Principal » sport auto » Essai – 4 jours en Vendée avec l’utilitaire électrique Nissan e-NV200

Essai – 4 jours en Vendée avec l’utilitaire électrique Nissan e-NV200

Réunis pour le Vendée Electrique Tour, Jérôme et moi avons eu l'occasion de tester le véhicule utilitaire électrique Nissan e-NV200 pendant plusieurs jours. Du voyage entre Rennes et La Roche-sur-Yon en passant par l'épreuve d'éco-conduite du Vendée Electrique Tour, vous trouverez ci-dessous le résumé et les photos de nos quatre jours d'essais. !

Jeudi 4 juin - Route Rennes - Nantes

Après avoir récupéré un van e-NV200 chez le concessionnaire Nissan Espace 3 de Cesson -Sévigné, je suis prêt à rejoindre La Roche sur Yon, via l'aéroport de Nantes, pour récupérer mon copilote..

Comme pour tout trajet électrique, j'ai pris l'initiative de contrôler les différentes bornes de recharge rapide CHAdeMO sur mon parcours, notamment via l'application ChargeMap. Je connais bien cet itinéraire après l'avoir fait l'année dernière avec une Foglia pour le Vendée Electrique Tour 2014 et plusieurs fois pour le Tour Poitou Charente VE avec mon C-Zéro.

Rennes-Nantes, à 110 km est reliée par l'autoroute 4 limitée à 110 km. Avec mon 16kWh C-Zero, à cette vitesse, je n'arrive pas à connecter Nantes, je dois recharger au Grand-Fougeray.

Sans connaître l'e-NV200, j'ai décidé d'essayer la distance directe, mais je vais quand même parcourir le Grand Fougeray, pour vérifier le terminal dont je pourrais avoir besoin à mon retour. Aussi, l'application ChargeMap indique qu'elle ne fonctionne plus en DC, ce sera une bonne occasion de la vérifier.

   46km plus loin, me voilà à Grand Fougeray, et l'e-NV200 ne peut pas être chargé sur ce terminal à DC. Je parle à des gestionnaires qui veulent désespérément que la situation continue. Depuis ma visite début avril où je n'avais pas encore pu recharger mon c-Zero, on m'a dit qu'ils ne pouvaient plus recharger leur Leaf et ce matin la même chose pour le e-NV200.

Je continue vers Nantes, en éco-conduite. J'arrive chez le concessionnaire Nissan vers 12h10 et malheureusement le concessionnaire Leaf et e-NV200 sont garés (sans recharge) aux 2 emplacements du terminal. Et il n'y a personne, c'est l'heure du déjeuner. Au final je trouve la solution en me garant de manière peu orthodoxe et le câble est assez long. Je regarde mon compteur et constate que j'ai consommé un peu plus de 80% de la batterie. Alors quand je rentrerai dimanche je devrai pouvoir remplir la batterie à plus de 80% pour rentrer sereinement sans passer par le Grand-Fougeray..

Une fois la batterie chargée, je récupère Michaël à l'aéroport et nous nous dirigeons vers La Roche sur Yon sans autre recharge. Nous aurons consommé en moyenne 15,5 kWh / 100 km.

A l'entrée de La Roche sur Yon, en suivant les instructions, nous rechargeons à 80% au terminal express SyDEV, et le supplément de 20% (ainsi que le solde!) Sera effectué dans le Parc Fermé du Conseil Général..

