Principal » voitures » Essai de la Renault Fluence ZE électrique au Portugal

Essai de la Renault Fluence ZE électrique au Portugal

La Renault Fluence ZE est arrivée dans les showrooms il y a quelques semaines et le constructeur m'a permis d'essayer son nouveau modèle près de Lisbonne, au Portugal. Ce sont mes impressions.

Renault l'a fait avec style en invitant près de 750 journalistes et blogueurs du monde entier à essayer ses deux premiers modèles électriques sur différents itinéraires autour de Lisbonne. Le défi: prouver que le constructeur est prêt à vendre des voitures électriques.

J'ai donc pu prendre le volant d'une Fluence ZE sur une centaine de kilomètres et me faire une idée de la qualité de cette berline électrique. J'ai également pu essayer le Kangoo sur environ 40 kilomètres, mais je vous en parlerai dans un prochain article. Pour les évaluer, j'ai utilisé ma référence, la Nissan LEAF, car j'en conduis une tous les jours..

Le premier contact avec Fluence ZE a eu lieu à l'aéroport de Lisbonne. L'extérieur de la berline est assez impressionnant, notamment au niveau du coffre, qui prenait 13 cm par rapport à la Fluence de base. Quand j'ai mis mes valises dans ce dernier, j'ai été assez surpris du peu d'espace disponible. En fait, celui-ci a simplement un volume de 310 litres, car Renault a stocké les batteries dans le coffre (alors que la plupart des voitures électriques les ont sous le plancher)...

Quant à la conduite, j'ai pu faire un tour assez complet, mais sans l'autoroute. Un peu plus vite, mais rien de plus. Le silence est évidemment au rendez-vous, et c'est toujours aussi beau..

Première surprise: quand on démarre avec un peu de force, les pneus de la voiture hurlent bruyamment sur la chaussée mouillée. La qualité des pneus est-elle spécialement développée pour le véhicule électrique ou la structure de la chaussée? Certainement un peu des deux, car je n'ai pas pu reproduire ce phénomène à tous les niveaux. Il est également possible que cette réaction provienne en partie de la répartition du poids, car la voiture a moins de poids à l'avant et 280 kg de batteries à l'arrière...

Un autre comportement qui a retenu mon attention est la puissance du frein moteur qui vous permet de vous arrêter presque avec la voiture. Elle est bien plus présente que la Nissan LEAF, ce qui m'a amené à adopter d'autres réflexes pour profiter pleinement de la récupération d'énergie au freinage..

Au niveau de la conduite, je n'ai rien remarqué de plus remarquable. La Fluence ZE est aussi simple à conduire qu'une transmission automatique. La tenue de route est bonne et vous vous sentez en sécurité dans la voiture. La puissance est suffisante et l'accélération linéaire est bonne..

L'intérieur de la voiture est plutôt sommaire par rapport aux autres voitures électriques ou hybrides. C'est compréhensible car nous restons une gamme inférieure en termes de prix, avec l'objectif de Renault de rendre ce véhicule accessible au plus grand nombre. On retrouve donc une instrumentation embarquée lisible mais un peu triste.

Le chargement de la voiture est très simple, il suffit de brancher le câble de la boîte murale pour charger en 6-8 heures. La prise se verrouille automatiquement pendant la charge, donc personne ne peut la débrancher. Ceci est particulièrement utile dans les lieux publics où d'autres véhicules comme la Nissan LEAF nécessitent l'installation d'un accessoire de protection...

Au final, mon sentiment à propos de la Fluence ZE est le suivant: c'est une voiture électrique agréable à conduire, efficace, mais qui ne transmet pas la sympathie et la passion que l'on retrouve dans les autres véhicules de la gamme Renault ZE. Les flottes d'entreprise sont donc au cœur de ce véhicule. Les gens auront hâte de Zoe..

Voici une petite vidéo qui présente la voiture et résume mes impressions de conduite:

Plus d'informations sur la voiture Renault Fluence ZE

Toutes les informations sur la voiture Renault Fluence ZE: présentation, autonomie, recharge, fiche technique, tests, actualités ...

  • Berlines électriques
  • Berlines Renault
  • Renault électrique

Test électrique Renault Fluence ZE au Portugal

    boutique

    MAXICHARGER - Câble de charge réglable - 22 kW

    à partir de 690 € ACHETER

    Câble de charge

    à partir de 230 € ACHETER

    MINICHARGER - Câble de charge

    429 € ACHETER Publicité

    Sur le même sujet

    Les 5 voitures hybrides les moins chères de 2020

    La future Renault Mégane électrique face à la Citroën ë-C4

    Hertz-Somelac encourage la conduite électrique, du vélo au véhicule utilitaire

    Renault Mégane eVision: tout sur la future grande sœur électrique de la ZOE

    Renault présente le concept Mégane eVision et la Dacia Spring Electric

    Electric Futures Renault: tout sur la plateforme CMF-EV

    90% de voitures électriques en 2023 dans la flotte de Tibco

    Comparatif Citroën AMI vs Renault Twizy: duel électrique !

