Principal » sport auto » Essai Ford Transit et Tourneo PHEV : les hybrides rechargeables polyvalents

Essai Ford Transit et Tourneo PHEV : les hybrides rechargeables polyvalents

Ford, l'un des premiers constructeurs à intégrer la technologie hybride rechargeable dans ses véhicules utilitaires, s'appuie sur les restrictions de circulation annoncées par les grandes villes pour attirer les professionnels. Assez pour convaincre? La réponse dans notre essai.

Si tous les constructeurs se concentrent aujourd'hui sur le segment des voitures particulières pour répondre aux exigences européennes en matière d'émissions de CO2, les utilitaires devront également y passer. Selon les textes, le premier objectif de réduction de CO2 de l'industrie est de 25% d'ici 2025. Alors que les constructeurs ont encore le temps de "voir venir", Ford préfère anticiper avec une technologie quasiment inédite dans le segment des utilitaires: l'hybride brancher..

Entraînement 100% électrique

Si le Transit et le Tourneo Custom Plug-in-Hybrid ont deux moteurs, c'est la seule pièce électrique utilisée pour entraîner les roues. Comme avec l'ancienne BMW i3 ou le Kangoo Elec 'Road beaucoup plus éloigné, le moteur thermique, un petit EcoBoost essence de 1,0 litre, est réduit à une fonction d'extension pour assurer la charge de la batterie...

Particulièrement utile pour les longs trajets, la solution vous permet d'aller au-delà des 50 km offerts par la batterie pour atteindre jusqu'à 500 km avec une charge complète..

Sous le capot, le Transit PHEV est littéralement plein comme un œuf Economies Force, Tourneo et Transit PHEV partagent une plateforme commune

Dans la partie électrique, la configuration est strictement identique entre les deux modèles. le moteur 355 Nm de 136 ch (93 kW) fonctionne sur une batterie de 13,6 kWh. Intelligemment placé sous le châssis, cela n'affecte pas l'espace. L'hybride rechargeable Transit conserve donc la même charge utile que ses homologues thermiques, soit 1130 kg pour un volume de chargement allant jusqu'à 6,0 m3. Il en va de même pour la version «hybride rechargeable» du Tourneo, dont les volumes généreux peuvent accueillir jusqu'à 8 passagers, conducteur compris....

Esthétiquement, les changements sont subtils. A l'extérieur, seule la présence d'un «plug-in hybrid» caractéristique et la trappe de chargement, située dans le pare-chocs avant gauche du véhicule, permettent de différencier ces versions hybrides des versions thermiques classiques..

Un intérieur simple mais efficace

À l'intérieur, la présentation est également presque identique aux autres versions. Le seul changement concerne l'instrumentation. Celui-ci intègre un économomètre, une estimation de l'autonomie restante et un écran des différents modes de conduite utilisés. Au centre, un petit écran numérique peut être utilisé pour afficher diverses informations et, en particulier, pour intégrer un écran de navigation simplifié. Complet avec un écran tactile de 8 pouces compatible avec Android Auto et Apple Car Play.

Un environnement numérique agréable à utiliser même si l'on regrette que le constructeur ne soit pas allé plus loin en intégrant une présentation des flux d'énergie qui permet de voir le fonctionnement des différents moteurs. Autre élément qui manquait: une section dédiée à l'historique et au suivi des consommations. Cependant, les véhicules étant connectés à un "cloud", ces informations peuvent être consultées de cette manière..

Deux jauges de carburant. En bleu, l'autonomie électrique estimée. En blanc, le thermique

Au volant

Que ce soit le Tourneo ou le Transit, les deux modèles démarrent toujours en mode "EV Auto". Celui-ci gère automatiquement la transition entre les deux moteurs sans aucune intervention du conducteur. Ensuite, trois autres modes sont ajoutés: "EV Now" vous permet de "forcer" le fonctionnement électrique à 100% tandis que "EV Later" préserve le niveau de la batterie pour une utilisation ultérieure. Enfin, "EV Charge" permet d'activer la charge de la batterie grâce au prolongateur d'autonomie.

Les changements de mode sont affichés sur l'écran de l'instrument.