Vendredi 5 juin - Premier tour à Fontenay-le-Comte

Nous avons quitté SyDEV à 8h30. L'E-NV200 indique une autonomie de 155 km

Pour le voyage sur le Circuit de Fontenay Le Comte, j'ai Claude Foulon à bord en tant que copilote, le mien va essayer un Outlander. Ces 73 km vont m'aider à me calibrer et à mettre en pratique mon éco-conduite pour voir jusqu'où nous pouvons réduire la consommation de ce van sur les petites routes. La consommation d'hier est principalement la consommation dans 4 voies et villes. Sur ce chemin, il faut donc utiliser le terrain routier à bon escient pour essayer d'avoir une très faible consommation. Heureusement, l'e-NV 200 possède plusieurs afficheurs très pratiques, le plus utilisé sera celui qui affiche la consommation moyenne. N'oubliez pas de le réinitialiser au début de l'étape. Après une agréable pause café offerte par l'atelier Renault de Luçon, nous sommes arrivés sur le circuit de Fontenay le Comte avec une consommation de 11,6 kWh / 100 km: 72,9 km parcourus, 91 km restants et batterie indiquée à 50%. Vitesse maximale de 73 km / h et vitesse moyenne de 38,6 km / h.

Vendredi 5 juin - Vendée Electrique Tour

Dès le matin, nous avons embarqué sur notre e-NV200 entièrement chargée pour lancer le Vendée Electrique Tour. L'ordinateur de bord nous remplit d'optimisme en annonçant une autonomie théorique de 181 km, meilleure que les 170 km NEDC annoncés par le constructeur. Un devis qui tient compte de l'excellent stage de conduite écologique suivi la veille par Jérôme.

Toujours bien pensé, le parcours Vendée Electrique Tour évite les routes nationales pour nous emmener à travers des paysages très agréables.

Recharger c'est tricher! Après une première tentative réussie l'an dernier avec la Leaf, où nous avons terminé l'épreuve sans recharger avec une consommation exceptionnelle de 10,1 kWh / 100 km après 167 km parcourus, nous avons décidé de refaire l'expérience cette année. année avec Nissan e-NV200. Si le trajet est un peu plus court que l'édition précédente, il faut tenir compte du fait que l'utilitaire consommera probablement plus que la Leaf même s'il dispose du même pack batterie (24 kWh), notamment en raison de son aérodynamique très différente...

EV-Smile! Beaux maillots Vendée Electrique Tour 2015

On a donc commencé avec le pied léger sur l'accélérateur, Jérôme au volant (reculer aurait été difficile, Jérôme avait totalement perdu la voix

...

sans doute la joie de nos retrouvailles

...

). Encore une fois, Jérôme a particulièrement bien équipé le véhicule. Entre GPS, Tripy et Coyote, il est difficile de se tromper

...

Tom-tom, Coyota et Tripy

...

Grand habitué des rallyes, Jérôme est toujours tout équipé !

Si les 40 premiers kilomètres se passent assez bien, on commence à avoir un peu peur. La Vendée est tout sauf plate et la faible pente a tendance à nous coûter cher en consommation, à tel point que nous sommes passés de 12,3 à 13,6 kWh / 100 km avec seulement 65% d'autonomie à 47 km. Il faut réduire à tout prix la consommation pour espérer valider notre intention! Au déjeuner à Fleury Michon, il reste 76 km et l'autonomie estimée est de 78 km. Ces deux petits kilomètres de dénivelé inquiètent Jérôme, qui pense que nous avons relevé la barre très haut et que le défi sera difficile à relever. Tout dépendra du terrain à venir et de la capacité du cavalier à continuer à consommer le moins possible grâce à son savoir-faire. Heureusement, le parcours est beaucoup plus plat par la suite et Jérôme parvient à faire baisser sa moyenne..

À mi-chemin, nous avons commencé à paniquer

...

Nous pouvons terminer l'EFP sans recharger? ??

Au final, nous avons terminé le tour avec 152,8 km au chronomètre et une consommation moyenne de 12,2 kWh. Avec 11% d'autonomie et 22 km d'autonomie estimée, l'e-NV200 dispose également de suffisamment de "jus" pour participer au défilé où Jérôme sort ses drapeaux bretons pour fêter notre victoire (surtout la sienne, pas moi). fait beaucoup!). Récompensés à l'arrivée, nous nous sommes retrouvés en tête de la catégorie "utilitaire".

E-NV200 par Auto-Clean arrive au salon. Jérôme a sorti ses drapeaux bretons pour célébrer notre succès !

