le début

Le véhicule transporte trois réservoirs d'hydrogène comprimés à 700 bar d'une capacité de 6,33 kg (52,2 litres). Il faut 5 minutes pour les remplir selon Hyundai

...

en théorie ! En fait, nous avons rencontré de nombreux problèmes lors de nos deux recharges en départ et en retour. Avant le départ, nous arrivons à la gare Air Liquide de Jouy-en-Josas, au sud de Paris. Pour la recharge, nous utilisons le badge fourni par le fabricant, ce qui rend impossible le paiement par carte de crédit. Qu'il soit facile de connecter la buse à la portière du véhicule, de démarrer une charge et de s'assurer qu'elle est pleine est une autre histoire...

Une fois l'identification terminée, une succession de bruits provenant de la station arrière fait allusion à la mécanique complexe mise en mouvement. L'écran, qui affiche le volume distribué en kg et son prix (12 euros le kg), défile pendant quelques dizaines de secondes.

...

avant de s'arrêter. En raison de l'absence d'écran de contrôle comme on le voit dans les stations de recharge de véhicules électriques, il est impossible de savoir combien d'hydrogène se trouve dans les réservoirs. Au démarrage du Nexo, l'écran de bord indique l'état des cylindres: ils ne sont pas pleins. Essayons donc de redémarrer un téléchargement

...

sans succès.

L'assistance à distance ne répond pas

Un point d'appel «sécurité» à proximité vous permet de contacter les équipes d'Air Liquide en cas de problème. Nous l'utilisons mais personne ne répond malgré notre insistance. Seul dans la gare, avec la musique sans fin qui attend le terminal en arrière-plan, nous avons décidé de composer un numéro de téléphone inscrit sur les panneaux. Après quelques minutes, un opérateur répond mais ne parvient pas à identifier le problème. Nous avons essayé de télécharger à nouveau, cette fois avec succès. Ensuite, l'opérateur blâmera le dysfonctionnement d'un groupe frigorifique, indispensable pour livrer du carburant suffisamment froid pour remplir complètement les réservoirs de 700 bars. Concernant le temps d'attente, le responsable de la communication d'Air Liquide reconnaît une situation anormale. Un seul opérateur serait chargé de superviser toutes les stations d'hydrogène et de gaz naturel en France, d'où leur faible disponibilité, a-t-il expliqué. Au total, nous avons donc attendu une quarantaine de minutes pour récupérer plus d'un kilo d'hydrogène..

L'autonomie indiquée sur le tableau de bord Nexo est de 577 km, plus que suffisante pour atteindre Rotterdam. Au-delà des rues parisiennes, nous roulons à 130 km / h aidés par des fonctions de conduite autonome de niveau 2 (Lane Keep Assist et Adaptive Cruise Control). La position de conduite est confortable, surélevée, facilement adaptable à la posture souhaitée et l'impression du volume du véhicule est présente. Le Nexo accélère rapidement sans excès grâce à son moteur de 163 ch (120 kW) et à son couple de 395 Nm. Des fonctionnalités qui vous permettent d'atteindre le 0-100 km / h en 9,2 secondes et d'atteindre 179 km / h. h.

Superbe autonomie à 130 km / h

Nous roulons de la même manière qu'un véhicule thermique, également les avantages du moteur électrique. Après quelques embouteillages à Lille, Gand et Anvers, nous sommes arrivés à Rotterdam avec une agréable surprise en termes d'autonomie. En effet, malgré les 489,6 km parcourus à grande vitesse, le Nexus indique qu'il est possible de parcourir 83 km supplémentaires. Si ces données sont correctes, nous pouvons estimer l'autonomie totale du véhicule à environ 570 km dans ces conditions. Imbattable pour une voiture «zéro émission». La consommation moyenne était de 1,2 kg d'hydrogène / 100 km, logiquement plus élevée que les 0,95 kg / 100 km rapportés par Hyundai en cycle mixte. La gamme WLTP est annoncée à 666 km sur ce même cycle.

