Principal » guide conso » DS 3 restylée : la nouvelle erreur de DS

DS 3 restylée : la nouvelle erreur de DS

Déjà en mauvaise posture, DS se prépare à affronter les difficiles 2016 et 2017. La nouvelle marque premium du groupe PSA, officiellement séparée de Citroën en juin 2014, a un besoin urgent de nouveaux produits.

La fin de la DS Fishbone

Avant l'arrivée d'un véhicule vraiment nouveau, un SUV urbain, pour 2018, Il faut se contenter de vivre avec trois voitures qui ont plus de mal à cacher leur âge.. Cependant, pour vraiment marquer l'écart avec les Chevrons, DS a agi pour engager «sa» calandre sur des véhicules qui n'étaient pas conçus pour la recevoir....

Une nouvelle bouche, typique d'Audi

...

et c'est tout.

L'intervention a débuté en février 2015 avec la DS 5, la dernière est arrivée ici mais est d'abord intervenue car elle était considérée comme le porte-étendard de l'entreprise. Le résultat est assez instable. Le restylage était meilleur sur la DS 4 mais la DS se contentait du strict minimum, voulant investir le moins possible dans un modèle déjà condamné. C'est maintenant au tour de DS 3. Avec son restyling, La gamme européenne change définitivement la page de Citroën, sept ans après la présentation du premier concept car. Surprise, le DS 3 cru 2016 a droit à un sacré privilège.

Deux calendriers pour trois modèles

La voiture urbaine de la marque Le nouveau visage de DS est inauguré en série, avec une grande calandre qui ressemble immédiatement à l'Audi Singleframe. Cette bouche, qui relie l'optique et présente de curieuses moustaches en bas, a été vue pour la première fois dans le concept Divine présenté en septembre 2014 et qui a jeté les bases du nouveau design DS....

C'est ce qui me laisse personnellement sans voix. La nouvelle signature esthétique de DS s'ouvre sur un restyling digne d'un DIY. Plus important encore, la voiture arrive seulement cinq mois après la DS 4 redessinée.. Les nouvelles DS 4 et 5 ont moins d'un an

...

mais on peut considérer qu'ils ne sont plus en jeu. C'est incompréhensible. DS aurait été mieux d'attendre un vrai nouveau modèle pour la nouvelle calandre.

Comme dans le reste des enduits, la nouvelle calandre coulisse au centre d'un panneau avant qui, de plus, ne change pas et n'est donc pas découpé pour cela. Cela donne tout un look surchargé, même flashy. Le reste de la voiture ne bouge pas. Sans surprise, c'est presque toujours dans le jeu. Et puis il ne faut pas déranger la DS qui nous vend bien !

Courir devient performance

DS indique que la palette de couleurs accueille un nouveau Aden Red et une nouvelle teinte de toit, Topaz Brown. À bord, sans modifications sauf pour les nouveaux revêtements et décorations. Il n'y a pas de perturbations sous le capot. Là, c'est pardonnable car la voiture a bénéficié des nouveaux blocs PSA PureTech et BlueHDi ces derniers mois. DS signale quand même l'arrivée du PureTech 130 HP.

Plus intéressant encore, la version Racing est mise à jour, profitant des avancées observées dans la 208 GTi prime. La puissance du 1.6 THP est donc de 208 ch et un différentiel autobloquant Torsen est monté sur l'essieu avant... A noter que le nom Racing est abandonné au profit de "Performance", le nom de la division sportive de la marque, dédiée à la Formule E.

La voiture arrivera en concession en mars.









Recommandé
Laissez Vos Commentaires