Si l'on additionne l'autonomie restante estimée et la distance parcourue au tableau de bord, on arrive à un total théorique de 174,8 km, ce qui est mieux que le cycle NEDC! Réaliste? Pas exactement ! Sans rouler à la vitesse de l'escargot, il est difficile que cette autonomie soit réalisable dans un environnement professionnel généralement pressé par ses délais..

...

Cependant, cette participation à l'EFP permet de mettre en évidence l'impact positif de la conduite écologique sur la consommation et sur l'autonomie atteinte..

"Equipe" Clean Automobile récompensée à La Roche sur Yon dans la catégorie "utilitaire"

Résumé - Évolution de notre consommation sur la voie de l'EFP

Total kmconso kWh / 100 km Compteur d'autonomie% de la batterie restante V-km / h moyenne V-km / h max
0-181                 100--
13,512,3174-22,351
26,912,31548326,756
4713,6109Soixante-cinq23,184
7013,682cinquante25,484
76,713,4784625,484
10012,7663626,284
12012,6432426,784
13612,4331727,684
152,812.222onze27,884

Dimanche 7 juin - 9h00 - Direction Nantes via Noirmoutier

Même si cela signifie essayer un véhicule électrique, vous pouvez également en profiter pour faire une visite touristique, d'autant plus que la Vendée regorge de lieux intéressants à visiter. Nous sommes partis le matin avec un e-NV200 entièrement chargé dans l'un des terminaux SyDEV, direction Nantes via Noirmoutier, échangeant nos places..

Contrairement à l'IFP, l'objectif ici est de voir l'autonomie dans une utilisation moins économique et nous commençons notre voyage avec quelques dizaines de kilomètres d'autoroute. En maintenant le mode éco, sauf pendant les phases d'accélération, nous avons parcouru un total de 44 kilomètres avant de nous arrêter au terminal rapide Challans SyDEV. Évidemment, l'e-NV200 consomme beaucoup plus à haute vitesse. Dans cette section, notre consommation moyenne était de 18 kWh avec une vitesse maximale de 109 km / h et une moyenne de 67 km / h. Avec 62% des batteries, l'ordinateur de bord estime l'autonomie restante à 82 km avant de démarrer notre chargement CHAdeMO au terminal de Challans. Nous sommes partis après une trentaine de minutes avec un odomètre de 122 km et une batterie à 93%..

Chargement en pause dans Challans, dans le terminal rapide SyDEV

Rendez-vous maintenant à Noirmoutier. La pause déjeuner approche, il s'agit de trouver un endroit pour manger et où recharger le véhicule avant notre retour à Nantes. Sans trop d'espoir, nous avons tenté de nous arrêter au terminal de Noirmoutier sur l'Ile marqué «à venir» sur le site SyDEV. Si le terminal est là, il n'est pas encore ouvert et nous devons trouver une autre solution. Jérôme jette un coup d'œil à ChargeMap

...

rien à l'horizon! Dans un pays où l'électricité est disponible partout, c'est assez ennuyeux car en cours de route vous rencontrerez de nombreux espaces commerciaux où il serait facile d'installer des bornes ou des prises. "Ne t'inquiète pas, on finit toujours par le trouver! Jérôme me rassure, très habitué à ce type de situation. Au final on s'est retrouvé dans une petite ville où une place de marché avec un boîtier électrique réservé aux vendeurs ambulants nous permet de se ressourcer. C'est vrai, ce n'est pas très légal, mais c'est quand même très utile, d'autant plus que Jérôme avait pris son super câble pour augmenter la charge à 15A (contre 8A pour un EVSE classique) .Lorsque nous nous sommes arrêtés, nous avions parcouru 58,1 km avec une consommation moyenne de 14,3 kWh et 54% d'autonomie résiduelle.

Dans un marché, une box (à droite) nous permet de recharger

...