Deux heures pour faire le plein

Le lendemain, nous nous sommes arrêtés à la station Rhoon Air Liquide, au sud de Rotterdam, dans l'espoir de vivre les fameuses «5 minutes complètes». L'hydrogène coûte moins cher qu'en France: 9,98 € / kg. Mais le badge Air Liquide fourni par Hyundai n'est pas reconnu, là encore il est impossible de démarrer la recharge

...

cependant, nous avions préalablement informé les deux joueurs des conditions de notre test. Contacté, le support d'Air Liquide n'a pas pu identifier le problème et a exploré plusieurs pistes. En particulier, il nous est demandé d'éviter de téléphoner à la station pour des raisons de sécurité. Le serpent mord sa propre queue.

Enfin, après une dizaine d'appels, l'opérateur peut démarrer une recharge «manuelle» à distance, sans communication avec la voiture. Un processus plus long, qui permet un remplissage partiel. Un technicien dérangé sur place et équipé d'une plaque compatible nous permet de le remplir à 100%. Entre les appels et l'attente, on n'attend rien de moins

...

deux heures ! Selon le service de communication d'Air Liquide, il n'a pas été possible d'activer le justificatif que vous nous avez donné pour travailler dans des stations étrangères. Un problème soulevé par notre test que la multinationale prétend avoir corrigé avec son fournisseur de services Tokheim.

Cependant, ces revers nous ont permis de rencontrer certains utilisateurs réguliers de la station. Cinq véhicules, principalement le Hyundai iX35 de la société, ont pu faire le plein en quelques minutes. Certains nous disent qu'ils n'ont d'autre alternative que l'hydrogène pour effectuer leurs multiples trajets sans émissions polluantes, jusqu'à 100 000 km par an pour l'un d'entre eux. 'ils. Alors que l'hydrogène nécessite actuellement une énorme quantité d'énergie pour sa production et sa distribution, son utilisation dans une pile à combustible ne libère que de l'eau pure....

Purifie l'air pendant la conduite ?

On peut enfin reprendre la route de Paris. Effectué dans les mêmes conditions que l'aller, le trajet se traduit par une consommation moyenne de carburant légèrement supérieure en raison d'un trafic moins encombré: 1,3 kg / 100 km. Lors de ce voyage, le Nexo affirme avoir «purifié» 310 400 litres d'air et «réduit» 69 kg de CO2. La pile à combustible qui produit de l'électricité en combinant l'oxygène de l'air avec de l'hydrogène est équipée d'un filtre. Extrêmement mince, il ne laissera pas passer les particules de plus de 2,5 microns (PM 2,5), selon Hyundai. La marque revendique également le meilleur rendement au monde pour sa pile à combustible: 60%. Un système capable de supporter "au moins" 10 ans et 160 000 kilomètres.

Commercialisé pour 72 000 € hors coupon vert, le Nexo est plus une vitrine de la technologie hydrogène de Hyundai qu'une solution de mobilité actuelle. Début décembre, le groupe a également annoncé qu'il investirait l'équivalent de 6 milliards d'euros pour accélérer sur le terrain. Une coque qui vise à produire 700000 piles à combustible, dont 500000 pour la voiture d'ici 2030.

En France, un seul Nexo serait vendu à une personne physique résidant en région parisienne. Si vous pouvez facilement faire le plein dans les trois stations de 700 bars de la capitale, votre autonomie peut être limitée. En dehors de Paris, il n'y a actuellement aucune autre station fournissant 700 bars d'hydrogène dans l'hexagone. Rechargé dans l'une des huit stations de 350 bars installées en France, le véhicule ne peut remplir que la moitié du réservoir et a donc une autonomie d'environ 300 km..


Nous avons aimé

  • Autonomie impressionnante, plus de 500 km à environ 130 km / h.
  • Le design Nexo: unique, sobre et élégant.
  • Confort de conduite et fonctions de conduite semi-autonomes.

Nous l'avons moins aimé

  • Difficulté à faire le plein, manque de données affichées dans la station et sur le tableau de bord lors du ravitaillement.
  • L'origine fossile de l'hydrogène actuellement distribué dans les stations.
  • Le prix élevé de l'hydrogène, notamment en France (12 € / kg).
  • Pertes d'énergie de l'arbre à la roue, trop élevées par rapport à l'excellent rendement d'un véhicule électrique à batterie.
  • L'absence d'une version 100% électrique du Nexus. On aurait aimé bénéficier de son design et de son confort sans être limités par sa technologie hydrogène...

