Principal » actualités » Charge rapide : Kallista Energy veut concurrencer Ionity

Charge rapide : Kallista Energy veut concurrencer Ionity

En tant que producteur d'électricité indépendant, Kallista Energy entreprend le déploiement d'un réseau de bornes de recharge rapide le long des principales autoroutes. 80 stations sont prévues avec des tarifs bien moins chers que ceux annoncés par Ionity.

Entre la disparition d'une grande partie du réseau Corri-Door et l'avancée timide des stations Ionity, la France est loin d'être exemplaire dans le domaine de la recharge rapide. Essayant de se positionner sur ce nouveau marché, Kallista Energy vient d'officialiser un projet de construction d'un réseau de bornes de recharge le long des axes routiers et autoroutiers.

Soutenue (moralement) par Renault et PSA, l'initiative prévoit le déploiement de 80 stations. Distribués dans toute la France, ils pourront accueillir tous types de véhicules électriques. Equipés de connecteurs Combo et CHAdeMO, ils offriront jusqu'à 350 kW de puissance. Modulable, chaque borne peut accueillir de 8 à 48 bornes de recharge. Certains peuvent être associés à des dispositifs de stockage et même à des éoliennes qui assureront un approvisionnement en électricité verte...

Moins cher que Ionity

Côté prix, l'opérateur promet un prix de départ de 15 € par cuve. Une estimation réalisée avec une batterie de 50 kWh, soit presque l'équivalent d'une Renault ZOE ou d'une Peugeot e-208. Exprimé en kWh, le prix du prix atteindrait ainsi 0,30 € / kWh, bien inférieur aux 0,79 € / kWh facturés par Ionity aux marques non membres du réseau....

Première mise en service en 2024

Vous devrez être patient avant de pouvoir recharger sur les terminaux du réseau Kallista. Les premières installations ne sont pas prévues avant 2024. D'ici là, le jeune opérateur promet l'installation d'une première station pilote d'ici fin 2021.

D'un point de vue technique, Kallista Energy a conclu un partenariat avec Enercon qui garantira la fourniture d'éoliennes et de terminaux.

...

Opinion de l'auteur

Avec l'âge (et l'expérience), j'ai maintenant tendance à me méfier des promesses trop belles pour être vraies. Nous l'avons déjà testé avec le projet Bolloré 16000 terminaux

...

  L'initiative de Kallista Energy semble bonne sur le papier mais manque encore de concret.

De mon point de vue, vous courez le risque de faire face à deux gros problèmes:

  • Terre: Après en avoir discuté avec de nombreux opérateurs, trouver un terrain n'est pas chose aisée, notamment dans les zones autoroutières où des concessions devront être «négociées». A cela s'ajoute le problème de connexion qui peut rapidement devenir très coûteux si l'emplacement de la station est trop éloigné du réseau Enedis..
  • L'investissement: L'argent et les investisseurs seront nécessaires pour financer le projet. Dans son communiqué de presse, Kallista Energy veille à ne pas quantifier les coûts de mise en œuvre de son propre réseau. PSA et Renault soutiennent le projet. Mais vont-ils mettre la main dans leurs poches quand ils refusent de le faire avec Ionity? La réponse est «non», du moins à Renault, qui a confirmé qu'il était heureux «d'accepter l'initiative».

Et toi ? Que pensez-vous de cette initiative? ?

Michael Torregrossa

Recommandé
Laissez Vos Commentaires