Pendant la charge, nous déjeunons devant et récupérons le véhicule d'une capacité de 72% après environ 1h45 de charge. Maintenant, retournez à Nantes à travers les magnifiques paysages de la Vendée, dont le célèbre Passage du Gois. Après 68 km, nous sommes à l'aéroport. Lors de ce voyage, notre consommation moyenne était de 15,5 kWh avec une moyenne de 51,3 km / h et une vitesse maximale de 102 km / h. Ici, l'ordinateur de bord indique un indicateur de batterie de 22% et une autonomie de 32 km, suggérant que l'autonomie «réelle» de cet e-NV200 oscille facilement entre 110 et 130 km. A voir évidemment en fonction des conditions d'utilisation de chacun, d'autant plus que la charge utile affectera l'autonomie.

Passage du Gois, attendons-nous la marée haute pour un test de batterie? : P

Si mon aventure à bord du e-NV200 se termine ici, je suis convaincu que l'utilitaire trouve sa place dans un environnement professionnel. Cependant, il reste encore de nombreux freins à supprimer, notamment dans l'appréhension de l'autonomie..

«C'est un travail de longue haleine, les gens ont appris le véhicule électrique bien plus tôt, ce qui n'est pas toujours le cas des professionnels», a expliqué Claude Muller de Nissan lors du Vendée Electrique Tour. Une tâche d'autant plus lourde que il faut convaincre l'employeur, mais aussi les salariés, qu'ils doivent utiliser le véhicule. Une fois de plus, Nissan est à l'avant-garde de cette transition en offrant 48 heures d'essais gratuits à tout professionnel qui en fait la demande..

...

La compagnie d'électricité n'a pas encore convaincu les professionnels! Toujours à la fine pointe, Nissan offre un essai gratuit de 48 heures

...

Dimanche 7 juin - 16h00 - Retour à Rennes

Après avoir quitté Michaël à l'aéroport de Nantes, il est temps de se ressourcer à Nantes. Il y a 4 bornes de recharge rapide, mais Nissan est fermé le dimanche, et Ikéa est également fermé et les barrières de parking ont été abaissées, ce qui ne me permet pas de recharger malgré la 30m du terminal. Du coup ce sera le terminal Auchan St Herblain, en espérant qu'il n'y ait pas de thermiques stationnés là-bas. Mais il n'y a pas de clients le dimanche, donc la recharge se fait sans problème. J'avais en tête que je devais mettre au moins 80% de l'énergie dans les batteries pour rentrer à Rennes. Le nouveau logiciel installé sur les terminaux DBT ne s'arrête plus à 80% et c'est vraiment sympa de pouvoir dépasser cette valeur. Evidemment après 80% il se recharge moins vite, mais mon objectif est d'avoir assez de puissance. J'ai quitté la gare avec la batterie chargée à 90% et une autonomie de plus de 120 km. Pour 107 km cela devrait suffire, en surveillant périodiquement ma consommation et mon autonomie annoncée.

Enfin j'arrive à Rennes avec 9% de batterie, une autonomie résiduelle de 14 km, pour une consommation de 16,7kWh / 100km. Ma vitesse maximale était de 102 km / h et ma vitesse moyenne de 70,3 km / h. J'ai utilisé un régulateur de vitesse réglé à 90 km / h et aussi parfois utilisé de la climatisation. En 4 voies, 100 km, le régulateur est très appréciable.

Je chargerai l'e-NV200 avec le câble de charge occasionnel (8A) du camion quand je rentrerai chez moi et l'indicateur me montrera un temps de charge de 11 heures. Mon compteur de consommation dans mon magasin me dira le lendemain que j'ai mis 23kWh et l'autonomie annoncée sera de 155 km.

Balance - Le tableau de notre consommation

L'air de nulle part, ces quatre jours à bord du Nissan e-NV200 nous ont permis de parcourir 726 km! Ci-dessous le tableau récapitulatif non exhaustif des investigations menées

...

