Principal » voitures » Citroën Ami : premier contact avec la voiture électrique nouvelle génération

Citroën Ami : premier contact avec la voiture électrique nouvelle génération

Une nouveauté sans précédent, la Citroën Ami ne ressemble pas aux autres modèles de la marque. Homologuée dans la catégorie quadricycle, la petite voiture électrique se distingue par son mode de distribution original et par son prix minimum de 6000 euros. Découverte !

En 2019, une petite puce électrique du nom d'AMI ONE est arrivée pour révolutionner la vision d'une (vraie) citadine électrique. Deux places, format très compact, le tout dans un seul exemplaire qui illustre le futur design de Citroën. Quelques mois seulement après ce concept, la marque française présentait cette petite voiture, finalement baptisée "amie", dans sa version de série..

L'automobile, un marché animé

Nous nous moquons d'eux, nous nous moquons d'eux, mais les voitures sans licence se vendent à des volumes importants. Par exemple, le leader du marché Ligier a produit 14 500 unités pour l'Europe en 2019. En plus de ceux qui l'ont perdue, de plus en plus de personnes abandonnent leur licence pour environ 1 800 euros d'investissement et de nombreuses heures de formation. L'autre aspect est l'aptitude à l'emploi. Une voiture électrique de 50 kWh pesant 1,5 tonne n'a aucun sens si vous vous limitez à 10 km par jour en ville. Et bien sûr, ils sont accessibles à partir de 14 ans, uniquement avec la licence AM en main (7 heures de formation).

Les chariots Aixam, Ligier ou Chatenet répondent à cette demande depuis des décennies. Le revers de la médaille: ils sont chers, parfois plus qu'une citadine classique. En 2011, Renault s'y est aventuré avec la Twizy. Electrique et très originale, elle n'a pas obtenu le succès escompté. Cependant, son prix de départ de 8 000 € s'est révélé attractif, lorsqu'une voiture thermique de base passe rarement en dessous de 10 000 €...

L'objectif de Citroën était donc de démocratiser la voiture électrique à travers un format sans licence. "Cette voiture n'est pas conçue pour réduire nos niveaux de CO2", rappelle Vincent Cobée, PDG de Citroën, "peut-être qu'un jour l'Europe verra que ce type de modèle est important". Les quadricycles légers ne sont pas considérés comme des «voitures» aux yeux du législateur, ils n'entrent pas dans les calculs des émissions de la norme CAFE, ce qui oblige les constructeurs à avoir un CO2 moyen..

Un vrai habitant de la ville !

La marque à chevrons n'a pas attendu cette étape et bien mieux. Le concept car est un peu loin de la version finale, mais l'esprit demeure. Plus compacte, la version de série de la Citroën Ami affiche 2,41 mètres. «Vous pouvez mettre deux véhicules dans un parking», explique Arnaud Belloni, directeur marketing de la marque chevron.

Moins de 30 centimètres qu'une Smart EQ Fortwo (2,70 m) et plus large qu'une Renault Twizy (1 + 1 siège), la «microcar» avec les poutres amène la fête à être à deux endroits côte à côte . Côte. Le plus important: le corps est fermé, bien que très plastique. L'entreprise a opté pour l'accessibilité plutôt que la présence, avec une seule couleur extérieure «bleu-gris»..

Cependant, quatre couleurs animeront l'Ami sur les jantes, les autocollants ou l'intérieur de la voiture. Vous remarquerez que la face et l'arrière de la voiture sont très rapprochés. Les deux sont presque symétriques. Comme pour les couleurs et les matériaux utilisés, l'objectif est de réduire les coûts en développant moins de pièces ici..

Un intérieur relativement spacieux

Malgré sa petite taille, l'Ami offre un intérieur accueillant. Au final, nous sommes loin d'être serrés. Du côté conducteur, on y accède par une porte qui s'ouvre à l'avant, c'est d'origine, tandis que la porte passager reste normale. Le passager s'assoit un peu plus en arrière pour faire de la place pour quelques valises ou bagages. Une seconde est derrière le conducteur..

À l'exception du conducteur qui peut déplacer le siège vers l'avant ou vers l'arrière, les sièges ne sont pas réglables. Le tableau de bord semble nu et offre l'essentiel dans le petit téléphone numérique. Il sera nécessaire de vérifier la lecture correcte lors de la conduite à la lumière naturelle. Il en va de même pour les petits miroirs ronds, qui semblent assez fragiles. Pour accéder à plus de données, de navigation ou de multimédia, une place est réservée aux smartphones.

L'Ami n'a ni coffre ni porte d'accès arrière. Pas même la boîte à gants

...

Cependant, la base du pare-brise vous permet de ranger de nombreux petits objets, car le compartiment de la porte est trop encombrant pour des bouteilles ou des livres..

Une énergie suffisante en ville

Techniquement, la Citroën Ami est purement urbaine et c'est avant tout le format qui la veut. Quadricycle léger, il est limité à un moteur de 6 kW (8,2 CV), soit 45 km / h maximum. C'est aussi la limite de vitesse imposée par la loi. Au-delà, le véhicule devrait changer sa catégorie d'homologation de type. En termes d'accélération, le constructeur ne donne aucune indication. Alors que le poids de 485 kg avec les batteries contribue à ajouter de la vivacité, vous ne devriez pas compter sur le jeu brutal au feu vert..

