Principal » actualités » Essai Hyundai i30 Fastback : un coupé berline pour partir en conquête

Essai Hyundai i30 Fastback : un coupé berline pour partir en conquête

C'est un pari audacieux que la société coréenne a remarqué avec ses i30 Fastback. En effet, à une époque où les berlines compactes polyvalentes ont tendance à réduire les dimensions pour simplifier de plus en plus, c'est le parfait contraire de ce que propose Hyundai avec une Berline coupé 5 portes atypique. Communiquant largement son esthétique d'origine, le constructeur revendique également une augmentation du dynamisme et même des performances de sa nouvelle création. C'est un euphémisme de dire que ma curiosité a été piquée, et c'est ainsi que j'ai pris le volant de la Hyundai Fastback lors d'un week-end d'hiver froid mais ensoleillé pour faire face à la promesse de la production finale....

Un design extérieur innovant

Non pas que les coupés fastback étaient une rareté, mais ce type de carrosserie était le domaine exclusif des fabricants haut de gamme. On pense facilement à la marque phare CLA. C'est pourquoi Hyundai profite du concept pour équiper sa i30, berline compacte généraliste après tout. Le résultat, que je n'aimais pas du tout des premières photos officielles, est finalement assez réussi, surtout dans la configuration flatteuse que j'ai eu l'honneur d'essayer. La partie avant rappelle celle de ses frères et sœurs de la gamme, mais l'abaissement général semble mieux asseoir la voiture sur les roues, lui donnant un look encore plus intense. Pour le reste de la carrosserie, en effet, l'unicité est de mise avec notamment un naufrage de la ligne de toit donnant à cette berline 5 portes le charme d'un coupé. À l'arrière, les nouveaux feux sont bien intégrés sous le pli du coffre, diffusant un boomerang distinctif de lumière LED avec un plus bel effet.

  

Notez que notre finition haute est ornée de jantes massives de 18 pouces qui donnent à notre i30 Fastback un look vraiment sportif...

  

L'éclairage Full LED et les signatures lumineuses se présentent très bien, en plus d'une esthétique déjà accrocheuse avec cette configuration de roue Stargazing Blue de 18 pouces. Il n'était pas rare que les gens se retournent pour admirer l'i30 Fastback visiblement frappant, et en tout cas Il attire l'attention comme un coupé allemand

...

Je ne sais pas si c'était l'objectif, mais dans cet ensemble, la nouvelle Hyundai a l'air premium à première vue. D'où l'intérêt de continuer le tour du propriétaire pour confirmer si ce Fastback est destiné à jouer sur le court premium...

Intérieur: classique mais bien équipé

Pour ceux qui connaissent l'intérieur de la Hyundai i30, ils ne le manqueront pas, car il est partagé. Nous nous éloignons donc du prétendu positionnement premium pour revenir à un stand de marque tout usage. Par conséquent, le conseil est généralement très bon compte, avec des plastiques expansés rigoureux et bien assemblés; la console centrale respire la qualité et est très agréable à utiliser, notamment grâce aux touches "soft" que j'aime particulièrement pour faire fonctionner la climatisation. Dans les parties inférieures, il y a des plastiques assez durs dont la longévité doit être soigneusement contrôlée. L'ergonomie est bien pensée, il y a beaucoup d'espace sous les commandes de la climatisation, dans l'accoudoir et dans son prolongement. Nous sommes à l'intérieur d'une voiture facile à vivre. Seul le système multimédia et plus précisément le GPS m'a posé quelques problèmes au départ; mais une fois que vous comprenez comment cela fonctionne, tout se concentre extraordinaire simplicité. Veuillez noter que cet infodivertissement comprend Apple Car Play et Android Auto. À ce niveau de finition exécutif, la sellerie adopte le cuir intégral et montre un excellent confort.

    

Esthétiquement, cet intérieur est tout sauf désagréable, mais je trouve le sien sobriété exagérée. Avec un extérieur aussi original, les petites touches de couleur ou de motif n'auraient pas été de trop. De plus, la commande de transmission automatique m'a immédiatement laissé tomber, comme on peut le deviner un pommeau de vitesse classique avec un coup de pinceau de peinture noire sur les chiffres habituels. Dommage, car le cuir fait bonne impression et présente de subtils motifs de losanges qui rehaussent son look.élégance perçue. Le volant donne une belle touche et les commandes sont naturellement bien intégrées. Faites attention à l'espace arrière pour les personnes mesurant plus de 1m80! Le banc est certes confortable, mais la descendance ne pardonne pas la hauteur disponible..