Conducteur de jour Voyage Batterie de démarrage Consommation de distance kWh / 100 kmV-MaxV-Moyenne Arrivée de la batterie Batterie régénérée
05/06JFLa Roche => FontenayCaroline du Nord72.9 kilomètres11,673 kilomètres par heure38,6 kilomètres par heure50% - 91 km-
06/06JFFontenay => La Roche100%152.8 kilomètres12.284 kilomètres par heure27 miles par heure11% - 22 km-
06/07MONTAGNELa Roche => Challans100%44.1 kilomètres18109 kilomètres par heure67 kilomètres par heure62% - 92 km0,8 kWh
06/07MONTAGNEChallans => Noirmoutier93%58.1 kilomètres14,399 kilomètres par heure36 kilomètres par heure54% - 79 km2,8 kWh
06/07MONTAGNENoirmoutier => Nantes72%68.1 kilomètres15,5102 kilomètres par heure51,3 kilomètres par heure22% - 32 km1,5 kWh
06/07JFSt Heblain => Rennes90%Environ 107 km16,7102 kilomètres par heure70,3 kilomètres par heure9% - 14 km1,0 kWh

Au final, notre e-NV200 a parcouru 726 kilomètres en 4 jours

...

L'équipe Automobile-Propre exprime sa gratitude au concessionnaire Nissan Espace 3 de Cesson-Sévigné et à Nissan France pour le prêt du véhicule et la confiance placée.

En savoir plus sur la voiture Nissan e-NV200

Toutes les informations sur la voiture Nissan e-NV200: présentation, autonomie, charge, données techniques, tests, actualités ...

Envie d'en discuter dans le forum Nissan e-NV200 ?

  • Services publics d'électricité
  • Camion Nissan
  • Nissan électrique

Test: 4 jours en Vendée avec le véhicule utilitaire électrique Nissan e-NV200

  • Jeudi 4 juin - Route Rennes - Nantes
  • Vendredi 5 juin - Premier tour à Fontenay-le-Comte
  • Vendredi 5 juin - Vendée Electrique Tour
  • Résumé - Évolution de notre consommation sur la voie de l'EFP
  • Dimanche 7 juin - 9h00 - Direction Nantes via Noirmoutier
  • Dimanche 7 juin - 16h00 - Retour à Rennes
  • Balance - Le tableau de notre consommation

boutique

MAXICHARGER - Câble de charge réglable - 22 kW

à partir de 690 € ACHETER

Câble de charge

à partir de 230 € ACHETER

MINICHARGER - Câble de charge

429 € ACHETER Publicité

Sur le même sujet

Hertz-Somelac encourage la conduite électrique, du vélo au véhicule utilitaire

Nissan Ariya: le SUV électrique japonais dévoilé

Voiture électrique et bonus de conversion: les meilleures offres du moment

Nissan ferme l'usine e-NV200, mais confirme Ariya en Europe

V2G: quand la Nissan LEAF devient une centrale électrique

Nissan Charge: nouveau badge et nouvelle application pour la Leaf

Nissan LEAF First: l'entrée de gamme électrique en cinq points

e-Power: nous avons testé la voiture hybride de Nissan pour tout le monde

18 commentaires

18 Publier un commentaire (inscription requise)

Relier 13 fils de commentaires 5 réponses au fil de discussion 0 abonné Commentaire avec plusieurs réactions Commentaires les plus populaires 9 Auteurs du commentaire Battista

OUI! Je suis prêt à payer plus pour une grosse batterie! Découvrez l'incroyable succès de TESLA avec sa voiture de sport.

Vivant à Mulhouse, nous voulons simplement pouvoir faire un circuit touristique dans la journée, aller sur les lieux de balades nature: trekking, raquette, ski, ski de fond, astronomie, planche à voile, VTT, photos. , stand up paddle

...

etc. Tout cela se pratique dans le Haut Rhin, dans les Vosges, ou «juste à côté», mais un peu plus loin, vers Belfort, Montbéliard, en Allemagne ou dans le Jura suisse. Pour cela, nous avons besoin de vrais 250 ou 300 km, car nous ne pouvons nous permettre de nous «stresser» constamment pour le voyage de retour. Et pour les terminaux rapides dans les zones rurales, malheureusement, cela prendra des décennies.
Alors oui, je le répète, je suis prêt à payer plus pour une grosse batterie. Je pense que Nissan, voyant «l'échec» des ventes d'EVALIA en France, à peine vingt ou trente pour l'ensemble de la France en un an, devrait continuer à se poser des questions. "Mais pourquoi ne pouvons-nous pas vendre plus alors que nous avons un excellent produit?" Réponse: l'autonomie! Les passionnés de véhicules électriques comme nous sont prêts à en payer le prix. Pour 7000 euros de plus, une double batterie, pour 14000 euros de plus, une triple, je dis oui !