Test Hyundai Nexo - nos photos

Test Hyundai Nexo: poêles et avantages de l'hydrogène

  • Difficulté à recharger depuis le début
  • L'assistance à distance ne répond pas
  • Superbe autonomie à 130 km / h
  • Deux heures pour faire le plein
  • Purifie l'air pendant la conduite ?
  • Test Hyundai Nexo - nos photos

boutique

MAXICHARGER - Câble de charge réglable - 22 kW

à partir de 690 € ACHETER

Câble de charge

à partir de 230 € ACHETER

MINICHARGER - Câble de charge

429 € ACHETER Publicité

Sur le même sujet

Hysetco: une joint-venture pour démocratiser les taxis à hydrogène

e-Rallye Monte-Carlo 2018: l'électrique contre l'hydrogène

Électricité, méthane, hydrogène, bioGPL: vers des stations multi-énergies

Hydrogène: Air Liquide ouvre une nouvelle station à Orly

Japon: onze entreprises unissent leurs forces pour développer la filière hydrogène

Hydrogène: "une logique de complémentarité avec la voiture électrique"

Véhicules propres: un potentiel de 66000 emplois en France à l'horizon 2030

Toyota dévoile les lignes et les prix de sa future berline à hydrogène

84 évaluations

84 Poster un commentaire (inscription requise)

Relier 20 fils de commentaires 64 réponses dans le fil de discussion 1 Suiveurs Commentaire avec plusieurs réactions Commentaires les plus populaires 40 Auteurs du commentaire christmeng

Bonjour, la question que je me pose à propos du VH2 est: peut-on poser un problème dans ce type de véhicule car il manque dans les véhicules électriques? ?

Il y a 1 an FredLes

Article du Figaro d'aujourd'hui sur les nouvelles stations de ravitaillement en hydrogène développées par Ataway. C'est de l'hydrogène LOCAL et évidemment VERT:
//www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/start-up/2019/01/09/32004-20190109ARTFIG00097-atawey-reinvente-la-station-service-a-hydrogene.php

Il y a 1 an Franck

Les VT ont encore une longue vie devant eux

...

Il y a 1 an kiwi35

Hydrogène comme électrique - Même tracas pour recharger ces voitures (ayant 2 véhicules électriques, je connais le truc). Si nous voulons un boom et moins de problèmes: pas de badges idiots et seulement CB, toujours pas si difficile à comprendre, non ?

1 an avant | Voir les réponses (2) Neikster

Dommage que le plus beau design soit réservé à la version qui sera un gros flop

...

.

Il y a 1 an Paco

Pour moins on a un Model 3 Performance, on sort avec un réservoir plein le matin, on s'arrête 10 minutes pour un café dans un compresseur gratuit

...

Quoi dire ?

1 an avant | Voir les réponses (4) monsieur_doudou

Aspect positif: il apparaît que contrairement aux bornes de recharge pour véhicules électriques, les bornes H2 disposent d'abris qui permettent à l'utilisateur de ne pas se mouiller par temps de pluie !

1 an avant | Voir les réponses (2) valyno

La grosse blague sur l'hydrogène en France est que nous sommes toujours plus intelligents que tout le monde, nous avons distribué 350 stations de bar alors que le reste du monde / l'Europe est passée de 700 bars

...


Alors même si la voiture H2 se développe vraiment, le bien ne pourra jamais être à moitié plein en France.

...


En résumé, on oublie H2 pour VP et on passe aux VE en développant les systèmes de production actuels pour les célibataires et le stockage et là on verra que les VE seront bien plus efficaces que ICE et H2.

...

1 an avant | Voir les réponses (1) Max

Un article partiellement déconnecté de la réalité.
Problèmes de charge identiques à ceux de la voiture électrique (dysfonctionnement des bornes), qui ne sont pas liés à la technologie H2.
Manque d'explications sur les «limites» de la technologie de l'hydrogène et les raisons de son coût élevé.
La partie "recharge" de l'article donne l'impression qu'un mécanicien diesel teste une voiture électrique..
Plusieurs fois, un objet a été traité légèrement.
Supervision dans le traitement des problèmes et de la ligne éditoriale récemment adoptée.

1 an avant | Voir les réponses (3) François Delestre

Le moins de votre article parle de lui-même.