    5 commentaires

    5 Publier un commentaire (inscription requise)

    Relier 5 fils de commentaires 0 réponses à la discussion 0 abonné Commentaire avec plusieurs réactions Commentaires les plus populaires 5 Auteurs du commentaire amconline

    Ce serait bien d'essayer les sièges Kangoo ZE 5, sur Automobile-propre.com

    ...

    Lancer l'idée

    ...

    ;)

    Il y a 8 ans Shrimp

    Bonjour!
    Je regarde avec envie tous ces véhicules dits propres (n'oublions pas l'origine de la production d'électricité) et ça me tente vraiment, pour le confort et le silence de la conduite. Mais bon, le budget est incroyable! Je pensais économiser du carburant en achetant un v.e., eh bien

    ...

    non! M. Renault a trouvé la solution: la location de la batterie en plus du coût de la recharge. Bingo! Résultat nul pour l'automobiliste. Mieux encore, c'est un paquet. Si je ne voyage pas, je paie quand même. D'accord

    ...

    J'ai du diesel qui pollue nos poumons

    ...

    Mon réservoir plein de carburant ne me coûte pas d'immobilisation

    ...


    L'écologiste convaincu qu'ils se rendent compte qu'il faudra encore se rendre à la caisse pour faire évoluer l'entreprise. C'est épuisant.
    N'essayez pas de me convaincre des coûts de recherche et de tout le battage médiatique

    ...

    La voiture électrique a dépassé les 100 km / h en 1899 .. Oui, oui 1899: "La Jamais Contente"

    ...

    Après 113 ans de recherche, nous pourrions nous améliorer, non? (Voir Stan MEYER, Pantone

    ...

    )
    C'est effrayant.

    8 ans avant Marco

    Automobile Propre prépare un nouveau test de la Fluence ZE dans les semaines à venir, afin de mieux répondre aux questions spécifiques que vous vous posez..

    Vous pouvez réagir à travers ces commentaires afin que nous puissions vous fournir des informations complémentaires (adhérence, test d'autonomie, confort, etc.).

    Il y a 8 ans Mickael

    Salut yoann,

    Il y a une semaine, j'ai eu l'occasion de tester la fluidité de ZE au sein du Groupe Renault Retail à Rouen.

    C'était mon baptême de l'électrique, même si il y a quelques années au Salon de Paris j'ai dû essayer un sax électrique au centre de Paris..

    Ce test a confirmé ma pensée que le véhicule électrique n'a rien à envier au thermique. Sinon, comme vous, j'ai été surpris par le frein moteur! J'anticipais donc mes décélérations pour récupérer le plus d'énergie possible sans appuyer sur la pédale de frein..

    J'ai pu parcourir une cinquantaine de kilomètres sur un parcours mixte (autoroute avec autorisation de départ, campagne, centre de Rouen).
    L'ordinateur de bord m'a donné 96 km d'autonomie depuis le concessionnaire et sur le chemin du retour, il m'a indiqué 85 km !

    Le manque d'infrastructure de remplissage signifie que je ne suis pas prêt à remplacer mon fioul Laguna par un Fluence ZE.

    Par contre, j'ai réservé un twizy pour mes voyages pour le travail entre autres ou pour aller chercher ma fille à l'école..

    8 ans avant Belprius

    Yoann, la fin de l'article est vraiment dommage, car une fois qu'on a une vraie zone de compression à l'avant et à l'arrière, à mon avis ce n'est pas la Zoe. qui peut dire la même chose. Au contraire, ce fluage est très bon et plus que correct. Par contre, je suis d'accord avec la batterie, la position arrière dans le coffre empêche les sièges de se replier. Ils auraient dû adopter le même emplacement souterrain que le Tesla car cela recentre et abaisse le centre de gravité du véhicule. Cela s'explique probablement par le fait qu'il semble s'agir d'une conversion de la Fluence classique plutôt que d'un véritable design électrique de base, tout comme dans la future Ford Focus EV. Pourtant, c'est un véhicule intéressant si vous ne devez pas aller trop loin, mais c'est une autre discussion. Pour anecdote, je note la couleur correspondante du câble électrique, très bien trouvée.

    il y a 8 ans

    #video_insert_place
    Recommandé
    Laissez Vos Commentaires