5 ans avant dp971

Si le package est de 24 kWh, c'est principalement parce que Nissan a réalisé qu'au-delà ce serait trop cher avec les technologies actuelles, c'est tout..

Ce véhicule a déjà bénéficié d'une remise de plus de 30 000 euros, pour un véhicule très rustique valorisé en termes de confort et d'équipement; vous êtes sûr que vous seriez prêt à obtenir 40000 euros pour une version 50 kWh avec probablement 250 km d'autonomie en équipe nationale tout en conduisant bien ?

D'autant que pour charger 50 kWh, il faudrait presque une journée de charge dans une prise électrique normale, et même avec le chargeur de 6,6 kW (en option), il faudrait probablement 8 heures de charge..

Pour moi, les batteries de 50kWh le seront lorsque la technologie leur permettra d'être produites au prix des batteries actuelles de 24kWh, et encore une fois, il est possible que les constructeurs jugent plus efficace (à partir des ventes) de réduire le prix du véhicule plutôt que baisser le prix du véhicule. '' augmenter leur autonomie, surtout si l'aide disparaît d'ici là !

Il y a 5 ans baptist

J'ai hâte d'avoir une version avec une excellente batterie! 24 kWh pour un véhicule de cette taille, c'est très peu

...

Rv45 il y a 5 ans

Le pack batterie dispose également d'un système de réglage thermo-hydraulique ce qui n'est pas le cas avec le Leaf et vous permet de faire plusieurs recharges rapides pendant la journée sans surchauffer la batterie..

5 ans avant leafgris

salut, en lisant le test j'ai remarqué que le nv200 consommait bien plus qu'une feuille! car avec ma lame je consomme entre 8 et 10 kw / h quand je vais à Paris Dinan en 12 h pour 407 km

Il y a 5 ans Kroninge

Le kit d'entraînement et les batteries sont exactement les mêmes entre l'e-NV200 Evalia (ou non) et le Leaf. Il n'y a qu'une légère différence avec la batterie qui n'est pas disposée de la même manière entre le e-NV200 et le Leaf.
Le tableau de bord est le même sauf pour les instruments, mais la console centrale est exactement la même.

Il y a 5 ans Rickobotics

Oh oui, sinon la charge Chademo à Challens ne s'est produite qu'à 13kW? D'accord, les performances de 80 à 93% ont dû chuter, mais quand même

...

Et l'efficacité de charge cro n'est que de 83%? Il m'a semblé que dans Leaf c'était plus de 90% voire plus

...

Sinon, pour un professionnel, avec un tourisme moyen estimé à 15,5kWh / 100km et les performances ci-dessus, on arrive à 18kWh en sortie.,

...

1 € / 100km !!! Ça fait mal contre les 8L / 100km d'un fourgon diesel équivalent !!

Il y a 5 ans Rickobotics

Merci pour ce beau reportage très agréable à lire !! Changement des essais classiques et faux que nous lisons habituellement. !
Cependant, nous ne savons parfois pas qui est le narrateur. D'abord Jérôme, puis Michael? Je vais bien? D'un point de vue technique, la capacité utile est donc de 21 kWh, exactement comme Foglia et Conso tournent à grande vitesse. Logique compte tenu de la garde-robe à miroir! En revanche, 11,6 voit 12,2kWh / 100km, même dans des conditions idéales, impressionnant! Quand on voit l'article sur les trucs et astuces d'éco-conduite pour la vraie vie (vous n'avez même pas besoin de nous dire les secrets pour gagner un éco-tour!) Ce serait certainement très instructif !

