Principal » voitures » Electrique, hybride, hydrogène… que retenir du salon de Francfort ?

Electrique, hybride, hydrogène… que retenir du salon de Francfort ?

Entre innovations électriques, hybrides et hydrogène

...

ce qu'il faut retenir de cette édition 2017 du salon de Francfort

...

Surdosage de concepts

...

Concepts, concepts, concepts

...

Nous ne les avons pas comptés, mais certains de nos lecteurs ont visiblement gratté l'indigestion, blâmant les fabricants pour le manque de ciment. Il y a certainement une partie, sinon beaucoup, de tout cela. Surtout chez les constructeurs allemands qui, près de deux ans après l'affaire Volkswagen, subissent encore les conséquences du dieselgate..

Audi Aicon ED intelligent Isabel Borgward Renault Symbioz

Cependant, est-ce juste du vent? Pas si sûr. Il existe clairement deux types de concepts lors des salons automobiles. D'une part, ceux qui servent à présenter un nouveau design, une nouvelle technologie ou une certaine vision du futur sans réel futur commercial. A Francfort, c'est le cas des Audi Aicon, Renault Symbioz, Borgward Isabella ou Smart EQ vision. Et puis il y a ceux qui annoncent un modèle de série comme le Volkswagen ID Crozz, le Mercedes EQA, le Mini Electric Concept, le Honda Urban EV Concept ou le BMW Vision i Dynamics. À Francfort, nous avons clairement franchi une nouvelle étape! On entend les constructeurs prêts à partir! D'une part parce qu'au-delà des modèles présentés, il y a des investissements industriels, mais surtout parce que les producteurs subissent une pression politique croissante qui ne leur laisse d'autre choix que de continuer. sur le sujet.

Mercedes EQ Dynamique BMW i Vision Honda Urban EV Mini concept électrique

Certains critiquent le fait que cette nouvelle génération de véhicules électriques n'arrivera pas avant 2020. Mais les constructeurs allemands ne sont pas sur la même chronologie que les passionnés de mobilité électrique que nous sommes. D'une part, parce qu'ils supposent qu'ils ont déjà une offre. À Francfort, la BMW i3 redessinée en est un bon exemple. Surtout, ils n'essaient pas d'être un précurseur de l'électricité. Une solution qu'ils ne voient pas émerger avant 2020, alors que la technologie des batteries a évolué avec un réseau d'infrastructures de charge haute puissance qui se seront étendus (du moins on l'espère). De quoi rendre l'électricité plus «vendable» pour les producteurs dont la rentabilité reste l'objectif numéro 1. Surtout! La réglementation européenne sur les émissions de CO2 a changé depuis 2020. Des règles nouvelles et plus strictes dicteront naturellement l'électricité. Avant cela, nous nous en tenons toujours à «l'ancien système». Il n'est pas nécessaire de déployer d'importantes ressources sur un marché qui est toujours considéré comme une niche.

Quant à ceux qui trouvent que la réalisation d'un concept prend du temps, revenons sur l'histoire de la Renault Zoé. Apparue en tant que concept en 2009 à Francfort, la citadine électrique en forme de diamant a été lancée sur le marché en mars 2013, près de 4 ans plus tard...

...

Hybride: nouveauté assez rare

Définitivement très électrique, le Salon de Francfort a laissé peu de place aux autres technologies. Côté hybride, Honda confirme son grand retour en Europe avec le CR-V tandis que Toyota annonce l'arrivée d'une nouvelle technologie plus puissante à travers le C-HR Hy-Power. Quant à l'hybride plug-in, on rappelle l'AMG Project One, le nouveau S 560e, le X7 PHEV mais surtout la version «plug-in hybrid» de l'Opel Granland X. Basé sur la plateforme dont dispose Peugeot 3008, l'association technologique spécifique de la marque à l'clair avec PSA.

Même dans l'hydrogène, les nouveautés sont limitées. Alors que l'Allemagne devrait compter environ 100 stations d'ici la fin de 2018 et 400 d'ici 2023, les fabricants devraient se mobiliser beaucoup plus sur la question des piles à combustible. Au final, la version de production de la Mercedes GLC F-Cell est la seule grande nouveauté du salon avec une sortie qui s'annonce très timide. Sorties sur le web quelques jours avant le salon, les rumeurs sur la présentation d'un BMW X7 à hydrogène ne se sont pas concrétisées.

Du côté du gaz

Quasiment inexistant en France dans la catégorie des voitures particulières, le secteur GNV est beaucoup plus dynamique outre-Rhin, où les constructeurs souhaitent valoriser les 900 stations disponibles en Allemagne pour promouvoir la technologie. Volkswagen Polo et Seat Ibiza TGI, Opel Astra GNC ou nouvelles Audi A4 et A5 g-tron, beaucoup de nouveautés à Francfort

...

La Volkswagen Polo TGI à Francfort

Et toi ? Que pensez-vous de cette édition de Francfort 2017? Déçu ou enthousiasmé par les nouveaux produits présentés ?

Recommandé
Laissez Vos Commentaires