Il existe également un mode «L» (fort) dans le levier sélecteur. Equivalent au mode "B" que l'on retrouve dans de nombreuses voitures électriques, il renforce l'effet du frein moteur. Une fois la pédale d'accélérateur relâchée, le véhicule peut s'arrêter complètement sans avoir à toucher la pédale de frein..

Mode de conduite ou de régénération

...

Pour optimiser les paramètres, vous devez connaître le système et former les conducteurs. Une tâche pas forcément tenue pour acquise dans un secteur où le chiffre d'affaires est élevé. En utilisant le système connecté, le fabricant aurait pu aller beaucoup plus loin. Par exemple, permettre au gestionnaire de flotte de créer son propre scénario pour basculer entre les modes en fonction de l'itinéraire. Un appareil basé sur la géolocalisation déjà envisagé par BMW dans ses modèles hybrides rechargeables.

Au volant, la conduite des deux modèles est assez agréable et l'extension assez douce. Au moins tant que la pédale d'accélérateur n'est pas trop sollicitée. Plus confortables en milieu urbain, les hybrides rechargeables Transit et Tourneo ne sont pas une bête d'accélération, car leur moteur électrique de 93 kW ne compense pas le surpoids associé à l'ajout de divers composants électriques...

Autonomie et consommation: entre les chiffres et la réalité WLTP

Dans le cycle urbain, la marque américaine communique sur une autonomie WLTP de 48,8 km pour le Transit et 50,4 km pour le Tourneo. En fait, nous ne sommes pas si loin. Sur un trajet principalement suburbain, nous avons atteint une autonomie de 35 à 40 kilomètres dans le Transit avec une charge utile de 50%. Un peu plus sur le Tourneo.

Lorsque la batterie atteint la fin de son autonomie, le générateur EcoBoost est activé automatiquement et notre consommation moyenne, préalablement gelée à 0,0 l / 100 km, augmente progressivement. En un tour de 95 km, nous avons terminé cette prise du Transit PHEV avec une consommation moyenne de 6,3 l / 100 km. C'est presque le double des 3,08 l / 100 km annoncés par le constructeur dans le cycle WLTP. Dans le Tourneo le résultat obtenu est meilleur (5,00 l / 100 km) mais sur une distance limitée à seulement 60 kilomètres.

En effet, les performances de cette hybride rechargeable Tourneo et Transit resteront donc fortement dépendantes de son utilisation en mode électrique. Par conséquent, l'investissement ne sera attractif que pour certaines applications: c'est-à-dire des trajets relativement courts, de préférence en zone urbaine, avec un taux d'utilisation élevé du mode électrique. À Londres, les tests de Ford ont montré une économie de carburant significative. Mais encore une fois, ce sont des circuits et des conditions d'utilisation très spécifiques. Si nous voulons maximiser l'utilisation du mode électrique, une recharge régulière doit être intégrée dans les circuits. A ce stade, on regrette que la marque se soit contentée d'un chargeur de 3,6 kW. En optant pour 7 kW, le temps de charge aurait pu être divisé par deux.

Sur les Transit et Tourneo, la porte de chargement est située au niveau du pare-chocs avant gauche.

Un écosystème fiscal à améliorer

Disponible en fourgon L1H1, L1H2 ou Kombi 9 places, le Transit Custom Plug-in Hybrid est attendu chez les concessionnaires fin 2019. Vendu à partir de 43 790 € HT, avec une garantie batterie de 8 ans ou 160000 km . . Par rapport à un Transit classique à moteur équivalent, proposé à 28 120 € HT, la différence de prix est toujours importante. Un coût supplémentaire qui ne peut être compensé par un bonus, car l'hybride rechargeable est simplement exclu de l'appareil.

Mais le plus gros frein reste l'absurdité de la fiscalité française, qui n'incite nullement les professionnels à arrêter d'utiliser le diesel. Alors que les propriétaires d'une société diesel pourront récupérer 100% de la TVA sur le carburant, ceux qui choisissent un modèle essence, dont fait partie ce Transit PHEV, devront se contenter de 60% dès le 1er. Janvier 2020 (40% 2019). Un vrai non-sens alors que le gouvernement et de nombreuses villes soutiennent la sortie du diesel

...