5 ans plus tôt | Voir les réponses (1) TRUITE Olivier

merci pour ce beau témoignage, très symptomatique et emblématique et plein d'enseignements

...

la vitesse moyenne est de 70/80 km / h voire 90, en espérant aller le plus loin possible, c'est ce que je dis, ce type de VE est fait pour les routes NATIONALES! quand l'Alliance Renault Nissan qui les produit est une multinationale

...

et donc aucune autoroute ne risque d'être poussée et de causer des problèmes en roulant bien en dessous de 130 km / h sur des distances assez longues

...


ça va moins vite, ça va moins loin et ça nous rapproche, sinon fantastique, du progrès social et humain! car c'est le pétrole et sa civilisation qui nous ont éloignés les uns des autres à travers la société de consommation, la mondialisation

...

le dernier avatar, ce sont les objets connectés, les villes connectées !
Enfin, que dire de ce territoire vendéen, signe si fort et révolutionnaire

...

//fr.wikipedia.org/wiki/Vendée_(département)
"La France a une longue tradition de révolution", déclare ZOE ad !!!
Les Vendéens se sont battus contre l'Empire romain

...

L'empire

...


...

 «En 2014, l'ensoleillement annuel est d'environ 2000 heures pour La Roche-sur-Yon et passe à 2300 heures sur la côte des Sables d'Olonne. C'est aussi la raison pour laquelle la côte vendéenne reçoit le surnom "la côte de la lumière" pour sa forte insolation comparable à celle des Landes et de la côte basque ".

...


la lumière

...

la révolution

...

électricité

...

Soleil

...

liberté

...

fraternité ?!

...

 "La Vendée est l'un des départements les plus ensoleillés de France en termes d'énergie reçue à 1268 kWh par m² et par an".

...


Et il y a le Puy du Fou, la famille Villiers qui l'a créé et le Vendée Globe qui fait le tour du monde..

...

Il est curieux que ce spectacle profondément ancré dans un territoire national et dans notre histoire de France place Mickey Mouse à des années-lumière de tous les points de vue.

...

Euro Dysney? EUR? Disney? sic

...

La même cause les mêmes effets ?!

...

 Autrefois source majeure d'emplois pour la population rurale du département au XXe siècle, les industries du textile et de l'habillement ont été paralysées par la concurrence internationale.

...

 »La fameuse coïncidence internationale, le LOW COST qui détruit tout

...

Les frontières françaises s'ouvrent au moins dire avant tout, socialement, écologiquement, économiquement

...


Passons donc aussi à la décoration extérieure de ce magnifique appartement

...

car en passant PLUS de temps sur place et en allant MOINS vite sur tout, vous finirez par aller à la rencontre des autres

...

dans la vraie vie, dans un vrai réseau social qui vous atteint et ne trahit pas contre les faux réseaux sociaux où tout va trop vite, tout est superficiel

...

sans frontières

...

sans âme

...

pas d'enracinement

...

sans valeur

...

pas d'histoire

...

sans confiance

...

et donc sans avenir, ça continuera.
Qu'est-ce que nos amis vendéens ont à voir avec les villes connectées, les villes intelligentes, les objets connectés sinon?

...

si on lui demande

...

intelligence artificielle

...

transhumanisme

...

algorithmes

...

drones

...

dans cette France profonde et éternelle connectée à la vie, aux autres, à ses territoires, ses racines, ses valeurs

...

5 ans plus tôt | Voir les réponses (2) baptiste

30 kWh au lieu de 24, ce sera un peu mieux mais franchement, chez EVALIA, en abaissant le plancher il y a beaucoup de place pour le soulever de 5 cm ou 10 cm et accueillir 500 kg de batteries. Additionnel! Avec une "vraie bonne autonomie" de 200 à 250 km, Nissan en vendrait des centaines, car ce véhicule est brillant, 100 fois plus pratique que la Leaf ou la Zoe. Combien de fois ai-je été en colère contre notre Zoé qui ne peut pas être encombrante! Renault aurait au moins pu faire une version familiale avec une banquette arrière amovible. Je dois souvent prendre l'ancien minibus diesel, même pour de courts trajets.

