Principal » actualités » Essai BMW M235i xDrive Gran Coupé : changement de cible

Essai BMW M235i xDrive Gran Coupé : changement de cible

Nous avons testé la nouvelle BMW Série 2 Gran Coupé dans sa version M235i xDrive. Rompant avec de nombreux préceptes de ses ancêtres, il se tourne vers une nouvelle clientèle pour gagner des parts de marché face à la concurrence - combien vaut le nouveau bébé BMW dans cette perspective? ?

Tellement de bruit autour de cette nouvelle Série 2 Gran Coupé. La transition vers plateforme de traction -en particulier, il était considéré comme un sacrilège pour de nombreux puristes. Dans les minivans, personnellement, je n'ai rien dit; Dans la nouvelle Série 1, qui était la dernière compacte à propulsion arrière, cela m'a fait me sentir étrange; mais cette fois, BMW ose proposer un coupé 4 portes à traction avant. De plus, la dénomination M235i Elle sonne toujours dans mes oreilles comme la petite soeur de la M2, l'une des voitures de sport les plus drôles de sa génération, dont la propulsion arrière et la 6 inline sont celles de l'essence.

...

Aujourd'hui c'est en version M235i Gran Coupé Il a été converti en un xDrive à traction intégrale, équipé d'un bloc 4 cylindres. Alors, allons-nous jeter l'éponge? Certainement pas, d'autant plus que j'ai entendu plus de bien que de mal, et prendre une décision est essentiel à l'ère des médias sociaux. Pour être sûr, je pouvais déjà me voir contredire les ragots et mes préjugés à ce sujet. BMW M235i Gran Coupé, Mais devinez quoi? En fin de compte, c'est BMW qui m'a trompé. À mon avis, ils ont adopté le point de vue opposé de toute une partie de la philosophie de la marque, et ce n'est pas à moi de juger si elle est correcte ou incorrecte....

La plus belle voiture de l'année 2020 ?

BMW Group France n'a pas fait dans la dentelle: ils ont probablement mis la main sur le moins discret de votre M235i GC, orné d'un Robe rouge Melbourne tirant légèrement orange. Ils fournissent les annexes spécifiques d'une version avec insigne M. touches de noir au niveau de la calandre, des boucliers, des jupes latérales, des rétroviseurs (en option), jusqu'au carénage arrière, le petit becquet et les tours de fenêtre. Des roues de 19 pouces en option complètent une gamme luxuriante, c'est le moins qu'on puisse dire. Alors immédiatement: les goûts et les couleurs ne peuvent être discutés. Si le Gran Coupé Série 2 était choisi la plus belle voiture de l'année au Festival international de l'automobile, il y a une raison. Cependant, sa conception divise.

Personnellement, je n'ai rien à redire sur ce panneau avant. Les optiques de la société sont aussi agressives qu'élégantes et sont associées à une calandre que je trouve assez bien proportionnée. De 3/4 avant, le Le M235i Gran Coupé impose une belle présence, sublimé par ce rouge surprenant.

Pour moi, ce sont ces 3/4 de la queue qui tournent mal. Je ne trouve pas la ligne générale désagréable, mais le contraire me semble un peu désagréable. Sous certains angles, j'ai la sensation agaçante d'être devant un SUV coupé - certains loueront l'appartenance avec le grand frère X6, bien sûr! Pas mon cas, mais encore une fois c'est une question de goût.

Intérieur: BMW pur-sang

Les connaisseurs retrouveront évidemment les éléments de la Série 1. En termes de matériaux et de finitions, il est absolument impeccable, comme la plupart des productions actuelles de la marque bavaroise. La série avec le badge M oblige, il y a beaucoup de souvenirs de cette parenté, tout le monde donne un environnement sportif à bord. Veuillez noter que le passepoil M coloré sur les ceintures de sécurité est une option, facturé 310 €. De même, le rétroviseur anti-éblouissement spécialement raffiné est obtenu pour 180 € supplémentaires..