Pour le Tourneo PHEV, la punition est la même. Commercialisé à partir de 65290 € TTC, vous pouvez cependant bénéficier de l'exonération TVS 18 mois. Une petite consolation qui ne vous permettra pas d'annuler les plus de 20000 euros de surcoût par rapport à la version purement thermique, proposée par 41440 euros TTC..

En conclusion

Réservés à des usages très spécifiques, ces hybrides rechargeables Ford Transit et Tourneo représentent un bon compromis technique entre l'efficacité de leur motorisation électrique et la polyvalence apportée par le prolongateur d'autonomie thermique...

Une configuration pertinente à l'heure où de nombreuses communautés s'apprêtent à créer leurs propres zones à faibles émissions (ZFE) mais qui reste freinée par un surcoût important dans l'acquisition qu'il sera difficile de compenser par les économies d'usage. Un problème de TCO qui n'aide pas une législation française totalement inadéquate pour supporter une technologie toujours prometteuse pour les professionnels..

En attendant, il est encore possible de se tourner vers des solutions hybrides légères. Proposés dans les deux modèles, ils sont disponibles en essence et diesel. Moins chers mais aussi moins efficaces pour l'environnement, ces hybrides légers fonctionnent à 48 volts et réduisent la consommation de carburant de 4 à 7%. Mieux que rien

...

Nous avons aimé
  • La polyvalence de la technologie
  • La douceur de conduire et le silence du "prolongateur d'autonomie"
  • Charge utile et confort maintenus grâce à une bonne intégration de la batterie


Nous l'avons moins aimé
    • Le surcoût par rapport aux thermiques équivalents.
    • La politique budgétaire française n'aide pas la technologie à émerger
    • L'absence de certaines informations dans l'ordinateur de bord

En savoir plus sur la voiture hybride rechargeable Ford Transit Custom

Toutes les informations sur la voiture hybride rechargeable Ford Transit Custom: présentation, recharge, fiche technique, tests, actualités ...

  • Utilitaire hybride rechargeable
  • Utilitaires Ford
  • Hybrides rechargeables Ford

Test Ford Transit et Tourneo PHEV: hybrides rechargeables polyvalents

  • Entraînement 100% électrique
  • Un intérieur simple mais efficace
  • Au volant
  • Autonomie et consommation: entre les chiffres et la réalité WLTP
  • Un écosystème fiscal à améliorer
  • En conclusion

boutique

MAXICHARGER - Câble de charge réglable - 22 kW

à partir de 690 € ACHETER

Câble de charge

à partir de 230 € ACHETER

MINICHARGER - Câble de charge

429 € ACHETER Publicité

Sur le même sujet

Test hybride plug-in Ford Explorer: parfum d'Amérique

Ford Kuga PHEV: le SUV hybride rechargeable à l'essai

Renault Captur e-Tech: le SUV hybride contre Ford Kuga et Kia Niro PHEV

Ford Mustang Mach-E: une vraie alternative à la Tesla Model Y ?

Ford Mach-E: nos impressions à bord de la Mustang électrique

Ford Mach-E: la Mustang électrique en détail

Quel SUV électrique choisir en 2020 ?

Comparaison: 4 SUV hybrides pour moins de 30000 euros

19 commentaires

19 Publier un commentaire (inscription requise)

Relier 15 fils de commentaires 4 réponses au fil de discussion 0 abonné Commentaire avec plusieurs réactions Commentaires les plus populaires 17 auteurs de commentaires FredLes

Une box allemande, SEVIC, commercialise un véhicule utilitaire électrique léger mais beaucoup plus petit:
//www.sevic-emobility.eu/sevic_v500_80.html
Le moteur thermique de ces grandes entreprises devra être remplacé par le H2 PAC pour que tout soit parfaitement propre..

Il y a 1 an pour EVer

Plus de concurrence est nécessaire pour les prix

...

il faudrait un Traffic et d'autres cousins ​​pour rejoindre la danse.

Ou si Elon Musk voyait l'Agence tous risques comme un enfant

...

pourrait être le micro de style Mr T..
//retourversleretro.blogspot.com/2012/07/serie-culte-lagence-tous-risques.html

Il y a 1 an Azul

Dommage que le prix soit exorbitant pour ma société de sport pour le Ford Transit Custom 9 places. Et je pense que l'autonomie sera trop faible pour les longues distances avec 9 personnes et leurs bagages. Il restera un diesel, avec une lourde pénalité de 5000 € à partir de 2020 !