Il y a 1 an StepB13

12 € / kg et 1,3 kg / 100 km, soit 16 € / 100 km, 72000 € par voiture, 2 heures pour faire le plein, l'hydrogène n'est pas pour demain

1 an avant | Voir les réponses (1) Seuthès

160 000 km, mais combien avec la batterie. Parce que j'ai souligné au passage que les voitures à pile à combustible ont une batterie à bord pour pouvoir fonctionner face à l'augmentation de la puissance des cellules..
Je ne sais pas combien coûte une pile à combustible, mais je suis sûr qu'en échange standard cela coûte plus de 50000 € pour une batterie de 75 kW..
Quant à la batterie, nous serons en dessous de 100 $ le kWh bien avant 2025. Et nous annonçons la production de cellules de 525 Wh / L en 2020 (cellules de poche). Sachant que la Chevrolet Bolt transporte ~ 150l de cellules, une voiture de 4m peut transporter ~ 75kWh de batterie en 2020. Mais on le voit bien avec les tests Kona, ~ 66kWh et grâce aux stations de type Ionity, on peut faire un longues distances sans problèmes..
La pile à combustible ne conviendra pas à tout le monde. De nombreuses recherches de base sont nécessaires pour prolonger la durée de vie de la batterie et réduire le prix à 4000 $.
~ 25 L sont nécessaires pour stocker 1 kg H2 à 700 bar. Mais des onduleurs d'environ 150 litres, difficiles à installer dans une voiture de 4 m.

Il y a 1 an Bug Danny

Ces voitures à pile à combustible ne seront d'aucune utilité dans le système SmartGrid, qui est censé assurer la stabilité du réseau électrique pendant les heures de pointe. Sans oublier la persistance de la dépendance vis-à-vis des distributeurs, comme la voiture thermique..

Il y a 1 an Lucky34

La pression reste-t-elle à 700 bars pendant le transfert? Semble terriblement fort pour les tuyaux / tubes! Ou s'il diminue pendant la charge pour être recompressé par la voiture.
Sinon, quelle est la capacité de la batterie du véhicule? La pile à combustible peut-elle fournir de la puissance directement au moteur à 130 km / h? Si oui, c'est assez impressionnant..

1 an avant | Voir les réponses (4) Adnan

Tout est beau, mais au lieu de commencer par les voitures, j'aurais préféré que nous nous occupions des gros véhicules, bus, voitures, camionnettes, etc. 'Arrêtons de nous mentir

1 an avant | Voir les réponses (2) Mickael

Savez-vous si c'est le même groupe motopropulseur que le Kona? (pas exactement de la puissance ..)

Il y a 1 an AlPy

Comme d'habitude, dans ces projets, rien n'est pensé de manière holistique pour avoir une solution efficace qui vous permet de vous concentrer sur les améliorations techniques. D'une part, nous avons une voiture presque finie et d'autre part, il y a les bornes de recharge qui ne peuvent pas fonctionner correctement (comme les bornes de recharge électriques). Conduire avec de l'hydrogène m'aurait intéressé, mais la station-service la plus proche est à

...

1h30 en voiture. On oublie donc et à partir de février 2019 on passe de l'hybride (après 9 ans et plus de 300 000km) au PHEV, le moment où cette technologie et tout ce qui l'accompagne se développe et les stations dans un rayon de 50km..

1 an avant | Voir les réponses (27) Paco

En Californie, de nombreux utilisateurs de Hyundai H2 se sont plaints de pannes répétées de pompe, que beaucoup n'atteignaient pas les 700 bars promis (débit réduit) et qu'ensuite le fameux "plein en cinq minutes" a dû attendre plusieurs minutes pour que la pompe se remette en place. . pression pour le prochain

...

Il y a 1 an Réflexion

Je partage l'avis.
Et un coût de 12-15 € / 100km n'aide pas, sans parler de l'absence de 700 stations de bar, le rendement le plus bas / 1 EV

...


Décontamination très coûteuse

...

Il y a 1 an sebl

Avec un rendement de la production à la consommation inférieur à 50% hors transport et compression, nous sommes loin derrière la technologie des batteries..
Plus j'apprends sur le H2, plus j'aime les batteries.

1 an avant | Voir les réponses (18)

Recommandé
Laissez Vos Commentaires