 

Presque surprenant pour cette carrosserie «coupé», la volume du coffre Elle est plus grande (450 L) que la berline compacte classique, profitant de sa plus grande profondeur. Pratique avec son hayon traditionnel, l'i30 Fastback se replie sans effort lors du transport d'une poussette (et il y a de la place!). Un plancher plat est toujours possible et le plancher du coffre est surélevé pour favoriser les avantages de rangement (ou une roue de secours en option pour «gagner de la place»).

 

  

Bref, en termes dehabitabilité Oui sens pratique, J'ai été époustouflé par les capacités de ce Fastback qui ferait parfaitement son travail de journal intime.

Au volant: un plaisir de choix au quotidien

La i30 Fastback était propulsée par le moteur 1,4 T-GDi 140, combiné à une transmission automatique à double embrayage à 7 rapports. En d'autres termes, c'est le moteur le plus puissant proposé dans ce modèle. Au début et lors de mes premiers tours de roue, la première chose qui me frappe est silence. En effet, à basse vitesse, le bruit produit par la voiture est à peine perceptible, élément essentiel du confort quotidien. A cette agréable insonorisation s'ajoute une seconde première impression, celle d'être Bien établi. Lors du réglage du siège, il est facile de trouver une excellente position de conduite, dans laquelle la position verticale «sportive» ou relativement basse peut être favorisée. La configuration du volant est très large, ce qui permet vraiment de trouver le bonheur, même pour les adultes dont je fais partie...

Sur la route, la berline coupé coréenne est tout aussi belle. Malgré la taille des pneus, le confort de conduite est impressionnant. Les imperfections de la route et de l'arrière sont atténuées par une suspension bien équilibrée (que ce soit en mode Eco, Normal ou Sport) et la boîte de vitesses affiche une véritable douceur à un rythme modéré. Les changements de vitesse sont des secousses perceptibles mais pas laides. Au besoin, deux vitesses tombent facilement avec une réponse décente et sans saccades inutiles. Le groupe 1.4 turbo est assez volontaire: juste assez pour emporter le Fastback, il offre une large plage d'utilisation avec un timing correct, le tout avec un son étouffé, jamais écrasant.

  

Les différences entre les trois modes de conduite sont à peine perceptibles: la boîte de vitesses ne m'a pas semblé mieux répondre en mode sport, même si elle garde un rapport inférieur tout en se stabilisant à la même vitesse. La pédale d'accélérateur est légèrement plus réactive en mode Sport, mais le mode Classic Drive est plus que suffisant pour accélérer le rythme. La direction, parfaite pour la conduite en contrebas, montre des inexactitudes ou du moins un manque de rétroaction lorsqu'elle heurte vraiment une route sinueuse. L'ESP observe les courbes en cas de sous-virage, mais la conduite d'un Michelin Pilot Sport garantit maniabilité exemplaire tant que vous ne poussez pas la voiture au-delà de ses limites. Le freinage est net et précis, avec une bonne course de pédale offrant ce qu'il faut pour ressentir.

J'approuve le fait que le dynamisme de la version Fastback prend le chevron par rapport à la berline compacte classique. Au contraire, malgré un aspect qui pourrait vous faire croire, la version coupé berline de l'i30 n'est clairement pas faite pour un usage sportif; Même si la boîte de vitesses en mode Sport atteint sa puissance maximale à 6000 tr / min, les tours sont complètement désinfectés et pas du tout amusants. Un son quotidien discret devient un point noir si vous voulez une atmosphère de conduite plus dynamique, et la boîte de vitesses (même en mode Sport) est réticente à rétrograder seule au freinage, négligeant l'inertie et forçant la dégradation. à la récupération. Les palettes sont là pour corriger ce dernier point, bien sûr

...

Mais le sport n'est tout simplement pas leur ADN; pour cela il faut bien sûr se tourner vers l'i30 N (voir notre récapitulatif). De toute évidence, la i30 Fastback est capable d'aller vite, mais elle ne pousse jamais à le faire et excelle plutôt dans la conduite détendue au quotidien....

