Principal » voitures » Ancien formateur en mécanique, il roule en Nissan Leaf 2

Ancien formateur en mécanique, il roule en Nissan Leaf 2

Basé dans les Côtes-d'Armor, Thierry Andrieux est également pompier volontaire. Mécanicien de formation, il a immédiatement compris l'intérêt de passer aux voitures électriques. Séduit par le jugement d'un Nissan LEAF 1ère génération, commandé le modèle suivant sans l'avoir vu ni essayé.

Il sait ce qu'il fait avec les voitures

"Au début, j'étais mécanicien. J'ai même construit des systèmes GPL sans avoir de voiture à essence. Ensuite, j'ai formé de jeunes apprentis à l'entretien et à la réparation de voitures. "A l'époque, il fallait parler de voitures électriques. Cette nouvelle expérience m'a permis de voir que ces véhicules sont très économiques en termes d'entretien et d'utilisation", ajoute-t-il. Ses performances ne font que confirmer son intuition. "Les prix pour assurer une voiture pour l'électricité sont également généralement moins chers, avec une franchise moins élevée", souligne-t-il...

Aspect environnemental

Voyageant beaucoup, notre interlocuteur a également voulu faire quelque chose pour l'environnement. «En 2017, ma femme et moi avions une Citroën C5, dont un camion très économe en carburant. Le remplacer par une voiture électrique nous a permis de rouler plus propre et de bénéficier du bonus de conversion ", dit-il." J'ai testé pour la première fois une Renault Zoé qui ne m'a pas convaincu par son autonomie. Je roule entre 80 et 200 kilomètres par jour », explique-t-il. "J'ai adoré le test de l'ancienne LEAF. Le prochain avait déjà été annoncé avec une gamme compatible avec mes besoins. C'était en octobre 2017, j'ai passé commande sans l'avoir vue ni essayée"..

Série limitée LEAF 2.Zero

Quand on a demandé à Thierry Andrieux quelle finition il avait choisie pour sa LEAF, il a répondu: "En effet, je n'avais pas d'autre choix, car j'ai pu bénéficier des premiers modèles commercialisés en France, au sein d'une" série limitée ". Zéro, construit sur le haut de la gamme Tekna et équipé des nouvelles fonctions ProPILOT et e-Pedal.

«Pour la couleur, nous pouvions choisir entre un gris clair et un noir métallique. Nous avons choisi cette dernière teinte », explique-t-il..

43000 km en 18 mois

Thierry Andrieux n'a absolument aucun regret d'avoir attendu 6 mois pour recevoir sa Nissan LEAF 2 début avril 2018. «Il a déjà 43 000 km au compteur et je n'ai rien fait. Oui, juste la panne d'une box électronique qui a été résolue très rapidement grâce à un service après-vente de qualité ", il est content..

L'autonomie de cette voiture équipée d'une batterie de 40 kWh de capacité énergétique est parfaitement adaptée. «Hormis les vacances, je peux faire tous mes déplacements quotidiens sans avoir à recharger dans un terminal. Je branche simplement ma voiture sur une prise de courant chez moi quand je rentre chez moi le soir et le lendemain matin la batterie est chargée avant de partir », confirme notre interlocuteur..

Jusqu'à 450 km en une journée

«Sans trop prêter attention à ma conduite, je peux parcourir entre 200 et 250 km sans passer par un terminal. Mon record de distance en une journée, avec recharge intermédiaire, est de 450 kilomètres », calcule Thierry Andrieux..

«Nous sommes partis en vacances en Vendée avec notre LEAF. En descendant de Nantes, nous relions la voiture à Bain-de-Bretagne à une borne rapide. Pour le retour, nous traversons Saint-Nazaire et remontons le Morbihan. A Ploërmel nous avons fait une recharge. Chaque fois que les terminaux ont bien fonctionné », rapporte-t-il..

Bienvenue aux pompiers

Notre contact est un pompier volontaire. «La beauté d'une voiture électrique, et en particulier de notre LEAF, c'est qu'elle démarre dès le début de l'intervention. Je peux utiliser la mécanique à froid à 100% dans ces situations d'urgence, ce qui est interdit pour un véhicule thermique qui a besoin il est temps de faire chaud », insiste-t-il.« Quand verrons-nous des véhicules électriques de secours? »Il s'inquiète. Il envisage également de discuter de la question avec le directeur du département de secours des Côtes-d 'Armor.

Sédatif

Le premier mot qui vient à l'esprit lorsque l'on demande à Thierry Andrieux d'évaluer sa Nissan LEAF 2 est «Relaxant». Il explique: «Je conduis beaucoup pour mes diverses activités très denses. J'aime particulièrement l'appareil ProPILOT, qui le rend très confortable à conduire, la voiture se bloque devant. "Notre interlocuteur a établi des contacts avec d'autres propriétaires de LEAF dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres autour de leur domicile..

Satisfait du concessionnaire

Il est courant que les électromobiles que nous avons interrogés rapportent des compétences très limitées de la part des représentants commerciaux des concessionnaires de voitures électriques. Ce n'est pas le cas de Thierry Andrieux, qui entretient de très bonnes relations avec Bodemer Auto à Saint-Brieuc, où il a testé, commandé et reçu sa Nissan LEAF 2.Zero. Un bilan qui ne me surprend pas personnellement, car en 2015 j'ai dû m'arrêter chez ce concessionnaire pour tester un e-NV200 le temps d'un week-end. La qualité de l'accueil m'a également motivée à interviewer le commercial attaché au site - véritable source de science dans le domaine.. !

Article produit en association avec Nissan. Plus d'information

Recommandé
Laissez Vos Commentaires