Lors de la présentation, nous avons pu prendre rapidement le contrôle de la voiture. La voiture n'a pas eu de mal à partir. Nous n'avons pas dépassé les 15 km / h, mais nous ne doutons pas qu'après 30 km / h l'accélération sera beaucoup moins nette.

Autonomie correcte, mais câble peu pratique

Comme vous vous en doutez, la batterie est logée sous le sol comme tout électrique le devrait. Cela lui donne un centre de gravité bas, un bon point de dynamisme. À partir de 5,5 kWh, la capacité serait suffisante pour parcourir 70 kilomètres en charge.

Veuillez noter qu'il ne s'agit pas d'une valeur WLTP, la Citroën Ami n'est pas soumise à cette norme. La valeur rapportée par le constructeur est donc calculée sur une utilisation purement urbaine. Les clients cibles (jeunes, vieux et ultra-urbains) effectueront principalement des déplacements très courts. S'ils tiennent réellement, les 70 km annoncés devraient garantir en toute sécurité quelques jours sans recharge..

Quant à la recharge, la solution choisie par Citroën est assez originale. En sortant de la porte passager, la prise de charge n'est pas masquée par une trappe. Les moins musclés trouveront cela irréalisable. La position est trop basse et le déroulement est manuel. Nous aurions préféré un câble de style creux, donc il s'enroule automatiquement. Enfin, nous sommes confrontés à une prise domestique, 220V ou 2,3 ​​kW, ou une recharge en environ 2 heures. Citroën évoque une possible charge accélérée (intéressante pour les flottes commerciales ou en libre-service), sans nous donner de détails..

Un bon prix !

Oubliez la voiture, format à prix unique, Citroën Ami vise une plus grande accessibilité. Bien sûr, vous pouvez l'acheter contre de l'argent. La marque le vend 6 900 euros. Avec le bonus de 900 euros accordé aux quadricycles électriques, le prix final tombe à 6000 euros, soit un quart de Renault ZOE.

A cette solution d'achat complète s'ajoute l'option de location qui devrait avoir beaucoup plus de succès. Citroën utilise une redevance mensuelle de 19,99 €. Oui, nous vous l'accordons, c'est comparable à un abonnement téléphonique ou internet, mais il ne faut pas oublier la contribution. La marque ne le montre pas approximativement, la première location majorée est de 3 544 €, soit 2 644 € après le bonus. Au final, cela représente près de la moitié du prix de la voiture. Un point important.

Destiné principalement aux jeunes conducteurs, Citroën Ami sera présent chez certaines concessions de la marque et pourra être commandé en ligne ou via l'application mobile du constructeur. Autre originalité: la livraison peut être effectuée à domicile ou au point de vente le plus proche.

Libre-service et à la Fnac

Pour les utilisateurs plus occasionnels, l'offre libre-service Free2Move prend le relais. Accessible via l'application PSA Group, le petit gallon électrique est facturé 26 cents le kilomètre. Il s'associera en exclusivité à ce service, déjà proposé par Citroën C-ZERO et Peugeot iOn (0,39 € / minute). En plus de Free2Move, Citroën étudie également d'éventuelles collaborations avec d'autres acteurs du marché.

Autre approche: Citroën s'est associé au groupe Fnac Darty. Le véhicule sera affiché dans des magasins sélectionnés et utilisé en conjonction avec des vélos électriques, des scooters et autres. Plus précisément, c'est une opportunité. «Dans les concessions, 1 personne sur 4 achète une voiture», précise V. Cobée. «Même si un visiteur Fnac sur 1000 repart avec une Citroën Ami, sachant que le groupe génère 15 millions de visiteurs par an, nous sommes acheteurs! "Il continue.

Conclusion: test pour réussir !

Si ce n'est pas une "vraie voiture", la Citroën Ami a sa place dans le catalogue constructeur. Offrant moins de compromis que la Renault Twizy, elle affiche un prix imbattable. D'autres acteurs de l'industrie courent le risque de paraître noirs !

Cependant, il y a un petit problème. Dans l'absolu, on aurait aimé voir la petite voiture électrique de Citroën fabriquée en France. Ce n’est pas une histoire de chauvinisme, mais d’empreinte écologique. L'Ami sera produit au Maroc, dans l'usine PSA de Kénitra. Il est compréhensible qu'une main-d'œuvre à faible coût permette au constructeur d'atteindre ses objectifs de prix de vente...

La première Citroën Ami sera sur nos routes à partir de juin 2020. Si l'on laisse de côté la Citroën C-ZERO, toujours disponible à la commande, et l'anecdotique E-Méhari, c'est la seule "nouvelle génération" électrique proposée par le constructeur. Le reste devra attendre le Mondial de l'Automobile de Paris, où l'e-C4 sera dévoilé...

Enfin, il y a un essai routier de cette Citroën Ami pour avoir un avis complet. Cependant, ce premier contact est assez positif et nous sommes ravis qu'un grand constructeur investisse dans un tel véhicule. De quoi donner des idées aux autres, surtout si vous réussissez. Si Renault n'a confirmé aucun remplacement ou évolution de sa Twizy, Seat a prévu son Minimó en 2021. Il y a 9 ans, on retiendra les petits concepts Opel Rak et et Audi Urban Concept, joviales études urbaines électriques. Quand en série ?

Recommandé
Laissez Vos Commentaires