L'ergonomie repose fortement sur les boutons, par rapport à certains concurrents, qui, par exemple, préfèrent porter une étoile plutôt qu'une hélice. Personnellement, j'aime beaucoup garder les boutons. J'ai donc particulièrement aimé les contrôles de qualité de la climatisation ou le cadran supplémentaire sur l'écran tactile. Clairement, L'ergonomie BMW s'apprend et il faudra du temps pour s'adapter aux non-initiés ou aux propriétaires d'une génération plus âgée.

la système d'infodivertissement Il est très complet et offre tous les plus modernes. Cependant, même ici, la navigation n'est ni facile ni intuitive et certaines opérations sont ennuyeuses.. CarPlay sans fil Apple, c'est une super fonctionnalité en 2020. D'un autre côté, il m'a fallu près de 10 minutes pour la mettre en place, avec un deuxième cerveau pour m'aider, mais nous sommes férus de technologie! De plus, les applications Waze et Spotify (qui représentent 95% de mon utilisation de CarPlay) ont cessé de fonctionner dans les heures suivant le retour de la voiture. Il m'a fallu déconnecter complètement l'appareil, effacer complètement les connexions entre la voiture et l'iPhone et le redémarrer pour l'utiliser à nouveau. Notre modèle avait également le Contrôle gestuel. Cette option à 310 € est plus amusante qu'un gadget utile sur notre Série 2 Gran Coupé, car l'ergonomie classique fait parfaitement l'affaire lorsqu'elle est maîtrisée....

L'espace à bord est impeccable à l'avant; L'espace pour les jambes à l'arrière est très bon, mais le toit qui fuit, emprunté à l'ADN du coupé, réduit forcément l'espace pour la tête. Méfiez-vous des passagers de plus de 1,85 m! Le coffre, sans le hayon, est relativement profond et offre donc un volume de 430 litres..

Au volant: la surprise !

La première chose qui a attiré mon attention à bord, comme d'habitude dans les voitures de sport BMW, était là Haut court de ce M235i Gran Coupé. Ce qui se passe si, seulement 4 cylindres Raccourcissez le capot de notre série 2! Au démarrage, le moteur se réveille avec un miaulement rauque et quelques coups dans l'échappement, quel que soit le mode de conduite activé: le ton est donné ?

Seulement 4 cylindres: une tare ?

Avec 306 ch (un clin d'œil à la puissance de l'ancien 6 cylindres 35i?) Et 450 Nm de couple, le moteur de la plus petite des BMW Gran Coupes est un réel plaisir à utiliser. Mon collègue Jalil a utilisé des termes très significatifs pour le décrire, ce qui m'a fait sourire: il a «l'élasticité du chewing-gum».. Flexible à basse vitesse, c'est aussi en vigueur capable d'une excellente accélération et peu importe d'approcher les 7000 tr / min de manière très linéaire. Seule une latence lors de la relance ne ternit guère l'image, le retard turbo et parfois la réactivité de la boîte de vitesses obligent. En plus de cela, le Boîte automatique ZF à 8 rapports c'est aussi une crème dont on ne se lassera jamais. En fin de compte, ce moteur est une énorme surprise..

Services routiers: nous ne sommes pas si mal !

Ce que je n'attendais pas de cette machine, c'est beaucoup de confort au quotidien. A un rythme tranquille, le M235i GC est oublié par un silence et une fluidité insoupçonnés par rapport à son apparence étonnante! Le confort d'amortissement est perceptible malgré des roues de 19 pouces et des pneus à profil bas dans les quatre virages, une combinaison généralement contraire à une bonne absorption des petites bosses. Une direction légère complète le filtre contre les imperfections de la route. Le différent aide à la conduite dont régulateur de vitesse actif (460 € en option) vous permettent de naviguer dans la circulation en toute sécurité, en pouvant vous déconnecter si certains aspects font trop autorité (par exemple, intervention dans le sens de l'entretien de voie). la Sièges sport M. Ils offrent un support exemplaire et sont également assez personnalisables malgré leur look radical. Mais on ajoute à notre configuration 990 € de réglages électriques de mémoire, 400 € pour les chauffer et 250 € de réglage lombaire: l'ensemble n'est pas donné !

Comportement de conduite: adieu la sportivité BMW ?