En matière de bornes de recharge, la France est à la traîne. Il y a le discours flatteur de nos chers politiciens qui promettent et promettent toujours avec des «projets» de terminaux, mais la réalité est que les ventes de VE commencent vraiment à décoller et que l'infrastructure de recharge opérationnelle ne suit pas. C'est tout.

Rv45 il y a 5 ans

Bonjour,

Oui, un bon véhicule, nous attendons avec impatience le démarrage de 30 kWh et effectivement un vrai réseau de bornes de recharge en France car aujourd'hui.
C'est un véritable scandale dans notre pays avec tous ses terminaux cassés ou toujours en panne. Il faut reconnaître que dans mon secteur il y a beaucoup plus de terminaux défectueux ou non fonctionnels que ceux qui sont opérationnels:

Distribué: Auchan Bretigny sur Orge,
Toujours pas opérationnel depuis plusieurs mois: Auchan Olivet, Auchan Gien, A10 Limours Briss sous forges,

En fonctionnement: Auchan St jean de la ruelle, super Baule, Auchan Blois.

Cela donne une très mauvaise image de notre pays et aussi d'Auchan et de Nissan et c'est dommage pour deux entreprises qui ont investi de très grosses sommes..

Sans parler des zones où l'absence de bornes de recharge rapide est plus que très faible dans le sud de la région parisienne. Il est bien connu qu'il n'y a pas d'habitants dans cette zone et même pas de réseau routier!

Bravo en Vendée pour son réseau de bornes de recharge et pour l'organisation de cet événement. La France ferait bien d'apprendre de cet exemple.

Il y a 5 ans baptist

Merci pour la bonne critique. C'est bien de lire le français sans fautes d'orthographe, sans abréviations idiotes

...

etc.
Je suis convaincu d'avance par ce véhicule, mais dans la version vitrée, appelée "EVALIA", mais avec une grosse batterie s'il vous plaît !! Vous avez tout résumé dans votre article: la borne qui a été endommagée pendant des semaines - intolérable - les bornes occupées par des véhicules dont la charge est épuisée et empêchant les autres de se recharger, là encore un impoli

...

et la tragique absence d'un terminal là où c'est nécessaire! Je crains que cette situation perdure pendant des années et des années car il n’existe toujours pas de véritable service public de fret - vous savez, la société "FRANCE-RECHARGE" avec le statut d’Institut Public Industriel et Commercial.

...

qui ne sera jamais créé

...


CONCLUSION: Le stress de la coupure de courant est amusant au début, il est motivant, il vous oblige à planifier tous les longs trajets, à conduire très très économiquement

...

mais finalement ça devient ennuyeux.
J'ai encore 5 ou 6 ans à travailler, j'espère d'ici là que Nissan nous proposera un EVALIA e-NV200 avec une batterie d'au moins 60 kWh, 70, 80, voire les 100 kWh souhaités comme chez Tesla! J'ai déjà mis de côté l'argent dans mon régime de retraite PERCO

...

(Ou le VW COMBI 100% électrique?!).
Nissan «repousse les limites» pour amener les propriétaires de petites entreprises à acheter cette compagnie électrique, c'est bien, mais pour amener les familles à acheter la version en verre, ils ne font aucun effort. Ils n'écoutent pas les plaintes des clients.

...

Une autonomie vraiment trop basse est une erreur stratégique dans la conception de ce véhicule, dommage. (Voir les ventes e-NV200 EVALIA de juin 2014 pour la France: 1 ou 2 ou 3 par mois

...

ou juste trente en 1 an

...

alors que la version utilitaire se vend plutôt bien (20, 30, 40 par mois).
Merci encore, Michaël, pour ton résumé. !

5 ans avant JPPX

Cela confirme qu'avec la manipulation des escargots on peut être déçu.

5 ans plus tôt | Voir les réponses (2)

Recommandé
Laissez Vos Commentaires