C'est pourquoi j'en viens à développer les autres atouts de cette Hyundai au quotidien. En plus d'une combinaison convaincante de boîte moteur et de sièges confortables, l'i30 Fastback offre un équipe relativement riche pour la catégorie. De plus, la finition Executive complète cet équipement pour profiter d'une expérience de conduite agréable du début à la fin. Sur autoroute, le régulateur de vitesse et l'assistance au maintien de voie assurent la tranquillité d'esprit. Vous pensez peut-être à la conduite semi-autonome, mais attention! Si vous lâchez trop longtemps les mains du volant, l'ordinateur de bord hurlera un peu pour avertir le conducteur. Le volant détecte la présence d'au moins une main pour maintenir l'option active. De plus, les changements de voie sont effectués en toute sécurité grâce à un système de détection d'obstacles d'angle mort entièrement développé. Que diriez-vous d'un régulateur adaptatif? La nuit, leÉclairage LED c'est beaucoup efficace, et les feux de route automatiques ne provoquent pas d'éblouissement indésirable ou de clignotement des phares. L'aide à la visibilité en virage pourrait être utile, mais comme toujours je me plains, elle s'active malheureusement plus facilement dans un rond-point (au risque de gêner les autres usagers) que dans les virages de nos petites routes de campagne. De plus, la i30 Fastback Executive est dotée d'un volant et de sièges chauffants. Je dois avouer que la combinaison de ces deux options et la présence d'un toit ouvrant a décuplé mon plaisir de conduire en ce week-end d'hiver froid mais très ensoleillé. Bravo Hyundai !

Prix ​​et coût d'utilisation de cette i30 Fastback

Consommation

Annoncée dans le cycle combiné de 5,6 L / 100, la Hyundai i30 Fastback s'appuie sur son petit moteur à essence suralimenté pour réduire l'appétit et offrir un plaisir de première classe. Globalement mon test a atteint une valeur mixte de 7,5 l / 100, qui comprend les embouteillages parisiens, une part importante des tests de conduite urbaine et sportive (en moyenne 15 l / 100

...

). Pour affiner mes résultats pour une utilisation quotidienne sans fioritures (ou peu), j'ai vérifié ma consommation moyenne par utilisation..

  • Autoroute: 6,7 L / 100 à une vitesse d'environ 130 km / h.
  • Extra-urbain avec quelques embouteillages sur l'autoroute de la région parisienne: 6L / 100
  • Urbain (très urbain): environ 9L / 100
  • Mélangé avec alternance Eco / Normal: 6,8 L / 100

Pour un moteur essence de 140 chevaux relativement puissant, les «vrais» chiffres semblent enfin la norme. Pour réel mixte apaisé chaque jour, je pense que tu peux compter une moyenne de 6,5 l / 100 (pas si loin du 5.6L annoncé). Il me semble aussi que la transmission automatique ne contribue pas toujours à abaisser ses chiffres, favorisant de plus en plus facilement le confort et le plaisir, plutôt qu'une réduction drastique de la consommation, même en mode Eco. La boîte de vitesses manuelle et l'acceptation de vitesses inférieures seraient deux possibilités pour tenter de réduire ces résultats !

Un excellent rapport qualité prix

Il est difficile de comparer l'i30 Fastback à un concurrent, car ce n'est finalement pas le cas. Évidemment, il sera moins cher qu'un coupé fastback haut de gamme, mais avec moins de raffinement, une technologie de pointe et sans un groupe motopropulseur vraiment haut de gamme. En revanche, il démarre à un prix relativement proche de la compacte i30, ce qui est juste pour Hyundai...

La version Executive, qui est le plus haut niveau que cette i30 Fastback puisse offrir, est au prix de 32 650 €. Notre modèle testé coûte 630 € de plus pour la peinture Stargazing Blue en option, soit 33280 €. La sanction est d'environ 250 euros. Un prix bien positionné si on le compare, par exemple, à un concurrent français direct de l'i30: la Peugeot 308 (PureTech 130 EAT8). Avec un équipement équivalent (avec quelques détails) et avec un toit panoramique à la place du toit coulissant Hyundai, le prix de la Française dépasse les 35 000 euros. Bien sûr, la comparaison n'est pas directe avec notre Fastback, mais cela aide à se démarquer une offre tarifée par rapport aux services proposés.

Conclusion: une belle surprise

A la fois esthétiquement et à l'usage, j'ai été surpris par cette i30 Fastback. Son design est plus élégant et attrayant que ce à quoi je m'attendais, surtout dans cette configuration fantastique. En plus, c'est beaucoup plus pratique, surtout en termes d'espace et de coffre, comme le suggère sa ligne. Par contre, oubliez le sport! La philosophie que j'ai perçue d'elle est confort et praticité Conduisez calme et connecté, même si vous savez être dynamique. Pour un agenda efficace avec une esthétique originale, il est plein de qualité. Ce qui en fait un ajout audacieux mais précieux à la gamme i30

...

et qui, je crois, aura le pouvoir de conquérir des parts de marché, même en France où ce type de segment «berline coupé» n'est plus en hausse. Attend et regarde !

Recommandé
Laissez Vos Commentaires