Principal » actualités » Convention citoyenne pour le climat : quelles propositions pour la mobilité ?

Convention citoyenne pour le climat : quelles propositions pour la mobilité ?

Les 150 citoyens tirés au sort et constitués en assemblée depuis octobre dernier viennent de présenter leurs propositions qui visent à lutter contre le réchauffement climatique dans un «esprit de justice sociale». Ce sont les principaux liés à la composante mobilité..

Les figures

En France, la circulation des personnes et le transport de marchandises représentent 30% des émissions de gaz à effet de serre. C'est le groupe de voitures individuelles qui a le plus d'impact sur le sujet (52%) dans cette proportion, suivi des poids lourds et des véhicules utilitaires (19% chacun). En comparaison, les vols intérieurs ne représentent que 4%.

Changer les habitudes de mobilité n'est pas facile, entre les bonnets rouges qui s'opposaient il y a quelques années aux mesures sur le transport de marchandises, comme l'éco-taxe pour les poids lourds, et les gilets jaunes nés de la conjonction des augmentations de la taxe carbone et prix du pétrole. C'est pourquoi Emmanuel Macron a mis en place une assemblée citoyenne.

Une flotte de véhicules plus vertueuse

Afin d'accélérer le renouvellement du matériel roulant français vers un mix plus vertueux, les citoyens proposent différentes actions visant à agir sur la législation.

Tout d'abord, en déplaçant les curseurs de bonus et de pénalité. Le premier serait plus important pour les modèles à faible pollution afin d'aider davantage les familles et les professionnels à les adopter. La pénalité serait plus lourde pour les véhicules multi-émissions, ajoutant le poids comme critère de son calcul. Ce dernier cesserait d'être commercialisé comme neuf à partir de 2025, selon la convention citoyenne.

Les ateliers feront l'objet d'un plan de formation destiné à les doter des compétences nécessaires pour accompagner ce développement de flotte nationale...

Assurance et financement

Favoriser l'acquisition de véhicules plus vertueux passerait également par des primes d'assurance qui les ont favorisés, et ce, en jouant avec le niveau des taxes collectées dans les contrats..

Le financement de ces machines serait facilité par le développement de la location longue durée et d'un système de prêt à taux zéro, avec une garantie de l'Etat dans les modèles les plus légers et les moins chers....

Un point vert à apposer sur les plaques des véhicules les plus propres permettrait de les distinguer et de réserver l'accès aux centres-villes (interdits aux véhicules les plus polluants), aux parkings, etc....

Réduire l'utilisation des voitures solo

Pourtant, les 150 citoyens souhaitent une réduction massive de l'utilisation individuelle de la voiture particulière. Pour ce faire, ils proposent de revoir le système de franchise par kilomètre d'impôt sur le revenu pour ne plus privilégier ce scénario et privilégier l'utilisation de moyens de transport doux ou partagés. Les déplacements domicile-travail sont particulièrement ciblés, avec l'idée de généraliser et d'améliorer le paquet mobilité durable envisagé par la récente loi d'orientation mobilité..

Un aménagement de l'espace public permettrait de développer des déplacements multimodaux plus fluides, notamment avec la création de parkings relais en banlieue et de centres d'échanges (trains de liaison, bus, voitures, vélos, etc.), associés à la création de nouvelles pistes cyclables , voies réservées aux véhicules collectifs et aux transports publics sur voies rapides et autoroutes.

Dans ce dernier, la vitesse de pointe chuterait à 110 km / h. La voiture partagée, ainsi que la prise en charge en bus et l'utilisation de vélos, seraient plus favorisées dans les plans de mobilité qui seraient obligatoires pour toutes les entreprises..

Charger

Plusieurs mesures concernent le transport de marchandises par route et par mer. Quant aux poids lourds: une aide financière plus importante à l'achat de modèles nouveaux et plus vertueux grâce à une libération programmée d'allégements fiscaux sur le diesel, poussant les industriels vers le même secteur énergétique pour obtenir des résultats de démarrage plus concrets et plus rapides en cours après les phases de recherche et développement, nécessitent la formation continue des conducteurs à la conduite écologique.

Les incitations réglementaires et fiscales permettraient un report partiel de la circulation des marchandises vers des solutions moins coûteuses pour l'environnement et la santé publique. De plus, une modulation de la TVA favoriserait les courts-circuits.

Et pour le transport longue distance, les 150 citoyens envisagent la création d'autoroutes maritimes et fluviales sur certaines routes, l'interdiction des moteurs polluants lors des escales dans les ports, et des restrictions sur les émissions de CO2 des navires et des équipements. ressorts pour recharger les batteries des modèles électriques ou hybrides.

Opinion de l'auteur

Après 8 mois de travail, les 150 citoyens ont transmis leurs propositions, en attendant qu'Emmanuel Macron leur donne le suivi promis. Le calendrier prévoit d'apporter les premières réponses lundi 29 juin prochain.

Surpris par certaines mesures délicates dont l'adoption semble nécessaire, il doit néanmoins prendre une décision dans un contexte qui a considérablement changé après la crise sanitaire du Covid-19, les difficultés économiques qui en découlent et la forte éclaboussure d'aides financières pour dégager les coins..

Beaucoup de propositions de l'assemblée ne nécessitent cependant pas de gros investissements, et d'autres, comme le nouveau solde bonus / malus, apportent avec elles une solution de financement à étudier et à adapter...

Le chef de l'Etat peut penser que l'appréciation de l'obligation début juin et l'assouplissement de l'obligation de conversion répondent déjà aux exigences. Sauf qu'il ne s'agirait plus de les considérer que pour une courte période.

Dans tous les cas, la réduction du CO2 et des polluants émis par les déplacements suggère expressément un projet très large à suivre et dont les citoyens attirés ont connaissance. Et les autres? La participation d'une assemblée de citoyens aux débats suffira à obtenir le soutien de la communauté française. ?

Que pensez-vous, lecteurs de voiture propres? ?

Philippe SCHWOERER

Recommandé
Laissez Vos Commentaires