Pour accompagner l'excellent couple moteur / boîte de vitesses, les équipes BMW ont conçu un bon châssis. Alors que le rythme s'accélère, le La BMW M235i xDrive dégage un comportement très sain, évidemment similaire à une bonne traction avec son différentiel Torsen à l'avant. L'appui est récupéré sans sourciller et le poids assez considérable de la voiture (plus de 1600 kilos) est facilement oublié grâce à son agilité. Les limites sont indiquées progressivement par les pneus (équipés du Bridgestone Potenza S001 d'origine), ce qui permet de ne jamais critiquer le M235i Gran Coupé. On regrette même que l'essieu arrière ne soit plus mobile, car à mon rythme il était sur piste, ce qui rend la conduite assistée presque rassurante au volant. Je ferais une exception là où l'image est moins lumineuse: sur une route très cahoteuse ou délabrée, la direction manque franchement de communication ou de précision, je ne pourrais pas dire à mon niveau, et l'amortissement me plairait davantage. un peu plus solide.

En fait, je dirais le fichier le compromis confort / efficacité est excellent, mais que le slider ne va pas assez loin ni en termes de sportivité ni de confort. Les différents modes de conduite (Eco Pro, Confort, Sport) permettent uniquement la navigation entre deux positions (normale ou sport) en termes de sensibilité moteur, boîte de vitesses et direction. Cela n'affecte pas directement le réglage de l'amortissement et il n'y a pas d'alternative plus douce au mode "normal". J'aurais donc préféré un M235i encore plus solide en mode Sport. Quand je parle d'efficacité, je veux dire que le La M235i xDrive Gran Coupé est clairement une voiture avec laquelle vous pouvez aller très vite. Cependant, les performances se font au détriment de la "sensation de route" que j'ai ressentie dans de nombreuses BMW de la génération précédente, et surtout au détriment des sensations de conduite, comme la plupart des voitures de sport contemporaines, nettoyées par choix. Quel est l'intérêt d'aller vite alors? ?

Ça fait du bruit, votre M235i Gran Coupé ?

Alors que nos stéroïdes Gran Coupe de la série 2 sont discrets dans les champs, ils peuvent donner une voix lorsque le pied droit veut être plus lourd.. Le son des 4 cylindres est également loin d'être désagréable, aussi "nu" en mode Eco Pro. L'ambiance monte jusqu'aux enceintes en mode Confort (pourquoi et pourquoi pas?) et en mode Sport, mais jamais exagéré, ce que j'ai assez aimé. Cependant, vous pouvez il manque un peu d'exubérance dans l'échappement en mode Sport pour ajouter une touche de plaisir accompagnant l'image générée par un M235i GC rouge. La concurrence sait le faire dans cette gamme de voitures, je suis désolé (pour eux) que BMW ne l'ait pas implémenté dans ce modèle.

En bref: une nouvelle philosophie dans la gamme BMW

Et ce sera ma transition préparée - ce M235i Gran Coupé n'est pas un descendant des coupés et berlines à propulsion arrière à 6 cylindres de la marque. Vous devez le prendre pour ce que c'est, c'est-à-dire un nouveau modèle dans la gamme des hélices dont le seul but est de gagner des parts de marché sur la berline Audi S3 et la CLA 35 AMG. Alors oui, c'est un 'idiot' (xDrive, je vous garantis

...

) avec 4 cylindres. Mais entrez dans la boxe dans cette catégorie avec des arguments sérieux, notamment un vrai visage, un excellent moteur Oui excellentes performances et confort.

Là où je suis perplexe, c'est Je trouve le M235i xDrive Gran Coupé plus intéressant dans la vie quotidienne que dans la conduite sportive. Etrange pour le moins, pour un badge M sur une voiture de sport rouge! De plus, à quoi contribue-t-il plus que les concurrents auxquels il parvient? Devant une clientèle à la recherche d'une berline vitaminée, on dira "extraverti", Vous ne manquez pas une dose de «trop»? Un échappement plus viril pour compléter son design extérieur atypique? Votre intérieur ne manque-t-il pas d'audace et de modernité par rapport aux avancées de Mercedes et Audi? Personnellement, cela vous donnerait également l'avantage d'être le plus civilisé si on préfère une couleur sobre comme le gris minéral métallisé ou originale comme le bleu de présentation, e c'est vraiment là que BMW m'a absolument étonné.

Enfin, peut-être que la Série 2 Gran Coupé réussira dans sa carrière dans des configurations plus modestes, en 220d ou 218i, où les excellents services offerts trouveront une audience qui ne se soucie pas de la puissance et de l'exubérance d'un M235i. Sans oublier que dans cette version "définitive", le M235i xDrive Gran Coupé se négocie à partir de 57.250 €, notre modèle éprouvé flirte avec la barre de 65.000 €.

Recommandé
Laissez Vos Commentaires