Il y a 1 an Gepel 33

Coûts, bien sûr

...

Il y a 1 an Gepel 33

Prix ​​fou, s'ils étaient encore en flex fuel d'origine, avec les goûts et les avantages qui l'accompagnent (et une remise d'au moins 20% chez le concessionnaire) on pourrait s'enthousiasmer, mais il y a: ((Dommage que le concept soit bon pour les années de transition compte tenu des réserves précédentes.

1 an avant | Voir les réponses (1) Laurent73

Quand je suis tombé sur cet article plein d'enthousiasme, j'ai voulu copier le lien pour les amis qui voyagent dans ce type de véhicule pour pratiquer leur hobby, le surf, le kitesurf.

...


...

. Jusqu'à ce que je lis les prix fous.
Par conséquent, j'éviterai de me moquer de moi.
Dommage que Ford n'en vendra qu'une poignée.

Il y a 1 an Roro

Tout ce dont vous avez besoin et pour si peu d'électricité !
Un Nissan eNV200-40kWh (définitivement 4,3m3) coûte 25000 HT avec toutes les options et ce n'est pas 50 km en électrique qu'il peut faire mais 250 !

Il y a 1 an Esunisen

30 000 balles plus chères que le diesel en un seul agent. Prévisions de ventes = 0.

Il y a 1 an Réflexion

65k € de taxes incluses pour le Tour 8 places !!! Chargeur de 3,6 kW !!! ?? Il ne peut pas être vendu

...

.Quel dommage. Le diesel est encore trop avantageux (prix, récupération de TVA, etc.)

Il y a 1 an liion

prix fous !

Il y a 1 an Paul

Vous mettez le doigt sur le problème, les impôts

...

.. Les artisans utilisent des «services publics» qui (désormais moins chers) répondent non seulement à des normes moins restrictives (CO2) et 100% diesel quand on sait qu'ils effectuent la plupart des déplacements urbains / interurbains.
Je pense à un peintre ou à un électricien.
Donc, je me suis toujours demandé pourquoi avant de faire PHEV, pourquoi il n'y avait pas d'utilitaires hybrides de type Techno Prius. C'est de plus en plus une économie de carburant et un moyen de réduire la dépendance au diesel..
C'est comme des voitures d'auto-école, quand je vois un véhicule d'auto-école, il y a parfois des véhicules électriques, mais la plupart de ceux que je vois en Ile-de-France sont au diesel. que les cours de conduite ne se pratiquent en ville que lorsque l'on est citoyen et en même temps on veut interdire les moteurs diesel en ville

...

. CQFD

Il y a 1 an spif

Dans un véhicule «rex», à quoi sert «EV Later»? Dans ce mode, le moteur fournira directement l'énergie utilisée par le moteur électrique. ?

1 an avant | Voir les réponses (1) THL

Il n'est pas précisé si le scooter qui recharge la batterie peut fonctionner avec le E85 .. (comme évidemment FORD sait faire cela pour ses SUV Kuga et autres)

Il y a 1 an royan17000

ils ne savent plus quoi réinventer .
une belle copie de l'ampli avec plus de batterie .
attention les gars wltp en 2020 !
mais bon, si c'est pour éteindre le diesel, c'est bien

1 an avant Gilles GREGOIRE

Compte tenu du battage publicitaire des fourgons PHEV, compte tenu de leur coût supplémentaire, une vente 0 est prévue pour ces utilitaires qui ont cependant de sérieuses qualités: de nombreux artisans peuvent les charger sur le lieu de travail contrairement aux véhicules hybrides rechargeables où de nombreux dirigeants ont un appartement et un point de vente. charge 0
puis de nombreux artisans font un maximum de 70 km dans la journée (on va sur place et on y reste, puis on revient)
bientôt

...

on marche tête baissée comme d'habitude et Ford ne veut pas leur vendre leurs PHEV avec un surcoût de 20k €

1 an avant | Voir les réponses (2)

Recommandé
Laissez Vos Commentaires